Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

La balade en duo du dimanche ensolleillé

23 Février 2014 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #Cyclotourisme, #cols, #sortielongue

Pierre est un cyclotouriste du sud de la France avec qui je roule peu... A cause de la distance qui nous sépare. Pierre est pourtant un adepte des longues distances puisqu'il a à son actif la diagonale Strasbourg-Perpignan ainsi que Stockholm-Morbier...

Mais comme pas mal d'entre nous, Pierre est pris dans un projet professionnel et n'a que très peu le temps de rouler ces temps ci.

Il m'a proposé il y a une semaine, une sortie commune ce week-end... où seul mon dimanche était disponible. Ok pour le Dimanche, Pierre arrivera le samedi soir après la compétition de la dernière en GRS...

Ma grande question en tant qu'organisateur de cette sortie réside dans la distance que Pierre peut accomplir... Sa réponse est simple : ce que tu veux pas pas de trop longues et difficiles montées... Il n'a que 170kms dans les jambes depuis le début de l'année.

Nous décollons quelques minutes avant 7 heures, histoire d'être rentré le soir assez tôt. La météo que j'ai pu étudier, me dit Vent du Nord le Matin et Vent du Sud l'après midi. Vent très peu soutenu. Nous partons donc au sud et bien évidemment...

... j'emmène Pierre gravir l'immense, le magnifique, j'ai cité... Le col de Bel Air :). Après un effort démesuré de sa part (si si pour ne pas rire :D), nous attaquons la descente vers Villette de Vienne pour ensuite remonter sur Serpaize avec quelques dizaines de mètres un peu piquants pour les jambes...

Nous fonçons en direction de Beaurepaire, avec une route qui n'est pas si plate que cela puisque nous serons toujours au moins à un coef de 1.

Petite pause après 2h de route car Pierre souhaite prendre le temps d'avaler une barre de céréale.

Le ciel qui était un peu chargé ce matin tourne maintenant au grand bleu. C'est magnifique... Juste après Primarette, je m'aperçois que mon compteur n'a pas enregistré près de 9kms... Les mystères de la technique... Nous en profitons pour ne pas continuer sur Beaurepaire mais pour tourner en direction de Sonnay...

... où on ne verra pas les cloches (Sonnay les cloches :) )

Après un petit tour dans la campagne drômoise et un passage par Bougé-Chambaud, nous arrivons sur Anneyron, au pied du col de Barbe Bleue (FR-26-0352).

Pied de la montée du Col de Barbe Bleue... Le changement de rythme n'est pas des plus simples... Sauf erreur nous grimpons à ce col par le côté inverse de l'Ardèche Verte... Il est d'ailleurs bien plus facile de ce côté.

Comme toutes les bosses de ce parcours, nous montons chacun à notre rythme, le premier arrivé en haut attendant l'autre histoire de ne pas s'épuiser les uns les autres.

Arrivés en haut, nous sommes au point le plus Sud Ouest du parcours. Nous allons maintenant tirer plein est  en remontant au préalable sur St Sorlin en Valloire. Il semble qu'un ravitaillement ou une arrivée de rallye cyclo s'y tienne. Je crois même croiser Jojo, qui me lance un "Salut Cricri".

En remontant sur Moras en Valloire nous allons réussir l'exploit de doubler un cycliste... Si si regardez sur la gauche de la route devant :)

Nous passons au Nord de la route du BRM de Grenoble pour arriver à Viriville où nous pouvons remplir nos bidons à Viriville. J'exploite l'information que nous avait donnée David en Septembre dernier pour pouvoir faire le plein à bon compte...

Petite pause technique en sortant de Viriville :) Nous ne prenons pas la route du BRM qui irait tout droit mais nous reprenons vers le sud en direction de Roybon...

Nous grimpons sur le plateau des Chambarran.

Pierre arrive comme un avion...

La route directe menant à Roybon étant barrée pour travaux, nous effectuons une déviation et trouvons d'autres type de randonneurs...

Nous plongeons via les petites routes sur Roybon, et prenons le faux plat bien casse pattes, surtout quand on est fatigué, qui mène au dessus du col de la Croix de Toutes Aures.

Petit détour pour aller photographier le panneau...

La fontaine du col n'est pas en service. Il faudra s'en souvenir pour dimanche prochain...

La fontaine du col n'est malheureusement pas en service...

L'arrivée de Pierre au Col qui commence à en avoir un peu plein les jambes.

Dimanche prochain nous arriverons d'ici et il n'y aura plus que 7m de dénivelé et moins de 60 kilomètres pour rentrer...

Maintenant grosse descente sur St Etienne de Saint Geoir puis pleine vers Brézins et la Côte Saint André avec la Chartreuse enneigée en arrière plan.

Fontaine ouverte à la Côte Saint André : j'ai du passer des dizaines de fois sans la voir... Je la découvre grâce à Pierre.

La sortie de la Côte St André s'effectue via le Col des Crozes qui est l'avant dernière difficulté du jour...

...avant le Col du Grand Devet que Valex pourra me compter comme grimpé sur la plaque. Mais franchement je n'ai pas de mérite car il est assez plat.

Moment printanier à Saint-Jean de Bournay : Bière et Coca en terrasse le 23 Février, cela n'arrive pas souvent.

Mis à part le café, pas grand chose d'autre ouvert...

Il nous reste maintenant une bonne trentaine de kilomètres pour rentrer d'une platitude à faire plaisir à un cycliste un peu fatigué... Nous rentrons pas Diemoz, Heyrieux et St Bonnet de Mure...

Bilan de cette belle journée de printemps... Un immense plaisir de rouler ensemble, un grand respect pour Pierre qui boucle les 208.8km (avec 170 effectués depuis le début de l'année), en 9h41, agrémenté de 5 cols et 2230m de D+... A refaire un de ces jours

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Une belle journée et une sacrée sortie chapeau et respect à Pierre avec seulement 170pitons au compteur il a du mérite le gars. Bon courage pour dimanche peut être la météo pas top...à suivre A++
Répondre
C
Nous avons été servis par une météo délicieuse et la compagnie de Pierre l'était tout autant. Toute la balade à partir de Primarette jusqu'à Brézins s'effectue sur des petites routes et contribue à la quiétude de ce beau dimanche
B
Pourquoi tu dis que le premier arrivé au sommet en haut attend l'autre au lieu de dire que Pierre t'attend en haut car il ne connait pas le parcours :)
Répondre
C
Faire ce qu'à fait Pierre ce jour là c'est pas donné à tout le monde... J'avais essayer de limiter les bosses (du moins les grosses bosses) mais bon ça faisait quand même coef de 1.1 ce jour là
P
part ce que c'etait lui qui etait devant dans les bosses pour ma part je reste coller a la route des que les pourcentages arrivent <br /> il me manque beaucoup de rythme pour mouliner en bosse
C
Et hop (1)<br /> Chouette soleil... comme on ne devrait PAS en avoir dimanche :(
Répondre
C
c'est un 200 belge... Ben oui &quot;Et hop une fois :)&quot;<br /> <br /> bon c'est pas tout faut que j'y retourne j'ai un autre CR à écrire MOI :)<br /> <br /> A Dimanche
B
Voici donc le premier volet de la bilogie, en effet sous un magnifique soleil. Vous aviez sans doute un peu de vent de N , cela n'aide pas en général entre Roybon et Toutes Aures . Bravo à Pierre qui n'a pas fait le petit joueur en se lançant sur un long parcours casse-pattes (et à toi aussi d'ailleurs) <br /> Maintenant je cite &quot;on n'a pas vu les cloches Sonnay&quot; ... à la limite vous auriez pu les entendre ;-) ... mais les voir ... il faut lever bien haut la tête ... Pour les Chambaran, enlève le &quot;s&quot;, tu te rappelles du titre d'un certain blog ? pas de &quot;s&quot; à Chambaran !
Répondre
O
Moi lire ton blog ? non mais je n'ai pas que cela à faire :-) ..............ce jour là j'étais dans le massif des Coulmes , mais la prochaine fois annonce moi ton passage afin de mettre une table ravito au sommet du col de Toutes Aures . Bon BRM pour dimanche prochain et chapeau bas à ton compagnon du jour !!!!
C
tu l'as vu où le s???? :)<br /> <br /> Olive si tu lis le blog, j'ai beaucoup pensé à toi et même espéré te croiser sur cette partie