Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

BRM 200Km Montagneux de Grenoble. Que du bonheur

5 Avril 2014 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #Cyclotourisme, #cols, #BRM, #Dodecaudaux

Quand Jean-Philippe BATTU a publié le calendrier des brevets qu'il organisait, j'ai immédiatement coché la date du 5 Avril 2014. En effet, le brevet organisé à cette date, même s'il n'est "qu'un 200" est un 200km montagneux. En terme de rapport dénivelé/Kilomètre, c'est exactement ce que nous devrons effectuer... 5 fois de suite... au mois d'Août 2104... Je vous le dit tout de suite, ce n'est pas gagné :-)

 

Je vais retrouver pas mal de copains sur le brevet : Valex avec qui je covoiture et qui arrive la veille au soir, Benny qui a une revanche à prendre sur le 200 "plat" d'il y a un mois, Jean-Pierre, David, Brigitte, Pascal Bénistrand, Franco, Rémy, Pascal Bride, Maurice dit le sourd, et tous les autres. Nous sommes environ 45 partants. De 6h15 à 7h00, Jean-Philippe distribue les cartes de route, puis à 7h15, un départ groupé est donné nous permettant de sortir ensemble de l'agglomération.

Nous allons nous diriger vers Pont de Claix et VIF, comme la semaine dernière, en empruntant la piste cyclable ainsi que la passerelle du Rondeau.

Valex bénéficie d'une aide aujourd'hui. Ramses, le Chat Feu Vert, baptisé ici Richat Vire En Queue... Ramses accompagnera VALEX tout au long du brevet :-)

La météo étant incertaine (il pleuvait fort 1h30 avant le départ à Voreppe), nous partons avec les KWay, que nous quittons dès le kilomètre 15 après Pont de Claix. On en profite aussi pour faire une pause technique... Vu la configuration, Brigitte nous indique qu'elle s'arrêtera ailleurs :-) et continue devant...

Dernière photo de Maurice avant le soir... En effet, à VIF où il nous faut tourner à droite, Maurice, tel un frelon lancé à la poursuite des abeilles fonce tout droit. Nous hurlons qu'il faut tourner, mais l'ancien est sourd... Il continuera un moment avant de s'apercevoir qu'il est seul :-(... Et comme Maurice n'a ni GPS ni plan de route, va commencer une journée compliquée... pour lui et Brigitte...

A la sortie de VIF nous quittons la D1075 que nous empruntons sur le 300 km, en empruntons la route qui va nous mener à St Barthelemy, Miribel Lanchâtre puis Saint Guillaume, lieu du premier contrôle.

La pente moyenne est de 5.6% jusqu'au sommet mais avec de très belle rampes par moment. De quoi nous échauffer rapidement.

Mes jambes sont bonnes, mais Valex me demande de faire attention, le souffle devenant de plus en plus court... Nous arrivons malgré tout à revenir sur des cyclos qui étaient devant nous. Cette route nous mènera au col du Fau... Elle est bien plus sympa que la grande départementale passante... même si elle est beaucoup plus exigeante.

A 9h08, nous poitons à St Guillaume en répondant à la question secrète. Nous avons déjà parcouru 39km, et il reste pas mal de bosses.

Brigitte accompagnée de Gérard et ??? que je croyais devant arrive juste après nous... Elle nous apprend que Maurice est en panique mais qu'il tente de rejoindre l'itinéraire. Comme je souhaite m'arrêter le moins possible et que je suis le moins "bon" grimpeur d'entre nous, je signale que je repars tranquillou et qu'ils feront vite la jonction... Ce sera le cas de Jean-Pierre et de Valex mais point de Brigitte :-(

 

Un peu avant le col du Fau, j'aperçois la Miss ainsi que Gérard 500m derrière nous. Je ralentins pour la laisser rentrer... mais la jonction ne s'effectuera pas... Nous traversons donc à 3 Monestier le Clermont avant d'arriver au Col du Fau...

Ceci est la dernière photo de la balade... Non pas que j'abandonne mais l'appareil photo déclare forfait.. Batterie vide... C'est une grosse faute professionnelle comme le soulignera Valex... Il a raison :-(

Les photos suivantes qui seront publiées ont des auteurs aussi variés que David, Jean-Pierre, Valex, ou Pascal.

 

Je ne sais ni monter mais ni descendre non plus. Du col du Fau jusqu'au Pont de Brion, Valex me demande de le suivre et d'essayer de faire comme lui... J'essaie mais je suis vraiment trop trouillard. Dommage, car il faut que je progresse, surtout sur des terrains comme ici où je pourrai descendre plus vite, plus en sécurité tout en étant détendu...

Enfin détendu... quand on a le vetrige comme moi et qu'on arrive sur le Pont de Brion, on n'est pas très détendu. Dommage l'endroit est superbe, mais je passe quasi en fermant les yeux.

Heureusement, maintenant, j'ai droit à la montée sur le Col de Cornillon (FR-38-0885) que je vais passer pour la première fois. La grimpée est super roulante (5.2km, +323m de Dénivelé). Valex roule "pour moi" en étant attentif à mon coup de pédale, mon souffle etc... Surprise : je vois Jean-Pierre se faire décramponner alors que jambes tournent toutes seules... Comme cela nous arrivent à tous parfois, un coup de moins bien va l'embêter pendant une dizaine de kilomètres, mais la bête étant solide, il va continuer en serrant les dents.

 

Le col étant atteint, nous passons dans la foulée et sans effort aucun le col du Thaud (FR-38-0882) qui n'est même pas signalé par un panneau.

Nous arrivons alors à Mons (KM 64), lieu du 2ème contrôle. Jean-Philippe nous ayant indiqué que les questions trouvaient leur réponse dès le panneau d'entrée, nous nous y arrêtons (10h31), répondont à la question et repartons... pour nous arrêter car nous découvrons des fontaines dans le village. La caractéristique de ce brevet est d'ailleurs de trouver pas mal de point d'eau...

 

Après être repartis, encore un coup de grimpette et le col des Accarias est passé (FR-38-0892) sans trop s'employer. Nous filons maintenant vers St Jean d'Hérans. A la sortie du village, ayant bien mémorisé les informations de Jean-Philippe sur son site, je sais que nous devons tourner à gauche...

C'est parti pour une méga descente de plusieurs kilomètres qui va nous faire descendre jusqu'au Drac, à une altitude de 500m :-)

Nous arrivons alors à un petit pont passant devant une centrale électrique, et là, ô surprise, un terrible coup de cul nous attend. Passage du 30 en catastrophe et utilisation du 28 derrière. Ca passe finalement tranquillement en moulinant un max. Le premier kilomètre est mesuré à 10% de moyenne, le suivant un poil moins.

Nous arrivons à Saint-Arey, non sans avoir aperçu un groupe de cyclo en train de réparer. Après l'arrivée, j'apprendrai qu'il s'agissait de Rémy qui avait cassé sa patte de dérailleur et qui a du roulé avec une seule vitesse sur les 120 derniers kilomètrres. Dans le petit village de Saint-Arey, nouvelle pause remplissage de bidons...

 

Nous remontons plein Nord en surplombant le Lac de Monteynard-Avignonet... La route est en faux plat montant. Valex joue encore au tracteur... Je m'accroche sans aucun problème... Jean-Pierre lâche encore une fois, mais le regroupement s'effectue juste après le sommet de la bosse.

Le pointage à La Motte Saint Martin (km 97) s'effectue à 12h09... et donne lieu à une scène cocasse. Jean-Pierre demande quand on mange.... et ma réponse est "Sur le vélo". Vous auriez vu sa tête :-) ... Il sort alors son sandwich en catastrophe pour pouvoir vite reprendre la route... Au moment de repartir nous voyons arriver Jean-Pierre Cellier qui s'était arrêté pour aider Rémy.

 

Nous voilà environ à mi-épreuve. Le compteur indique déjà 2000m de dénivelé... Cela commence d'ailleurs à se sentir dans les jambes.

Après la Motte d'Aveillans nous passons le 5ème col de la la journée, le col de la Fertinière (FR-38-0964). Jean-Pierre qui est reparti après nous, fait la jonction, puis passe devant... Normal pour un tracteur comme lui. 

 

Quelques minutes après nous avons la surprise de voir débarquer Cisou qui venait à notre rencontre... Il pensait que nous roulions avec Brigitte... Comme ce n'est pas le cas, il va aller à sa rencontre pour filer un coup de main si besoin...

 

Nous attanquons maintenant une partie facile... Nous arrivons à la Mûre et nous allons avoir une longue approche vers le pied du col d'Ornon.

 

La section qui mène à Valbonnais est très roulante et chacun roule à son tour. Juste avant le village, nous nous mettons à l'aise pour la montée (tout en court pour moi). Je repars avant Valex et Jean-Pierre et profite d'une fontaine dans le village pour refaire le plein... et me faire doubler par mes acolytes.

 

Nous nous retrouvons assez vite et à Entraigues, commencent les choses sérieuses... La montée finale vers le Col d'Ornon (FR-38-1367).

La face sud de ce col n'est pas très difficile loin s'en faut. Du moins en terme de pente. Même si dans certains cas on trouve quelques portions à 6 ou 7%. Par contre, constituée de grandes lignes droites, la grimpée n'est pas simple, quand il y a un fort vent de face comme aujourd'hui... et quand on commence à être à court de carburant...

 

Jean-Pierre qui grimpait moyennement jusque là s'envole... à moins que ce ne soit moi qui reste scotché à la route. Valex, comme d'hab, joue les Saint-Bernard... Juste ce qu'il faut 100m devant pour ne pas faire croire qu'il m'attend et sans jamais se retourner.

Malgré une dépense d'énergie en 30x28 sur ces faibles pentes, j'arrive quand même en haut... avec un bonheur immense...

Jean-Pierre est déjà là et a pris le temps de pointer...

Valex va bien ça se voit... et moi aussi malgré le rictus... Il est 15h02. Nous attaquons la phase de descente. Normalement, d'ici 2h nous devrions être rentrés. Et si nous rentrons en 10h, ce n'est pas si mal au vu du dénivelé...

Au moment d'aborder la descente, Peter, un anglais domicilié en Poitou Charente et participant au Brevet se joint à nous... Les 11.1kms de descente vers la vallée de la Romanche seront avalés en 17'30" en restant toujours le plus prudent possible.

Dernière photo prise par Jean-Pierre juste au moment de rejoinde la D1091. A partir de maintenant et pendant 30 kilomètres ça va être quasi invivable. Bruit incessant, des gens qui rentrent sur Grenoble et malgré souvent la présence d'une piste cyclable un sentiment diffus d'insécurité routière. Mais comme le dis Valex, c'est le prix à payer pour valider une telle balade.

 

Nous arrivons enfin à Pont de Claix où nous sommes plus à l'aise... puis Echirolles, puis al voie verte en tatonnat et en demandant notre chamin... 8, 7, 6.... 3, 2 et 1kilomètres restant...

Pascal nous attend et prend une photo sympa...

Voilà, nous arrivons à 17h12, 9 heures et 58 minutes après être partis... J'avais dit avant le départ "Si je finis en 10h je serais déjà content"... Et bien autant vous le dire... je suis TRES CONTENT et fier!!! Mais je mesure le travaille qu'il reste à accomplir pour finir le trajet du TriRhena...

Et hop... c'est fait. Carte de Route remise dans la boite...

Arrivée de l'organisateur... Jean-Philippe Battu...

... accompagné de Manfred (à gauche) et Marcel (à Droite)

Arrivée de Maurice, Gérard et Brigitte... Maurice allez, remets ton sonotone et souris un peu :)

Bon, si vous voulez vivre une super ambiance, n'hésitez pas... Regardez nos trognes sur la photo de Brigitte.... On a l'air plutôt content non ????

 

Prochaine étape pour moi... Le BRM 400 qui aura lieu les 3 et 4 Mai. 2 Semaines avant je serai capitaine de route sur le Brevet Audax 200km qui amènera les participants de Lyon à St Paul Trois Château...

Je termine par les chiffres de la balade : 200km, 9h58 (toujours pauses comprises), 6 cols (dont 5 nouveaux) et 3115m de dénivelé. Seulement mais encore 23 minutes d'arrêt grâce à des compagnons de route très réactifs.

Merci Valex et Jean-Pierre pour votre super compagnie sur ce brevet...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

gérard 12/04/2014 13:51

Bravo pour ce brevet bosselé à souhait :-)
ça fait du bien de lire 'trouillard en descente, et sujet au vertige", je me sens moins seul..
bon le vertige, y a pas grand chose à faire, mais pour la trouille, lors de la dernière sortie solo je me suis retrouvé à l'amorce d'une descente avec un groupe, et bien j'ai suivi naturellement,et en fin de compte moins stressé...donc ça peut s'améliorer^^

Cricri le cyclo 12/04/2014 17:51

si la trouille peut s'améliorer.. tant mieux... Et puis tant qu'on est conscient qu'on est pas un fangio c'est déjà pas mal... Pour le vertige... pas cool pour toi aussi ;-)

l'ange blanc (gil) 12/04/2014 13:16

Slt Cricri, et Jean-Pierre il a bien digéré son sandwich roulant ? sympa de faire de la longue distance dans une telle ambiance, ça donne "presque" envie à un adepte de "petite" distance comme moi. Bon pourquoi pas un Brevet en Drôme Provençale au mois de mai !!!

Cricri le cyclo 12/04/2014 18:34

http://jeanpba.homeip.net/20140101_PBPBrevets/grenoble_20140503_brm400k_dossier_total.pdf

l'ange blanc (gil) 12/04/2014 18:09

Et bien pourquoi pas mais il faut voir si je suis là car en mai avec les WE à rallonge j'ai des chances de partir dans le Var sinon ce sera volontiers, où est-ce que je peux voir votre tracé ?

Cricri le cyclo 12/04/2014 17:50

on va passer en drôme provencale le we du 4 au 5 mai sur le brevet 400 km de grenoble :) il ne tient qu'à toi de venir faire un bout de route

bruno 07/04/2014 20:51

Comment veux tu réussir a faire le trirhéna correctement si tu n'es pas capable de partir avec des piles chargées pour plus de 20km :) Il va encore falloir que j'assure le reportage photo au mois d'aout mais vu la vitesse ou vous allez désormais il y aura une photo de groupe au départ et après uniquement des photos de paysage

Sinon moi aussi j'ai des des problèmes en descente ou dès que cela va trop vite j'utilise une paire de patins. Et bizarrement en montée j'arrive à prendre des virages à pleine vitesse sans avoir peur :)

Pascal 07/04/2014 10:32

Je vois que je ne suis pas seul à avoir des problèmes de vertiges.
Le viaduc de Roizonne est encore plus impressionnant à franchir surtout lorsqu'il y a du vent et des voitures.
En tout cas, c'était un très beau BRM, Jean-Philippe ne s'est pas moqué de nous pour une belle étape de moyenne montagne avec une moyenne générale un peu plus faible que la semaine précédente mais permet de casser la monotonie des longues lignes droites et de la platitude du terrain.

Maintenant que je commence à vous connaitre un peu mieux avec Valex, vous formez tous les deux une sacré paire indissociable, Valex c'est le clown rouge et toi tu serais le clown blanc, je me trompe ?

Brigitte 06/04/2014 23:31

A part ta grosse faute professionnelle (mais on te garde quand même ;-) ) voici un autre BRM bien mené , sur un parcours pas facile et venteux ;-) (Pour info ma moyenne roulée était presque la même que sur mon parcours de mardi pourtant bien plus dénivelé )
Chapeau Cricri, je n'ai pas réussi à te ratrapper !

Brigitte 09/04/2014 09:18

Si tu rajeunis pendant que je vieillis, on n'est pas arrivé au bout de nos peines ! C'est pire que dans "highlander" ... un vrai drame !

Cricri le cyclo 07/04/2014 05:20

c'est parce que je suis plus jeune que toi que tu n'as pas réussi à me rattraper :-) Pourtant j'ai du rajeunir depuis quelques moi parce que tu y arrivais avant... Mais ça c'était avant :-)

Maurice 06/04/2014 21:23

Joli compte rendu, mais maintenant grâce à toi, je vais être appelé "Le Sourd"
A bientôt sur le vélo

Cricri le cyclo 06/04/2014 21:28

imagine quand on te dira "Maurice tu dois faire la vaisselle"... ça peut t'aider non ;-)

Sinon plus sérieusement, content que tu aies pu rentrer par la route normale

A+

cestdurlevelo 06/04/2014 21:00

Bon voilà quoi, rien de bien neuf, mosieur fait un 200 grimpant au possible, comme tous les week ends désormais. Rien de bien neuf jte dis.
bravo ! Et des nouveaux cols franchis de plus... quel bol! c'est aussi pour ça que ce 200 grimpant me disait bien ! Bah tant pis... je me garde les parcours sous le coude, j'essaierai de les faire en solo à l'occaze, même si sans la présence des potes ça sera jamais pareil !

cestdurlevelo 06/04/2014 21:18

ouais bla bla bla... j'aurais bien aimé te dire la même chose y'a 57 ans quand c'est toi qui devenais papa !!!!! :)
Euh sur le 400! Je devrais être là. A condition que j'ai pu taper de la longue distance en solo pour me préparer, d'ici là. Ca commence demain théoriquement!

Cricri le cyclo 06/04/2014 21:10

ben oui mais mon garçon il fallait réfléchir il y a 9 mois et quelques :-)

On a des chances de te voir quand maintenant sur les prochains brevets ?

Manu 06/04/2014 20:05

Super, Cricri, à la lecture de ton récit je viens de remettre 200k dans mes jambes....
Au final je boucle en 11h08 ( dont 45' de pause ) et un peu coincé dans le col d'Ornon.
Il me faudrait passer tout comme toi sur un 30x28.
Le retour sur Grenoble ( un classique pour moi qui habite Vizille ) c'est fait correctement, habitué au vent de face dans cette descente ( et le collègue était cuit ).
Je ne serais pas au 400k du 3 mai ( boulot et impossible à me libérer ) mais je serais au 400 de Bourg.
Au plaisir de lire la suite.

Cricri le cyclo 06/04/2014 20:07

pour le 400 de bourg je ne devrais pas y être c'est juste une semaine avant le 600 de Grenoble :)

franco 06/04/2014 18:58

ha oui le parcours multiplié par 5 pour le tri !!!ça fait réfléchir quand même ,ce qui a de sur c'est que l'on arriveras déjà au 1er ravito,tu l'a dit nous avons encore du boulot d'ici là ,mais voilà une pierre a l'édifice a était rajouté ce samedi ,et tout comme le 300 je mettrais la prochaine en votre compagnie ,ça c'est promis
@++

Cricri le cyclo 06/04/2014 20:07

bon ben c'est déjà ça de pouvoir arriver au premier ravito :)

Jean-Pierre 06/04/2014 18:47

Superbe récit de cette belle journée, on s'y croirait, oups c'est vrai que j'y étais
Encore merci à toi et Valex quand j'avais mon coup de moins bien
Superbe journée et 5 cols inédits

Cricri le cyclo 06/04/2014 18:52

oui tu as oublié que tu y étais... mais tu n'as pas oublié d'avoir fait le tracteur dans les 50 derniers kms... Super ça nous a fait grand bien

Olive 06/04/2014 18:46

Respect Mister !! à toi et aussi aux autres participants , car au départ les prévisions météo étaient plus à rester sous la couette que de faire du vélo .....Comme toujours je prends plaisir à lire tes comptes rendus ...Merci

Cricri le cyclo 06/04/2014 18:51

rester sous la couette, cette année ce n'est pas trop mon genre... et si on peut faire plaisir à nos lecteurs et amis c'est cool

David 06/04/2014 18:07

Alors là je t'arrête tout de suite: Antraigues c'est en Ardèche, et toi tu es passé hier à Entraigues. Facile à retenir: Entraigues se situe entre deux eaux (la Bonne et la Malsanne) ;-)
Je vois que tu as encore abusé avec les pauses... :-D
Bravo à toi et à tout ton groupe. Content que tu aies franchi les bosses avec aisance. Encore une belle étape dans ta progression.
J'apprends que Rémy a encore eu des déboires... Chapeau à lui d'avoir grimpé Ornon avec une vitesse.
On se donne rendez-vous sur le 400 ? Mais cette fois-ci, tu n'es pas autorisé à étudier à l'avance les gares et les horaires des trains sur le parcours ;-)

Cricri le cyclo 06/04/2014 18:11

pour Antraigues, je vais corriger merci. Pour le 400 aucun soucis, je ne regarde pas s'il y a des gares... mais j'étudie le parcours qui va encore être synonyme de nouveaux cols :-)

Cigogne 06/04/2014 17:18

Un grand bravo pour cette splendide performance surtout tenant compte du dénivelé.
Je suis toujours surpris, te sachant chasseur de cols que tu sois un aussi piètre descendeur. Au moins ça nous fait un point commun.
Bon courage pour tes prochains brevets

Cricri le cyclo 06/04/2014 18:12

yes mister mais qu'est ce qu'on aime ça

Cigogne 06/04/2014 18:11

Piètre grimpeur, piètre descendeur, piètre rouleur. Comme moi. En sommes, nous sommes des cyclos complets

Cricri le cyclo 06/04/2014 17:26

piètre grimpeur, piètre descendeur mais opiniatre... Comme toi peut être

valexnico 06/04/2014 17:04

tu as bien rediger mon CR ,c'est du bon boulot . D'ici la tri il ya a encore du chemin mais tu es sur la bonne route ne pas mettre la charrue avant les boeuf est important ,rapelle toi lorsque tu disait le 600 est plus dur que pbp ,la c'est pareil ce 200 n'etait pas facile le vent permanent ,les pentes , juste sur plus long il faudra manger plus souvent .En tout les cas j'ai passé un seuper journee en ta compagnie et crois moi le travail fournit paye toujours

Cricri le cyclo 06/04/2014 17:05

ô l'autre il m'a comparé à un boeuf :)

pierre 06/04/2014 16:54

bravo cricri et à tes compagnons de routes
super récit que tu as fait
j'espère que je serai a la hauteur en aout pour vous accompagner

Cricri le cyclo 06/04/2014 17:06

je ne me fais pas de soucis pour toi