Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Qu'est ce qu'on fait quand il n'y a pas de BRM?

13 Avril 2014 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #Cyclotourisme, #cols, #sortielongue

Cette semaine, au contraire des 2 dernières, point de BRM à se mettre sous la dent... Ah si il y en avait un Samedi à Bourg en Bresse (300km), mais pas envie de griller un Samedi alors que j'ai pas mal de choses à faire à la maison.

Donc après les courses, la taille d'une partie de la haie et la déchetterie, je me penche sur une idée de balade à la journée pour le Dimanche. En plus, ayant une pression maximale au boulot, j'ai besoin de me vider la tête...

 

Samedi, j'élabore donc une balade qui me permet d'allier :

  • le fait de me vider la tête : il faut donc que ce soit long
  • le fait de parcourir de beaux coins où je ne vais pas souvent : je prends donc comme modèle le BRM 300 de Grenoble qui se balade dans les montagnes ardéchoises...
  • le fait de gérer mes arrêts comme je l'entends... à savoir un minimum.

Tiens long et BRM 300 : et si je faisais 300km en solo ????

Je soumets le projet de parcours à ma renarde préféré qui me dit "ce sera très beau"... Elle parle du parcours et de la météo et rajoute pour cette dernière... Tu vas avoir le vent du Nord au Retour...

Soit ; emballé c'est pesé... Le départ est prévu ce Dimanche à 4h du matin.

 

3h56 exactement, je décolle de la maison...

Première mission, descendre dans la Drôme. Pour cela une route classique par St Bonnet de Mûre, Toussieu, Chaponnais et le col de Bel air que je passe de nuit un peu après 5h.

Un coup de cul plus tard, je suis à Serpaize où il fais encore nuit noire... Je grimpe tellement vite que la photo est floue :)

 

Je continue sans m'arrêter en me dirigeant vers Beaurepaire, par la même route que Pierre et moi avions empruntée le 23 février dernier. Je roule tranquille et à partir de 7h je commence à ne plus penser au boulot. Tant mieux... J'ai dépassé les 60 kilomètres et la route étant casse pattes, je suis sur un coef de 1, ce qui me ravit.

J'atteins Beaurepaire où le magasin de Patrick est fermé :-) puis Lens Lestang...

Strava m'indique que je bats mon record dans la montée... Je n'ai jamais du passer très vite ici car je suis vraiment en mode tranquillou...

Me voilà maintenant à Hauterives, le village du Palais idéal du facteur Cheval... Au lieu de poursuivre sur la D538 jusqu'à Romans, je file vers Châteauneuf de Galaure... pour retrouver la route que nous empruntâmes avec la Team Mont Ventoux le 22 Décembre dernier.

Pensée pour le Petit qui a peut être poney ce jour ;-)

 

A 4 kilomètres de Chantemerle les Blés, je reçois un SMS... C'est ma renarde préférée qui m'indique venir à ma rencontre... Elle est 4 kms devant moi...

Quelques kilomètres plus loin, la jonction est faite. Elle n'a pas beaucoup de temps devant elle, mais elle va faire kilomètres avec moi et m'a amené les croissants... Gentille attention de sa part... Attention partagée par Notre Boss à Tous qui lui a soufflé l'idée... Merci les amis...

 

Le roulage commun ne durera que quelques kilomètres, à savoir jusqu'à Tournon, où Brigitte, prise par ses obligations familiale me quitte à la fontaine qui se situe sur la place du village, non sans m'avoir commenté ma montée de la vallée du Doux.

 

L'arrêt est express. Je repars maintenant en direction de la Vallée du Doux. Les premiers kilomètres sont en faux plat et me permettent de rester sur la plaque... J'evite la route directe vers St Barthélémy le Plain qui grimpe fort, choisissant ainsi l'allongement mes aussi une pente plus douce qui me convient mieux.

Cette vallée est magnifique et me hisse à 500m d'altitude environ.

Seul petit écueil... il va falloir que je passe là dessus... Pas à l'aise avec mon vertige...

Photo du jour très à propos... Profites du temps présent... (Seize the day)

 

Au Crestet, j'effectue un virage à quasi 180°. En effet, je suis au point le plus au Sud de mon parcours. Il me faut penser à remonter...

Gare de Boucieu le Roi

Direction Boucieu le Roi où grâce à une toute petite route (que Brigitte ne connait peur être pas ^_^) je grimpe à St Félicien.

Je dis "Je grimpe", car les pentes sont très fortes au départ. Probablement plus de 10%. Gros avantage : la route est un chemin campagnard goudronné et je suis très tranquille... pas embêté par la circulation automobile...

J'arrive maintenant à St Félicien avec tout plein d'images dans la tête... Celles de mes ardéchoises officielles, celles de mes balades avec Brigitte ou Olivier...

Plutôt que d'empunter le chemin classique vers le col du Buisson, je décide de prendre la route qui nous ramenait, il y a longtemps, de l'arrivée qui était jugée à La Louvesc et le point de départ.

jamais prise en montée, je découvre donc... Ca monte tranquillement, sous les arbres. J'ai le sentiment d'avancer pas trop mal...

Je passe le col du Gibet (sans panneau) puis la barre des 150kms où mon compteur m'indique avoir gravi déjà 1940m de dénivelé...

C'est ensuite les cols du Marchand, puis celui du Faux, et enfin le non reconnu (par les 100 cols) de Lalouvesc qui sont passés. 

Probablement trop traditionaliste, je préfère ce panneau au nouveau en l'honneur de Robert MARCHAND... Même si j'ai beaucoup de respect pour ce dernier.

A Lalouvesc, point de chasse au pavé de St Régis, car je tiens à ma ligne, moi ^_^... mais une chasse à la fontaine. Les WCs publics n'étant pas (encore) alimentés en eua, c'est à la sortie du village que je trouve mon bonheur...

Tant mieux, car la marée était basse.

Je suis maintenant sur le plateau, ce qui ne signifie pas que la route soit plate... J'enchaine les cols du Tracol, du Rouvey, et des Baraques pour arriver à St Bonnet le froid. Malgré le soleil, il ne fait pas très chaud et suis obligé de remettre le coupe vent.

Me voici donc maintenant dans le département de la Haute-Loire, semblable dans cette partie, au niveau des paysages à celui de l'Ardèche du Nord...

Je contourne Montfaucon en Velay et biffurque maintenant vers le Nord. Même si la majorité du dénivelé est derrière moi ça grimpe encore pour quelques kilomètres...

Tout d'abord en direction de Riotord pour passer le Collet (FR-43-0869), col où j'ai déjà du passer une fois, mais jamais déclaré... D'ailleurs, il n'y a pas de panneau...

Je continue ensuite vers le Tracol (FR-42-1083) limitrophe entre la Loire et la Haute Loire... Je bascule sans m'arrêter sur la longue descente vers Bourg Argental...

Arrivé dans ce village, pause technique rapide, puis j'avale et sandwich en remontant sur le vélo... Coup d'oeil au GPS : je ne totalise que 10 minutes d'arrêt depuis le départ... Bon signe.

Je repars à l'assaut du dernier col de la journée, déjà passé plusieurs fois, à savoir le Col du Banchet (FR-42-0673)... Ca y est : les bosses sont quasi terminées... Il me reste à rejoindre les bords du Rhône en passant successivement Saint Julien Molin Molette, St Appolinard... et je me retrouve à St Pierre de Boeuf à affronter la circulation de l'ex Nationale 86... Pas top... 

 

Du coup à Chavanay, j'attrap la voie verte. Pas simple avec les gens qui profite de ce bel après midi ensolleilé mais toujours moins stressant que la grande route...

Je confirme que depuis quelques kilomètres, les prévisions de Brigitte étaient encore justes... A savoir le vent du Nord qui me freine... Je fais contre mauvaise fortune bon coeur, et emmène tranquillement le grand plateau avec moi :)

 

A Condrieu, j'effectue un dernier stop à la fontaine sur le bord de la voie verte puis, la partie pleines de barrières de la voie verte passée, je reprends mon cheminement jusqu'à Vienne.

Le monde sur la voie verte est terrible, m'obligeant à être attentif pour ne renverser personne...

La voie verte parfois aussi tranquille...

 

Je sors de la voie verte à Loire sur Rhône pour retrouver la route jusqu'à Givors puis Vernaison où je traverse le Rhône.

 

Un dernier coup de cul et hop, je suis maintenant à St Symphorien d'Ozon... Il me reste à gérer le vent de face mais la fin du parcours est totalement plate...

 

Arrivé devant la maison, le compteur indique pile poil 300 kilomètres, mais j'ai un dernier travail à finaliser... Passer les 3000kms de route aujourd'hui.. Donc boucle supplémentaire dans Genas, et la mission est effectuée... 3001km :D

 

Voilà je termine cette très très belle journée avec le sentiment "du devoir accompli" et la fierté de totaliser 505 kilomètres... en 2 sorties au mois d'avril :) Un seul sujet où ça ne l'est pas (le devoir accompli) c'est sur le vidage de tête. Va savoir pourquoi, à 17h environ j'ai commencé à repenser au taf?

Bilan de cette balade : 304.9km, 3365m de dénivelé en 14h23 dont 15 minutes de pauses seulement et 10 cols passé..

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Manu 19/04/2014 17:41

Bien belle sortie solo pour se changer les idées.
J'y serais aussi sur ce BRM qui passe en Ardêche si dame météo le veut bien.
En attendant, des sorties courtes sur le vélo ou des randos rapides avec dénivelé.

Manu 21/04/2014 19:46

Malheureusement non, boulot oblige, raison pour laquelle je vais faire celui de Bourg le 17 mai.

Cricri le cyclo 21/04/2014 08:49

merci Manu... Bon courage pour ce beau BRM organisé par Jean-Philippe et peut être à bientôt sur le 400km une semaine après...

Olive 16/04/2014 20:24

"Bilan de cette balade : 304.9km, 3365m de dénivelé en 14h23 dont 15 minutes de pauses seulement et 10 cols passé.."....je viens d'alerter l'inspecteur du travail , ce n'est pas humain de s'octroyer seulement 15 minutes de pauses sur pratiquement 15 h d'activité :-).....

Cricri le cyclo 16/04/2014 23:21

je n'essaie que d'imiter quelqu'un que j'apprécie ;)

nainvert 16/04/2014 12:58

bravo! faire un 300 tout seul c'est fort
mais juste un détail, pour le col du gibet il faut sortir de la route principale et faire environ 300 m sur une petite route. l'ayant raté la 1° fois que j'y suis passé j'ai du y retourner pour l'avoir

nainvert 16/04/2014 21:26

si on est d'accord pour le gibet , faudrait aussi qu on se mette d'accord pour rouler ensemble un de ces jours , avec pourquoi pas une petite chasse aux cols

Cricri le cyclo 16/04/2014 13:12

pour le gibet aussi d'accord avec toi. Je l'avais déjà de toutes les manières

alain kesako 15/04/2014 10:54

Cri-cri, bien belle balade sur des route que je connais bien. Pour un mois d'avril, 305 bornes c'est pas mal. Pour vider la tête c'est l'idéal, il y a que ceux qui font où ont fait des grandes distances qui peuvent comprendre. Belle saison en perspective. A + alain kesako

Cricri le cyclo 16/04/2014 13:12

merci alain et surtout bon retour en forme

Brigitte 14/04/2014 22:42

Contente que ton parcours se soit bien passé ! Au vu des photos je crois bien que j'ai eu raison en te disant que c'était joli ;-) de plus belle visibilité , mieux que dans le Vercors qui était un tout petit peu brumeux.
Je crois bien que la petite route, je la connais :-) mais ça ne fait pas longtemps. Dommage c'est un jour où je n'ai pas fait d'article ; es-tu passé à côté d'un endroit où ils louent des roulottes (sur cette route) , avec une petite roulotte dans le jardin ? Je crois qu'il y a un passage à 13%

Brigitte 14/04/2014 23:00

Si tu veux ... j'ai la photo. Et confidence pour confidence ... moi non plus je n'ai pas pu la prendre sans m'arrêter ... donc j'ai mis pied à terre. et redémarrer n'était pas super facile :-)

Cricri le cyclo 14/04/2014 22:48

oui papy mais tu étais casse cou... :)

bruno 14/04/2014 22:46

Quand j'avais ton age je ne tenais pas le guidon dans du 13% :)

Cricri le cyclo 14/04/2014 22:44

je confirme... c'est la même route... Dans la bosse j'ai pas réussi à sortir l'appareil pour prendre le panneau de location qui m'a fait bien rire... J'en chiais un peu mais si tu dis 13 je n'étais finalement pas si mal

bruno 14/04/2014 22:34

Avec tous tes et hop tu n'as que 300km !!!!

Cricri le cyclo 14/04/2014 22:36

ben voui je ne voulais pas faire plus que toi... Respect aux anciens quand même

vincent 14/04/2014 22:28

Ca c'est de la belle balade. J'espère que tu as l'esprit vidé. Je compatis car j'en ai besoin aussi en ce moment... En tous les cas, tu as vu du paysage, tu nous le montres, et on a l'impression d'être avec toi et que le petit 300 bornes est facile et à la portée de tous. Bravo encore et à bientôt sur le vélo!

Cricri le cyclo 14/04/2014 22:31

Salut... Pour ce qui est de se vider la tête ce n'était réussi qu'à moitié... Pour les paysages, j'ai essayé d'en profiter à fond... Et surtout, je repense au jour du BRM 200 de Grenoble en Mars où j'avais compris que j'étais incapable de faire plus l'an passé... et du coup là, forcément je SAVOURE