Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Ardéchoisement vôtre

8 Mai 2014 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #Cyclotourisme, #cols, #sortielongue

Initialement en ce 8 mai, nous (valex et moi) devions rouler dans les Alpilles avec l'ami Dominique. Dominique réside en région PACA et m'avait emmené faire une très belle balade en Septembre 2012. Malheureusement, la semaine dernière, sa puissance monstrueuse a eu raison de son vélo.... Le cadre s'étant cassé net lors d'un passage en danseuse. La sortie du jour a donc été annulée. La bonne nouvelle pour lui est que Giant prend en charge le cadre sous garantie... et donc Dom pourra prochainement rouler à nouveau. En attendant, Valex et moi décidons de conserver le principe d'une sortie commune. Comme la semaine dernière, le point de départ sera fixé à Saint-Félicien... Objectif potentiel : L'Ardéchoise Vélo Marathon... Je dis potentiel car je n'y crois pas trop. D'abord parce que le 400 de Grenoble c'était y a 5 jours et que je ne suis pas sûr d'avoir complètement récupéré, ensuite parce que je doute de mes capacités à faire ce parcours dans un temps raisonnable... Ensuite parce que le départ de St Félicien ayant lieu à 7h15, nous n'aurons matériellement pas le temps (à ma vitesse) de boucler le parcours.

Dans tous les cas, on tente sans se prendre la tête : à partir du moment où la journée est belle, on sera satisfait.

A la maison de l'Ardéchoise, il fait déjà beau mais frais. Nous devrions avoir une très belle journée.

Enfin normalement, si Valex daigne vouloir se préparer... plutôt que de faire le singe :D

Enfin, ça y est nous sommes partis... Une grimpée du Col assez tranquille, sur les mêmes bases que Mardi dernier (30' de moins). Nous ne nous arrêtons pas au Col et continuons jusqu'à la jonction au Tracol par cette route en faux plat pour plonger ensuite vers Lamastre.

J'essaie de négocier correctement la descente en essaynt de suivre la trajectoire de Valex. J'essaie surtout de rester prudent... Pas simple pour moi de concilier les deux. Sachant que parfois à vouloir être trop prudent je fais des conneries (sortie extérieure des virages par exemple) du fait que je ne sais pas descendre.

Nous attaquons par le trop long faux plat qui mène au pied du col des Nonières... Je suis mieux dans ce petit col que sur le plat. Je reste dans la même tendance que la séance de Mardi (25' de moins sur 5kms) avec un valex en donneur de tempo...

Nous plongeons ensuite pour une dizaine de kilomètres vers le Cheylard où Valex me demande de faire une pause café. Nous trouvons un bar ouvert sur la place de l'église. Avec 15' de pause, il est clair que si nous voulons faire l'AVM il faudra rentrer fort tard et de nuit. Mais tant pis : dans tous les cas je souhaite profiter de cette journée à fond alors AVM, Ardéchoise ou Volcanique, peu importe... Profitons...

Nous voilà repartis pour les 21 kms d'ascension vers le Col de Mézeilhac. Comme évoqué mardi, l'ascension se déroule en 2 parties : un long faux plat roulant à 1 ou 2% de moyenne puis une dizaine de kilomètres (à partir d'un peu avant Sardiges) où ne pourcentage se durcit.

Valex me fait remarquer après Mariac qu'il vaudrait mieux s'économiser... En clair préférer le 39 au 50... Je m'éxécute. La route étant longue jusqu'à l'arrivée, inutile de trop taper dedans.

A 5 kilomètres du Sommet, nous rattrapons 2 cyclos de Tournon. Le premier sera doublé sans problème. Le second sera doublé, puis nous redoublera en roulant en mode yoyo...

En effet, le voyant me repasser, me voyant le redoubler, arrivé au sommet je demande à Valex si c'est lui où si c'est moi ??? Ben c'était lui :D

Au sommet, nous en profitons pour recharger en eau nos bidons. Comme vous le voyez sur la photo, nous sommes en mode balade, donc pas d'arrêt express. Il faut en outre penser à se couvrir un poil pour la descente... Pour moi ce sera juste remontée des manchettes.

Dans la longue descente de 20kms vers Antraigues, je me concentre sur mes trajectoires... A tel point que j'arrive à rattraper un camping car :D puis à le doubler. Bon j'avoue que s'il n'avait pas mis son clignotant pour me laisser passer, je n'aurai pas osé. Nous sommes maintenant dans la vallée de la Volanne, que nous avions visitée dans l'autre sens cet été avec Brigitte et Valex. Nous arrivons maintenant à Antraigues sur Volanne, point le plus au Sud de la balade... Nous empruntons le petit pont d'Antraigues pour attquer la montée courte mais sèche vers le col d'Aizac.

Le tarif de ce col c'est 3.5km à 6.5% de moyenne. Un col qui vient juste après 20 kilomètres de descente où l'on s'est refroidi... Un col où j'ai toujours eu beaucoup de mal. Donc Après le petit pont d'Antraignes, je ne réfléchit pas... Je passe sur le 30... Ce sera la seule fois de la journée... En finalement, avec Valex un poil devant en métronome ça grimpe bien... Enfin relativisons : 5 secondes de moins que Jean-Pierre :-( (j'aurais pu le faire râler) mais 6 minutes de plus que JC ou 3 minutes de plus que Za Barthe Franquin qui avait réussi l'AVM l'an passé.

Le dernier kilomètre est annoncé à 7.5%... ça passe malgré notre chargement... et ça passe plutôt bien...

Du coup on continue sans s'arrêter en direction du col de Moucheyres, col sans difficulté particulière. Certes ça monte à partir de Labstide sur Besorgues mais la pente est assez régulière. En arrivant au col, nous basculons vers Burzet. Je crains cette portion de part la qualité de la route qui laisse souvent à désirer... Peu large, parfois gravillonnée... Pas simple (surtout pour les coureurs) de rouler très vite sur cette portion.

Burzet : nous nous arrêtons pour refaire le plein des bidons : Valex s'en charge dans ce bar, car, sauf erreur de ma part, point de point d'eau ici :-(

Nous repartons maintenant en direction de la Barricaude... Pour moi ce n'est pas un bon souvenir... J'ai du mettre 2h ou 2h30 il y a longtemps, lors de ma première ardéchoise pour la grimper... On sort de Burzet par un gros coup de cul... Valex s'envole...

Valex grimpe tranquillou

De mon côté, en mode gestion ça ne va pas si mal même si sur les photos on a toujours l'impression du contraire :D

La pente moyenne est plus difficile que ce que j'avais en tête : quasi 5,5% sur les 12 kilomètres de la montée.

Burzet n'est désormais plus qu'un souvenir éloigné...

Les passages en forêt font du bien car il fait assez chaud...

Et hop... plus dans la forêt :)

Et voilà, après quasi 1 heure d'ascension nous voici en haut... Attention, pour relier Sagnes et Goudoulet puis le Gerbier, on se croit arrivé alors que le plateau est en faux plat et qu'en cas de vent du Nord, la progression est sacrément ralentie...

Comme il n'y a pas de vent du nord pour nous ralentir, je choisis de crever de la roue arrière pour nous ralentir.... Encore une fois Super Valex fait le travail... Merci à lui.

A Sagnes et Goudoulet, petit village perdu du plateau Ardéchois, il ne fait pas chaud... Mais le fait il un jour dans l'année ???

La grimpée courte vers le Gerbier mais bien pentue se fait sans trop de difficultés. 

Arrivé au Gerbier, je constate que si j'enlève les pauses que je ne ferai pas lors d'une Ardéchoise, il me manque environ 3/4 d'heure pour passer la barrière horaire ici... Pas forcément infaisable... Pour moi c'est finalement satisfaisant de voir que je ne suis pas si largué que ça...

Au col le beau temps a drainé pas mal de touristes...

Quand je dis que nous roulons à l'eau claire, je devrais même dire à l'eau de source :D

Valex est réparateur de mon vélo... Je suis porteur d'eau. On se complète bien :D

D'un commun accord, nous décidons de ne pas faire la boucle des sucs... Je confirme que je n'ai pas totalement récupéré du 400, que les jambes sont lourdes, la faute peut être aux 2900m de dénivelé déjà encaissé... Nous faisons une pause technique, avant de repartir, de part et d'autre de la ligne de partage des eaux, histoire de ne pas faire de jaloux...

Nous voilà partis pour plus de 20 kilomètres de descente en direction de Saint-Martin de Valamas. Nous quittons donc ces magnifiques paysages.

Arrêt au Col de Besses (FR-07-0993) pour faire une photo pour Maurice qui l'a zappée la semaine dernière.

Et arrivée à St Martin après une descente de la vallée pas si simple avec le vent dans le nez. Valex demande une pause café... Pour moi ce ne sera pas bière mais COCA... Eh oui :) pas de bière. J'en profite aussi avant de partir pour avaler un gel... Il nous reste 3 bosses dont la montée vers St Agrève longue de plus de 15 kilomètres, même si la pente n'est pas difficile...

Avec Valex en métronome, la montée se déroulera bien... Je bas encore aussi mon meilleurs temps de grimpée... La fin est proche... Il nous reste le coup de cul de Rochepaule puis Lalouvesc que je redoute...

Après avoir doublée les filles du club de "La Burle" avec de magnifiques maillot, nous attaquons la descente qui va nous amener au pied de Rochepaule.

Et c'est parti pour 3.8km de montée...

On va tout là haut...

Valex continue son rôle de magnifique métronome...

Et hop, encore un meilleur temps perso sur cette montée... 13 secondes de gagnées par rapport à mardi...

Nous effectuons ensuite un dernier ravitaillement en eau à la sortie du village avant de basculer vers la descente menant au pied de la montée vers Lalouvesc.

Sur les 9 kilomètres de montée, je sais que ce sont les 6 premiers les plus difficiles...

On passe le temps en repérant les boites aux lettres situées dans des endroits improables (ici un hameau perdu)... et en restant en mode moulinette...

Allez c'est bientôt la fin :)

Il fait chaud dans la montée... Je veille juste à ce que le cardio reste sous les 150 puls/min.

Geste de satisfaction de Valex... Encore 3 bornes mais en pente douce...

Et nous voilà arrivés à Lalouvesc

Dernier arrêt pour enfiler les coupe-vent

Nous voilà au col du Faux... Une dizaines de kilomètres de faux plat descendants vont nous amener au col du Buisson

Valex imprime un tempo correct... du moins que je peux suivre :D

Encore 13 kilomètres de descente et on sera rentré...

Voilà c'est fait... 222.4kilomètres en 11h48 avec 4415m de dénivelé et une super balade avec l'ami Valex... Les vacances continuent plutôt pas mal :D

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bruno 12/05/2014 21:29

Pour t'aider a passer la barrière horaire de l'AVM je peux t'emmener depuis le départ jusqu'au pied du buisson et je peux encore rajouter le premier km du col.
Je mettrais le rétro sur le caillou pour voir si tu n'exploses pas car je te préviens que cela va aller vite :)

Cricri le cyclo 13/05/2014 05:38

ta méthode me va bien... Faut juste que je rajoute une couche d'entrainement sur Home Trainer :D

ZAMMIT 12/05/2014 21:00

Bravo, ça c'est de la Ballade ! Je n'ai pas encore le niveau pour faire partie de votre confrérie des "tarés" mais je fais tout pour !
Une belle moisson de cols!...

Cricri le cyclo 13/05/2014 05:38

ce n'est pas une confrérie de "tarés" mais juste des copains qui aiment rouler ensemble :) Pour les cols, ils sont passés et moissonnés... Mais cela ne compte pas pour ma liste des 100 cols car je les ai déclarés il y a longtemps

nainvert 11/05/2014 21:13

euh? tu lui as fait quoi a valex? parce que moi quand je creve il refuse de m'aider a réparer

Cricri le cyclo 11/05/2014 21:58

moi je lui dis qu'il est grand, beau et intelligent

Philippe 07 11/05/2014 19:44

A se parcours l'AVM je le connais même les yeux fermés; Je te rassure la descente sur Burzet même en boyaux ça va vite très vite mais il faut quand même être un peut acrobate dommage que vous n'ayez pas fait les sucs c'est l'un des coins les plus jolis d’Ardèche la prochaine fois n'y allez pas après un 400 c'est clair. A+

Cricri le cyclo 11/05/2014 19:52

Ah les sucs... Un objectif pour moi pour le 21 Juin je pense :)

Brigitte 10/05/2014 17:44

super conditions pour votre balade , pas de chaleur, de froid, de pluie ou de vent ! Pendant le journée en pensant à vous, je me disais que pour l'AVM juste après le 400 c'était un peu violent, surtout avec le départ à point d'heure. Donc bon choix qui aurait rejoint le mien ! J'ai adoré le coup du "partage des eaux" :-)

Cricri le cyclo 10/05/2014 17:48

merci... Je me doutais qu'avec toutes ces pauses ce serait compliqué. En plus j'avais quand même un peu les jambes restées sur le 400... mais pas tant que ça... A 3, pour le partage des eaux c'eut été compliqué :D

migi 10/05/2014 17:02

Alors t'imagines avec quelques kilos de moins tu grimperais comme un avion. Chapeau pour ta forme, surtout après un 400 qui laisse d'habitude des traces pour au moins deux semaines . Ne grille quand même pas le moteur!

Cricri le cyclo 10/05/2014 17:48

merci Michel... Oui... avec des kilos en moins... Mais bon... Pour le moteur, j'essaie d'y faire attention aussi...

franco 09/05/2014 19:00

he ho bande de taré vous vous êtes pas trompé de date???
bon là je suis jaloux quand même car même si L'AVM programmé n'est pas arrivé a terme ,une (petite) Ardéchoise avec plus de 4000d+heuuuu respect
bon gardez en sous la pédale quand même hein !!!!

Cricri le cyclo 09/05/2014 19:09

bande de tarés???? C'est qui qui a fait 200 bornes et 4000m de D+ le lendemain du 300... On te rejoint juste dans ta confrérie :)

Manu 09/05/2014 18:45

Au final, les sorties dominicales à Monsieur tout le monde "pépère", ne sont plus pour toi ni Valex ! ?
Avec les brm et de tels périples + le dénivelé, ça doit encore mouliner sous les draps...madame n'a pas de bleus aux jambes ? LOLL
Bien belle sortie.
Petite question sur l'éclairage: qu'utilises-tu comme lampe ? où peux-tu m'en conseiller une à bonne puissance lumineuse ? Merci

Cricri le cyclo 09/05/2014 19:09

ça tourne pas mal et puis les sorties du dimanche, pépère, c'est bien aussi. Pour l'éclairage j'utilise une lampe hope avec 2 batteries longues durée (cout total 300€). Mes potes utilisent du produit chinois (http://www.lt-box.com/js-910-5xt6-5-cree-xm-l-t6-5200-lumen-3-mode-led-front-bicycle-light-with-6-18650-battery-set-and-charger-kit.html) : pour les avoir vu fonctionner ça marche aussi bien pour 3 à 4 fois moins cher à nb de batteries équivalentes. Dans les 2 cas, la nuit c'est un vrai bonheur.

lariegeoise 09/05/2014 18:16

Bravo Cricri pour ton périple.
Il faut avouer qu'il faisait beau ce jour-là pour faire un tel périple. Et quand on a un pote pour rouler, c'est le pied. t en plus, plein de pauses!
J'avais fait la Volcanique il y a plusieurs années et j'avais bien aimé mais comme en général, c'est peu de temps avant l'Ariégeoise, je ne la fais plus. Mais je regrette un peu. Par contre les routes ce n'est pas limite parfois. Mais le décor est splendide et c'est pourquoi on peut faire de beau reportage.
Bon un 400 moi je ne lancerai pas car je n'aime pas trop de nuit. 300 sera plutôt ma limite.
Poursuis bien tes vacances. Moi j'ai la chance d'être dans les cols pendant tout l'été.

Cricri le cyclo 09/05/2014 18:37

si tu es rapide sur un 400 si tu pars à 4h en été tu peux espérer arriver vers 22/23h et ne bénéficier que de 2h de nuit... Pour l'ardèche, on est d'accord... C'EST TRES BEAU :D

claire 09/05/2014 16:55

Tres jolie "ballade" et les photos donnent envie de faire du vélo là-bas.Peut-être cette été avec mon mari pour découvrir de nouveaux paysages.
Sympa d'avoir un mécano avec soi quand on a des problèmes de crevaison.....Moi, je mets trop de temps a regonfler avec les mini-pompes.

Cricri le cyclo 09/05/2014 17:04

pour la balade je t'y convie... C'est mon "pays d'origine". Pour le mécano suis d'accord. Moi aussi j'ai du mal à regonfler. J'ai maintenant des cartouches de gaz... Quand on sait comment s'en servir s'est très pratique et le pneu est regonflé à bonne pression instantanément...

gérard 09/05/2014 16:45

Belle sortie, et si peu de temps après le 400, je suis impressionné, surtout quand je vois la succession de cols... et j'arrive toujours pas à comprendre comment vous faites, Brigitte, toi et d'autres pour prendre les photos en roulant... déjà rien que d'utiliser mon bidon s'avère parfois périlleux (quand il y a du vent, ou de la pente) :-)

Cricri le cyclo 09/05/2014 17:02

merci... Comment on fait : on se pose les fesses sur la selle et on tourne les jambes ;). Nan je déconne... Pour les photos, pas de photos pour moi en descente ou alors à l'arrêt (cf col de Besse) pour cause de danger. pour la montée, je dirige le vélo d'une main et l'appareil dans l'autre main....

Tom 09/05/2014 14:02

Ah ouais ça envois du bois les gars, sacré périple. Ca va être sympa l'AVM.
CriCri y a pas 56 façons d'améliorer ton temps dans les montées, t'en choisis une bien longue avec le % qui va bien (entre 5 et 10), et tu enchaines 5min à fond, 2min de descente, et tu répètes 5x, 10x et hop. C'est ce que je vais commencer à faire quand j'aurai fini de faire le zozo en basket dans les montagnes.

Cricri le cyclo 09/05/2014 14:04

une autre manière de faire c'est d'emmener le VALEX... Pour éviter de l'écouter causer, on accélère.... mais j'arrive pas à le décramponner :)

Tom 09/05/2014 14:04

Je dis ça mais je viens de repenser que tu t'entraines sur ton home trainer, tu dois avoir des séances de fractionné là dessus non? Mais bon pour bosser la vitesse en côte y a quand meme pas grand chose de mieux que les répétitions en côte.

Jean-Pierre 09/05/2014 11:53

Il faisait plus beau qu'ici où c'est resté assez nuageux
Belle balade, après la Volcanique en solo, l'Ardéchoise en duo, il te reste l'AVM en trio, je pense que c'est dans tes cordes
Tu vas m'obliger à revenir pour améliorer mes temps :-)

Cricri le cyclo 09/05/2014 12:04

Oui il faudrait faire l'AVM en trio mais en partant à 6h ou 6h30 le matin... et encore en étant bien reposé...

cestdurlevelo 09/05/2014 10:50

congés sportifs! tu les rentabilises :)
tu vois... l'AVM tu peux y croire... ni plus ni moins que moi... c'est pas complètement hors de portée!

Cricri le cyclo 09/05/2014 12:03

oui je te remercie, les congés sont plutôt rentabilisés... L'AVM n'est pas hors de portée mais je pense que tant que je n'ai pas gagné en vitesse d'ascension (par exemple dans la barricaude), cela restera un voeux pieux du moins le jour de "la course"