Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Ardéchoise 2014 - Les Sucs - Une journée inoubliable

21 Juin 2014 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #Cyclotourisme, #sortielongue, #cols

Comme toutes les années à la même époque nous sommes une belle équipe à nous diriger vers Saint-Félicien, Ardèche, fin de parcourir un des 14 circuits de l'Ardéchoise.

Comme souvent nous sommes un petit groupe qui nous retrouvons la veille au camping de St Victor. Cette année on y retrouve Franco, Nainvert, Thomas, Valex (Grand Maitre Organisateur), Mathieu, Thierry, Yannick, Valérie, Pierre et Bruno. Comme d'habitude, ambiance joyeuse lors du repas d'avant épreuve...

Valex étant vraiment bien équipé (et il confirme :) ) nous avons la possibilité de regarde le match France-Suisse comptant pour la coupe du monde de Football.

Juste avant d'aller se coucjher, Thomas nous fait admirer le maillot qu'il portera demain... Un speedy gonzales portant le maillot de superman, tout est réuni pour faire des étincelles...

Samedi matin 7h00 : je retrouve Maurice, Baptiste (et Gilles qui prend la photo) dans le SAS des départs prioritaires de l'AVM. Je sais déjà malgré tout que je ne partirai pas sur ce parcours. En effet, lors de mon inscription, j'espérais pouvoir progresser suffisament pour être capable d'y aller. Même si j'ai pas mal progressé, je suis quand même trop juste pour passer les barrières horaires. Je décide donc de m'élancer sur le parcours des SUCS (234km et 4310m de dénivelé selon les chiffres officiels).

Comme d'habitude, il y a toujours du monde dans les SAS même bien avant le départ, et cette année nous sommes gâtés par la météo. Grand ciel bleu...

7h30 : le départ des premiers est lancé. Notre position dans le SAS de l'AVM nous permettra de parsser la ligne à 7h32.

Je suis rapidement surpris du peu de monde sur la route... Et oui, partant dans les premiers, le traffic est assez fluidifié, mais cela ne durera pas.

Clin d'oeil au nain et à Olive : il y en a qui portent des maillots bizarres non ??? Et pusi ce vélo :D

Pour la première fois de ma vie, je double Robert MARCHAND, le doyen de l'épeuve avec 103 ans, avant le sommet au col du buisson.

Allez c'est parti pour une belle journée de vélo.

Je rattrape le nain parti avec les dossards prioritaires. Nous resterons quelques centaines de mètres ensemble, le temps d'une photo que j'espère M. MAINDRU n'aura pas râté.

Jean-Paul SAVART (FRANCE 3 Rhône ALpes) et Gérard MISTLER (Ardéchoise) dans la montée du col du Buisson avec un mot sympa d'encouragement quand je les prends en photo. Merci.

Première surprise de la journée : le grand Dominique ne me rattrappe qu'après 12 kilomètres de course... Je vais faire le dernier kilomètre avec lui au prix d'un cardio à plus de 170 ;-)

Résultat : le col du buisson est atteint en 35'29" (à partir du pied et pas de St Félicien) au lieu de 39'48" en 2011 et 42'24" au mois de mai avec Valex...

Bon maintenant fini les conneries de rouler vite, je décide de rester sage sur le faux plat qui mène au Tracol.

Y en a plein qui m'aiment, car ils me suivent ;-)

Alors que j'avais décidé d'être calme, voici que surgit de l'arrière l'ami Franco, qui croit rouler vite :D Je lui met une mine dont il aura du mal à se relever... Si si, juste pour aller prendre la photo :D

Arrivée sur Lamastre : j'ai essayé de me lâcher dans la descente mais j'avoue avoir fait très attention pour éviter de gêner les autres plus rapides. Malgré tout je descend 6' plus vite qu'en 2011, 4' plus vite que l'an passé et près d'une minute de mieux qu'en Mai cette année. Donc ma meilleure descente.

A Lamastre, je suis surpris de retrouver Bruno que je croyais loin devant. Nous allons rouler ensemble presque jusqu'au col des Nonnières.

Un essai avant le Trirhena ??? ;-)

Je redeviens sérieux et appliqué dans le col des Nonnières : Profiter des groupes sans être en sur-régime...

Le col est atteint en 28'04 depuis Lamastre, soit quasi 2' de moins qu'en 2011, et plus de 3'40" de moins qu'en mai... De bonne augure. Je me souviens aussi de l'an passé à cet instant où je décidais de faire les Boutières au vu de mon mal aux jambes... Cette année, rien de tel, ça va plutôt pas mal.

Pas d'arrêt au Col des Nonnières si ce n'est pour jeter mon gobelet pris à la volée... La descente sur le Cheylard se fait à allure raisonnable. C'est maintenant la fin de la route privatisée.

La longue montée vers Mézilhac va me montrer si "mes conneries" du début m'ont entamé ou pas.

Une petite pensée pour Jean-Christophe et Jean-Pierre du VCBJ... au pied de la montée de Mézilhac

Comme fin avril, je garde le grand plateau le plus longtemps possible tant que je peux mouliner suffisament

Nous traversons des villages joliment décorés. Mais je trouve quand même (et ce sera plus vrai cet après midi), qu'il y a moins d'engoument qu'avant...

Tout un programme :D J'ai peur ;-)

Le pire c'est qu'ils ont raison :D

J'en profite pour remercier du fond du coeur tous ces gens sans qui l'ardéchoise ne serait pas ce qu'elle ait. Très sympa cette ambiance folklorique.

Heureusement les anges ne sont pas loin.

Après Sardiges, quand la pente s'accentue un peu, je ne cherche pas à suivre coûte que coûte. Je conserve mon rythme de gros tracteur diesel...

Le col de Mézilhac en vue.

Arrivée au col avec 2' de mieux qu'en mai et 3' de mieux qu'en 2011 sans sensation de difficulté particulière. Au col j'aperçois Brigitte qui s'est arrêtée au ravitaillement. En passant je lui indique que je ne fais pas d'arrêt, et qu'elle me retrouvera plus haut...

Je n'ai pas fait 1km dans la montée de Lachamp-Raphaël que je vois arriver Dominque. Il a cassé sa roue avant le Cheylard et a du en changer... Année cata pour la casse mécanique pour lui. Quelques minutes plus tard, c'est Brigitte qui arrive. Je l'entends arriver de loin et la voie dans le rétro. Elle arrive telle une stard entourée d'un aéropage de cyclotouristes émerveillés :D

Nous avons convenu de ne pas nous attendre nécessairement. En clair, on roule au même rythme, on en profite, sinon, personne n'attend personne. 

Un peu avant le col du Pranlet, Brigitte est déjà repassée devant. Plus à l'aise dans les bosses, elle me lâche et je reviens dans les descentes ou les longues parties de plat (quand il y en a)

Après la ferme de Bourlatier, on arrive en vue du Gerbier des Joncs.

Arrivé au Gerbier, je fais un point rapide sur ma situation. A gauche les Sucs (comme prévu), à droite La Volcanique (178 km). J'ai déjà fait la volcanique fin Avril, et je me sens bien, et surtout j'ai hâte d'aller rouler au calme sur la route des Sucs... Donc à Gauche.

Si on bénéficie du calme, mieux vaut ne pas avoir de pépin technique... La moto d'assistance ne doit pas beaucoup passer ici.

La partie Gerbier-Les Estables est plutôt assez roulante avec descente et faux plat. Ma moyenne générale va d'ailleurs passer de 21.67km/h au km 75 (Lachamp Raphaël) à 22.74 au km 100 (Les Estables), preuve que le parcours est très roulant.

Arrivée en vue aux Estables au pied du Col de la Croix de Boutière (1508m). 

Aux Estables, je ne pense pas à m'arrêter pour remplir mes bidons qui sont vides. J'ai encore pas mal d'eau dans le Camel Back et j'essaie de limiter le plus possible les arrêts.

Les jambes étant toujours bonne, je continue mon bonhomme de chemin. Brigitte est maintenant derrière et Bruno probablement devant. J'arrive ainsi tranquillement au Col de la Croix de Boutière... avant de poursuivre vers Le Viallard lieu du prochain ravitaillement.

Toujours aussi peu de monde, mais quel bonheur... En plus, nous sommes largement au dessus de 1000m d'altitude et la chaleur ne se fait pas trop sentir.

On n'est pas heureux ???

Pensées érotiques :)

Le prochain ravitaillement se mérite. Il est situé au "Col du Viallard", col non reconnu par la confrérie des 100 cols. J'en suis au km115, et c'est mon premier arrêt. Je ne compte pas m'éterniser. Remplir les bidons, manger un peu et vite repartir...

A peine suis je descendu de vélo que tel une sangsue Bruno arrive... Il ne colle pas à la route mais aux basques. Je le croyais loin devant mais il s'est arrêté à Mézilhac puis aux Estables...

Brigitte est aussi très proche. Elle arrive et semble se jeter sur le ravitaillement... C'est qu'elle joue le podium de sa catégorie... En tout cas, nous nous retrouvons avec plaisir et repartons ensemble...

Nous passons alors le Col de la Scie puis Saint-Clément...

... avant d'arriver à la Chapelle sous Chanéac après 9kms de descente qualifiés de dangereux par l'organisation. Bruno m'a donc passé dans la descente... mais pas Brigitte...

Après avoir tant perdu d'altitude, nous sommes rattrapés par la forte chaleur. Je crains la montée sur le col de l'Ardéchoise... et mes craintes s'avèreront justifiées.

Mais avant cela, au pied de la montée, le contrôle de Chanéac où nous sommes encore bien accueillis... Km135, je pointe encore à 22.52km/h de moyenne ce qui est inédit au vu du dénivelé positif (environ 3000m).

La montée va vraiment s'avérer difficile à cause de la chaleur. Brigitte va me passer à l'occasion d'une pause ombragée... Brigitte a eu l'intelligence de se "baquer" à Chanéac pour mieux supporter la chaleur. Elle a bien fait, car c'est que j'ai du mal à supporter ici.

Michel me double... Il est sur le parcours de l'AVM et a 50kms de plus que moi... Respect. Il gagnera sa catégorie. Merci Champion de ta gentillesse et de la photo ci dessous...

Comme dit Brigitte, bien rouge mais pas cramé...

et en plus pour une fois j'ai le sourire... C'est donc que tout va bien même si c'est dur. Mais Michel m'a rassuré en passant, c'est dur pour lui aussi.

Allez, encore 3 kilomètres et le plus dur sera fait.

Arrivée au col après un gros effort. Du coup, même sur j'avais prévu d'aller chercher "Le Col" à 2kms de là, je ne pense qu'à continuer et à plonger sur Borée. La fatigue gagne et je suis à sec...

A Borée, pause pour remplissage des Bidons et du Camel Back, petite discussion avec les bénévoles et je repars en direction de Saint-Martial

L'arrivée sur Saint-Martial s'effectue après un passage d'un coup de cul de 3kms. La poente n'est pas très dure mais fait mal aux jambes. Néanmoins, la majorité du chemin s'effectue en forêt donc à l'ombre...

Dans Saint-Martial nous rejoignons les concurrents qui sont sur le parcours de l'Ardéchoise voire de la Volcanique (peu probable à cette heure).

C'est ensuite la longue descente sur Arcens puis St Martin de Valamas effectuée à bonne vitesse mais de manière prudente. En plus, histoire de se calmer, un cycliste est à terre avant Arcens, avec les secouristes à ses côtés. Pour lui, la balade semble terminée...

Pas d'arrêt pour moi à St Martin de Valamas. Mes bidons sont encore à niveau et j'ai le Camel Back plein. La montée privatisée depuis la route de Chanéac jusqu'à St Agrève permet si besoin de rouler à gauche pour aller chercher l'ombre. Je double cette dame : sur son casque il y a écrit VIVE LE VELO. La dame semblant en chier je lui demande de confirmer.... Et bien elle confirme avec un grand sourire :D

St Julien Boutières : un peu moins fréquenté probablement qu'il y a quelques heures. Je prends un verre d'eau à la volée car il fait encore très très chaud.

Certains sont si fatigués qu'ils n'arrivent même pas jusqu'à l'ombre pour s'arrêter...

A 5 kms du col de clavière, alors que je me suis arrêté refaire le plein de mes bidons, c'est l'ami Lionnel Vignon de la TMV que je vois arriver. Lui aussi en bave, mais il faut dire qu'il est aussi sur l'AVM et que lui aussi m'a mis 50kms dans la vue... Bravo à toi Lionnel pour cette belle perf.

J'arrive maintenant à St Agrève : c'est de bonne augure car je suis bien avant l'heure de fermeture de la route de Freydaparet et il ne reste plus que 11,5km de bosses environ... Donc bientôt la fin...

Fidèle à mon mode de fonctionnement depuis el début de la balde, je ne m'arrête pas à St Agrève.

Col de Freydaparet : je m'arrête 30' histoire de refermer le maillot histoire qu'il ne vole pas de partout dans la descente jusqu'au pied de Rochepaule.

La montée se passera tranquillement sauf que je mettrai 6' de plus que lors du mois de Mai... Là je crois que je suis fatigué... Car 2' de plus environ par kilomètre ça fait beaucoup :D

D'ailleurs j'ai l'air d'en chier un peu non ?

Petit arrêt pour saluer les bénévoles et les remercier de tout ce qu'ils font pour nous et me voilà reparti pour descendre au pied du dernier col... 

Après la courte descente après Rochepaule, j'attaque le Col de Lalouvesc : 8,9km dont les 3 ou 4derniers en faux plat. Il faut tenir 5 kilomètres

Ce sera comme je peux, en me concentrant sur les spectacles en cours ou les cyclos à la dérive.

Le Col des grands marque le début de la fin. Je ne m'arrête pas au ravito mais je sais que c'est gagné.

Yes : Lalouvesc est atteinte. Reste maintenant environ 25kms avec au programme faux plat descendant, descente et 2 kms de faux plat montant pour terminer.

C'est bizarre mais d'un coup, la tête qui avait du mal à faire fonctionner les jambes va beaucoup mieux...

Le second passage de la journée au col du Buisson marque la presque fin de la balade. Le mot d'ordre est maintenant de descendre en restant prudennt. Ce serait trop bête de se mettre en l'air maintenant.

Un dernier élément de motivation pour cette fin de parcours... Il faut que je double ce cyclo. Je suis dans le faux plat final...

Flamme Rouge : Yes je l'ai fait, j'accélère encore pour finir au sprint et doubler (même si ça ne sert à rien) un ou deux cyclos

Je passe la ligne à 19h08, 11h35'51" après être parti (234km) et plus de 4000m de D+. Je termine un parcours de plus de 200kms, montagneux, à plus de 20km/h de moyenne pause comprise, ce que je n'aurai jamais penser réussir...

Je retrouve Brigitte arrivée près de 40' avant moi. Elle est moyennement ravie de l'accueil qui lui est fait. En effet, l'organisation refusera de faire le podium des Sucs de sa catégories au pretexte qu'ils n'avaient pas les résultats... Pour la petite info, Brigitte a gagné une magnifique 3ème place de sa catégorie!!!! Bravo à toi

Avant de partir je passe dire un petit coucou à Fredo...

... juste après je retrouve les 3 champions : Valex, Gilles et Baptiste ont bouclé leur AVM. Respect les gars, car vous en avez bavé.

C'est pas tout, mais vu l'heure, on ne peut pas trainer car on doit rentrer au camping pour manger au snack... Donc on reprend le vélo et on déroule jusqu'à St Victor...

Avant le snack, petit débriefing : Benny et son père nous on rejoint, tout comme Brigitte, Gilles et Laurent.

Malgré la très bonne ambiance, les photos montrent des têtes bien fatiguées... Cela ne nous empêchera pas de nous coucher après minuit... et de faire une TRES BONNE NUIT.

 

Bilan de ma journée : 250km avec les A/R au camping et 4400m de D+... Voilà de quoi bien compléter le mois de Juin 2014 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David 28/06/2014 18:56

Bon, j'ai un article de retard, mais que c'est bon de relire ça :-)
Bravo, tu peux être fier de toi ! Tu vas garder d'excellents souvenirs de 2014 :-)

Cricri le cyclo 28/06/2014 18:58

vu les gens avec qui j'ai roulé en 2014 je confirme : 2014 me laissera d'excellents souvenirs

Florent Ligney 26/06/2014 11:39

Beau récit bien illustré, bravo !

Sortir l'appareil photo à l'entraînement ne me dérange pas, bien que je le fasse de moins en moins sans savoir pourquoi, par contre dès qu'il y a un chrono ...

Cricri le cyclo 26/06/2014 13:07

Salut Florent,

la différence entre nous deux c'est que je n'y vais pas pour le chrono. Même si j'ai essayé d'aller au plus vite, je reste (malheureusement) sur une allure de cyclotouriste... 92° sur 109, j'ai quand même 20' de retard sur le 91° je crois et 4h10 sur le premier :)

Cigogne 26/06/2014 10:37

Bien du courage pour cette belle épreuve. Je croyais que tu n'avais pas trop apprécié les avions et les furieux, l'an passé. Et tu es reparti quand même. Chapeau. Surtout quand on voit le résultat.
Avec le CR de Bruno, version humoristique, on a une vue très complète de cette rando. Que du bonheur

Cigogne 27/06/2014 09:26

Non non, Bruno délire toujours. Et c'est très bien comme ça.
En ce qui te concerne, tu es en progrès indiscutable, si tu réussi à monter aussi vite que les furieux. Dur dur, si un jour on a l'occasion de rouler ensemble

Cricri le cyclo 26/06/2014 10:41

merci Bernard. 6000km dans les jambes avant de venir versus 2000 l'an passé aident à apprécier la journée... Cette année, des avions sont passés aussi mais je n'ai noté aucun problème de comportement... Peut être que moins m'ont passé aussi vu que j'ai grimpé plus vite... Concernant Bruno, c'est le soleil et le saucisson qui l'ont fait délirer :D

Rémi 25/06/2014 00:05

Bravo ! une sacrée belle journée !
pas la même ambiance sur les sucs que sur la volcanique, moi je n'ai pas été un seul moment tout seul... mais l'ambiance festive m'a bien plu (surtout les ravitaillements à n'en plus finir!)
j'aurais aimé te saluer... une prochaine fois !

ZAMMIT 25/06/2014 08:19

Bravo et respect pour cette performance hors du commun ! mais on est habitué avec toi !

Cricri le cyclo 25/06/2014 05:38

merci Rémi. Je ne savais pas que tu étais inscrit... Belle balade à toi aussi en compagnie de "plein de monde" :)

gilles 24/06/2014 21:09

Bravo l'ami , et ravi de t'avoir à nouveau saluer une grande journée .

Cricri le cyclo 24/06/2014 22:24

merci.... c'était le pied de te revoir et de te féliciter avec Valex et Baptiste pour cette belle, grande et dure randonnée

Gerard (du 95) 24/06/2014 17:55

Bravo pour cette performance et ce cr. Fatigué peut-être, mais avec encore la lucidité pour continuer le reportage photo, y a de la réserve :-)
je lis que tu es fiers des autres, mais tu peux aussi l'être de toi.

Cricri le cyclo 24/06/2014 18:00

merci Gérard c'est gentil. C'est surtout l'aboutissement du 8 mois d'entrainement qui a bien porté ses fruits. Pour la continuation du reportage photo j'aime ça et c'est sympa à re regarder ensuite

Philippe 07 23/06/2014 19:43

Bin moi je n'y était pas cette année mais j'ai l’impression d'y avoir participé avec vos jolis reportages puis pas mal de photos de ta part. Alors se col de l'Ardéchoise pas simple quand il fait chaud hein hihi le parcours des Sucs c'est magnifique je dit souvent que c'est le plus beau coin de l’Ardèche par contre tu y avait peut être un peut de vent. Bonne récupe

Olive 23/06/2014 17:35

http://www.ledauphine.com/ardeche/2014/06/22/le-president-de-l-asse-en-convalescence-apres-sa-lourde-chute-sur-l-ardechoise ........................j'espère que tu as rien à te reprocher :-) ......un petit coup d'épaule au passage et hop ......beau reportage qui vend bien cette magnifique fête du vélo en Ardéche ...et que dire de ta perfomance .....

Cricri le cyclo 23/06/2014 17:39

je te jure... j'ai rien fait à M. Roland :) Je ne suis pas comme ça... Qu'est ce que j'ai pensé à tes raids solitaires, notamment sur la partie des sucs... Et toi aussi tu en faisais des beaux des reportages... A vitesse supersonique ;)

bruno 23/06/2014 17:02

Pas mal pour une feignasse qui a doublé le parcours de l'année dernière.

Cr sympa avec pleins de photos de superbes athlètes :)
J'aurai quasiment pu écrire le même cr mais j'aurai rajouté un arrêt à tous les points d'eau pour y boire 3 ou 4 verres d'eau avec des bulles

Cricri le cyclo 23/06/2014 17:04

ben oui, j'ai même choisi des photos d'appollons :D

C'est sûr que si tu bois des bières à tous les ravitos c'est facile d'être devant moi ;-)

Jean-Pierre 23/06/2014 13:32

Quelle progression Christophe!!!!!
Bravo à toi
Pour l'AVM, je crois que c'est dans la tête comme moi pour les longues distances, il faudra faire un coup de divan ;-)
C'est un sacré reportage, le guidon d'une main, l'appareil photo de l'autre.
Comment tu fais quand t'es en danseuse?
Sympathique ta pensée pour nous, merci.

Cricri le cyclo 23/06/2014 13:34

Pour l'histoire de la tête, je vais commencer à le croire si vous vous y mettez tous. Il faudra malgré tout que je revois mon mode d'entrainement. Pour la danseuse, c'est pas souvent pour moi et dans ces cas là pas de photo...

Brigitte 23/06/2014 11:53

Bravo Cricri , confidence pour confidence du coef 1,8 à plus de 20 de moyenne je n'y arrive qu'exceptionnellement. On a tous super bien roulé. Sacré bande de guerriers la TMV. Je suis contente d'avoir passé le contrôle de Lachamp avec toi, avec une bien jolie moyenne d'ailleurs !

Pour Lionel si tu reviens là, hihiii fallait accélérer un peu , j'étais 3 mn devant à l'arrivée et je t'aurais dit pour le coup du camping :-) Si j'avais fait une pause pipi la jonction se faisait !

Cricri le cyclo 23/06/2014 12:01

c'est pas tant ta pause pipi que tu n'as pas faite qui l'a pénalisé le Lionel mais ses vieilles jambes hihihi

Encore Bravo pour ton podium, qui étant arrivé tard, a du être soustrait à mes yeux :D

Alex 23/06/2014 10:16

Bravo :)
l'ambiance et les paysages donnent l'envie d'y participer (peut être l'an prochain pour moi, à voir si les sucs, la volcanique ou l'ardéchoise)
moins de monde sur les sucs ? (comme on voit moins de cyclos et des routes quasi désertes sur les photos)
sinon la chaleur a été la principale difficulté du week-end dans toute la France

Cricri le cyclo 23/06/2014 10:20

Salut Alex... Je n'oublie pas ton message mais je n'ai pas eu le temps d'y répondre.
Pour quelqu'un qui a roulé un peu, la Volcanique est tout à fait abordable. Pour les Sucs ou l'Ardéchoise, 5000km me paraissent un minimum pour ne pas galérer. Sur les Sucs, évidement moins de monde, nous étions 109 classés en 1j

valexnico 23/06/2014 10:09

sympa ce cr ,on vois que le travail paye ,tu a vraiment bien progresser je finit par me dire qu'en 2015 pbp ca va se faire en 60 h avec la prepa 2014 et la marge de progression possible ca deviens jouable .
chapeau mon secretaire préféré je suis fier de toi

bruno 23/06/2014 16:53

Et ben si tu sais le faire en 60h roulé tu t’arrêtes pas et c'est dans la poche.
Je te donnerai un jeu de clé de la maison car je serai encore sur la route :)

Cricri le cyclo 23/06/2014 10:12

venant de toi, les compliments me touchent... Mais bon PBP en 60h est quelque chose d'innaccessible pour moi... du moins dans ma tête... Aujourd'hui je crois que je sais faire en 60h roulé... mais il reste les pauses

G40 23/06/2014 09:25

SUPERBE !! Je retrouve bien l'ambiance ardéchoise du mois de juin, avec les pannes physiques, le 2nd souffle, les amis, la chaleurs, les encouragements.
Bravo mon cricri,et toujours avec le sourire !

Cricri le cyclo 23/06/2014 09:27

et oui... et quand je me réfère à 2013 quel bonheur

franco 23/06/2014 09:08

on a surement tous eu des moment de défaillance ,pour toi ils se traduisent par des pensées hérotique ,moi j'ai eu chaud ,mais aux pieds !!
ah ah en tous cas ce WE passé a st victor restera un bon moment de la saison,un grand BRAVO encore pour ce SUC exigeant ,c'était pas une mince affaire ,c'est sur que l'on est passés aux portes de l'enfer,mais mais on a évités soigneusement d'y rentrer
bonne récup ..

Cricri le cyclo 23/06/2014 09:24

aux moments des pensées érotiques j'étais encore bien... J'ai pas ton âge moi :D

Lionel 23/06/2014 00:57

Que de détails et de chiffres dans ce CR !! Pour ma part j'ai pensé à beaucoup de choses durant cette journée, et notamment à un Mec qui a gagné cette AVM plusieurs fois à des plus de 30 de moyenne, et sans qui je n'aurai jamais participé à cette épreuve MAGNIFIQUE.
Un seul regret, ne pas avoir essayé de recontacter quelqu'un de la bande et boire un coup avec vous en fin de journée au camping...

Cricri le cyclo 23/06/2014 05:10

je pense qu'on est pas mal à la TMV à avoir pensé à lui. Pour le camping, YAPLUKA se donner rendez vous l'an prochain...

cestdurlevelo 22/06/2014 22:46

ben... bravo !
Trop belle la photo de toi prise en format 'portrait' dans le col de l'Ardéchoise !!! ca CLAQUE !

cestdurlevelo 22/06/2014 22:53

ahah MDR. T'as pas fait 2 PBP, 1 LEL, et une chiée (oui oui, j'ai bien dit une chiée) de BRM400 et 600 et autres sauteries, seul ou accompagné? Et tu vas me dire que t'as jamais 'vraiment' tapé dedans pour réussir ces défis insensés???? Ben inscrits toi vite au Tour de France qu'on vienne te voir le gagner sur les champs en juillet alors ;)

Cricri le cyclo 22/06/2014 22:50

moi je dirais MERCI mais aussi BRAVO à toi. Tu as fait un truc que je ne sais pas faire c'est à dire aller VRAIMENT taper dedans... Je dis RESPECT