Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Dodecaudax de Juin : Balade solitaire et nocturne

15 Juin 2014 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #Cyclotourisme, #cols, #Dodecaudaux, #sortielongue

Au vu de l'intense chaleur qui a sévi cette semaine et des quelques trucs que j'ai à faire à la maison ce week-end, j'ai décidé de réaliser mon 200 de Juin lors d'une rando nocturne. Cela me permettra de faire tout ce que j'ai à faire en journée et d'avoir moins chaud la nuit. Car rouler par 35°C ou 40°C au soleil, n'ets pas forcément de bon alloi.

 

Sauf que la météo a changé... Et que la journée de Samedi n'est plus aussi chaude mais particulièrement ventée. De plus des orages éclatent vers la Tour du Pin... Je surveille cela, et m'aperçoit que les orages ne dureront pas. Par contre, le vent est annoncé même la nuit...

Un peu avant 21h30, je mets les voiles. Jusqu'à Hauterives je vais avoir le vent dans le dos... A moi de savoir en profiter.

Je pars avec le jour. Il me faudra attendre 22h00 pour devoir allumer mes lampes. Je suis un peu avant Chaponnay...

Du coup, la montée du col de bel air va s'effectuer dans la nuit quasi noire. J'adore cette ambiance avec une circulation quasi inextistante. Le col est vite grimpé...

... et la photo ratée :-(

Je continue ensuite sur Serpaize, puis Pont-Evêque pour prendre la route de Beaurepaire.

La circulation est faible et j'apprécie le comportement des conducteurs ou conductrices. Tout le monde s'écarte un maximum à mon passage. Du coup pas de stress lors des dépassements.

Minuit... J'arrive à Beaurepaire que je traverse rapidement. Je passe ZA de la Valloire et constate que le magasin de Patrick est encore fermé :D Peut être est-ce normal à cette heure.

A Lens-Lestang, j'use de la fontaine que m'avais indiqué Olive lors du BRM 200 des Chambaran. L'arrêt est court. Au final, les pauses techniques et remplissage de bidons m'auront coûté 7 minutes sur l'ensemble de ma sortie...

Après avoir grimpé la côte au dessus de Lens-Lestang, je plonge vers Hauterives. Je termine maintenant ma descente plein sud et me dirigant vers l'Est et Roybon.

Je suis accompagné dans mon périple par la pleine lune, qui éclaire sans être gênée par un nuage.

Après avoir laissé sur le côté Le Grand Serre, j'atteins Roybon où j'utilise la fonctine pour remplir mes bidons. J'en profite aussi pour passer en mode long en haut, car la température a chuté de 20°C à 13°C et, tout mouillé de transpiration, je commence à ne pas avoir chaud.

En repartant de Roybon, je pousse par principe jusqu'au Col de la Fêta de Chambarand (FR-38-0685a) avant de revenir sur mes pas pour prendre la direction de Varacieux puis Vinay. A Varacieux (3h du matin), la batterie de l'éclairage avant Hope rend l'âme, avant ce que j'avais escompté. Pas gravec, j'ai une batterie de secours...

J'arrive ensuite à Vinay par la route empruntée (dans le sens inverse) par les BRM 200, et 600 de Grenoble.

Et je ne m'attarde pas dans Vinay... Je remonte en direction de Vatilieu. Je passe le col de la Cassière (FR-38-0491), qui n'a pas de panneau mais qui en mériterai un... Ca monte raide....

Des petites routes, où sans trace, je serai complètement perdu, m'amène par une montée en pente douce au col de Lachard (FR-38-0695). De nuit, la montée de ce col est vraiment magique... Tellement magique que je perds la boule... Je continue vers La Forteresse, puis au lieu de tourner en direction du Col du Chatain, je continue tout droit et me retrouve à St Michel de St Geoirs... Tant pis, je me suis trompé... Je ne ferai pas demi tour, d'autant que le vent qui était tombé dans les chabaran, s'est remis à souffler très fort en provenance du nord...

Du coup, connaissant le coin, j'improvise le retour par Brézins, puis La Côte St André où je refais le plein d'eau... Je passe le Col des Crozes (FR-38-0440) à la sortie de la Ville...

... puis le Col du grand Devet (FR-38-0508). Il est 5h00 du matin et la circulation augmente doucement sur cet axe passant.

Peu après, le jour se lève... Ouf, il était temps, car je lute depuis 2 heures déjà contre l'envie de dormir. Etant moins faitgué que sur le BRM 600 je pense, j'arrive à lutter plus efficacement et sans produit...

Je passe St Jean de Bournay et continue la route plate jusqu'à Diemoz...

6h... Entrée de Diemoz...

A la sortie du village, le soleil se lève, quelques minutes après le jour... Dommage pour moi, car la rando va se terminer. En effet, après avoir passé Heyrieux puis St Laurent et St Bonnet de Mûre, il est 7h lorsque j'arrive à la maison, après 206.3kms, 2315m de D+ en 9h37. La manche de Juin du Dodecaudax est dans la poche... J'ai deux pensées pour des amis cyclos... Pour Pierrot qui a fait une rencontre avec le bitume hier et pour Bruno qui est sur un brevet 600km et qui a déjà bouclé 400 des 600kms... Donne fin de brevet mon ami...

 

Pour conclure, cette sortie me fait passer la barre des 6000kms depuis le début de l'année... On ne pourra pas dire que je n'ai pas roulé cette année. Concernant les sorties à plus de 200 kilomètres... j'en ai 14 en 2014 :D 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cestdurlevelo 26/06/2014 11:53

Punaise, j'avais pas encore lu ça... t'es couillu toi. Bravo, quelle motivation ! Partir seul de nuit, ça j'avoue que je n'ai jamais osé le faire. Respect. Ca fait envie, pour l'expé. Je le ferais peut être un coup en aout tiens... c'est une bonne expé et en plus pour lutter contre le chaud de la journée au coeur de l'été, c'est le top. T'es futé toi !

Cricri le cyclo 26/06/2014 13:06

merci :=)

franco 18/06/2014 09:07

on sent la motivation sur ce coup là..car partir seul de nuit ,il fallait y penser ..et notre Cricri national l'a fait ,en plus tu est venu jouer prêt de chez moi,je ne dit pas que l'on se seraient croisé car j'étais plutôt du côté bédoin!!!,ou le vent a fait son oeuvre aussi
@+++

Cricri le cyclo 18/06/2014 09:11

merci... t'as fait le bédoin :D ? T'étais au sahara ???

Bon on se voit samedi à l'ardéchoise ??? Pense à ce que je te dégonfle tes pneus avant de partir histoire que tu aies un élément de motivation supplémentaire :D

bruno 16/06/2014 22:26

Je n'etais pas dans le même coin mais j'avais aussi une pleine lune et du vent ayant oublié de se coucher.
Tu crois que c’était la même lune?

Cricri le cyclo 17/06/2014 09:00

tu fais l'ardéchoise et le trirhena ? c'est pas possible moi aussi... On va se voir alors ? pense à amener des bières

bruno 17/06/2014 08:59

Si tu veux connaitre mon programme tu regardes sur mon blog. A droite il y a un pavé "Programme 2014" et tout y est marqué.

Pour info je fais l'ardéchoise le 21 juin et le triRhéna100 dbut aout :)

Cricri le cyclo 17/06/2014 05:24

oui je crois... Pendant que j'étais sur mon vélo je pensais à ton avancée... Quand je pense que tu avais osé me dire que tu ne ferai pas de 600 :D

Tom 15/06/2014 20:08

Un bon entrainement pour la suite, je pense que ca sera pas un mal de renouvelé l'aventure avant aout. Superbe préparation en tout cas cricri

Cricri le cyclo 15/06/2014 20:45

merci... oui ça aide aussi dans l'optique d'août

Alex 15/06/2014 19:31

Un 200 de nuit, il fallait le faire ! bravo
pour la fraicheur, je peux comprendre; je prévois un 200 en août où les difficultés seront la tramontane et/ou la chaleur
en roulant de nuit, tu as moins de circulation, mais tu fais moins de photos à cause de la nuit (pour avoir des photos plus nettes de nuit, pense à prendre un pied ^ ^ ; pour les photos en mouvement, regarde si ton appareil n'a pas un mode "sportif", c'est le moins pire pour un rendu nocturne, mais je conçois que de nuit, ce n'est pas évident d'avoir des photos très nettes)

Philippe 07 15/06/2014 18:43

Faire un 200 en partant à 21h30 il faut le faire bravo, l'avantage c'est pas trop de bagnoles moins de chaleur pourquoi pas mais moi je préfère dormir la nuit ha ha! A+

Cricri le cyclo 15/06/2014 19:05

pour l'accord explique lui que tu seras plus en sécurité :D

ZAMMIT 15/06/2014 18:59

Bravo Cricri pour cette superbe ballade nocturne, ça doit faire flipper les descentes de cols !
7mn d'arrêt au stand pour 200 bornes encore bravo, moi je fais 2h00 de pauses pour 170 bornes ahah! Tu m'as remotivé pour que je monte le puy de dôme de nuit, mais le plus dur c'est d'avoir l'accord de ma femme !

Cricri le cyclo 15/06/2014 18:44

à chacun ses choix.... j'avoue que le tien n'est pas mal non plus...

Vincent 15/06/2014 18:25

Effectivement, il y a moyen de passer pour un gros frappé qui a reçu un gros coup de soleil sur le crane... Mais comme on doit se faire plaisir!
Comme je te l'ai dit, à tenter un de ces jours...

Cricri le cyclo 15/06/2014 18:27

moi ça devait être un coup de Lune :D

Brigitte 15/06/2014 17:58

Tu fais là un truc que je n'ai encore jamais tenté : la balade solitaire de nuit (à part quelques départs à 3h30 ... jamais fait !) Marrant de savoir que ces terres familières étaient hantées par un Cricri nocturne :-D
En revanche, dans le passage où tu perds la boule ... relis bien ... il y a trois-quatre fautes de frappe ! Un reste de sommeil dans le cerveau ?

Cricri le cyclo 15/06/2014 18:19

J'avais tenté cela il y a quelques années en descendant en ardèche à partir de 19h un soir de forte canicule... J'ai voulu rééditer le coup... y a moyen d'améliorer encore le parcours pour le rendre plus beau et moins circulant encore...

Pour les fotes de frap jé regardais effectiveman jé pairdu la boule :D

veloblan 15/06/2014 16:00

Pas mal de nuit, pas de bagnoles peinard! bravo

Cricri le cyclo 15/06/2014 18:18

clair que j'étais bien tranquille... Les quelques automobilistes que j'ai croisés ont du me prendre pour un dégénéré :D