Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

TRIRHENA 1000 - L'avant départ

6 Août 2014 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #Cyclotourisme, #Trirhena

Ca y est c'est le grand jour. Ce soir à 17h, je vais prendre le départ de ce que je crois être un de mes plus grands défis à vélo... 

Je me réveille tôt même si j'ai bien dormi et il va falloir s'occuper d'ici notre départ du camping et jusqu'au départ.

Dès 10h du matin, le stress m'envahit... Ca me le fait souvent lors de ces grandes occasions. Pendant ce temps, Valex a l'air toujours aussi cool, Pierre et Bruno sont aussi assez tranquilles...

A midi nous déjeunons et dès 13h30 nous nous rendons au lieu de départ à Kingersheim.

Nous sommes accueillis par Pascal et son équipe de bénévoles. Nous retrouvons aussi les copains (ici Alain)

Nous commençons par vider nos voitures afin de préparer nos paquetages pour les déposes de sac et de préparer nos montures.

Je suis heureux de faire la connaissance de Vanessa, que je ne connaissais que par SMS interposés lors des courses ULTRA de Bridou. Je suis aussi heureux de retrouver Gilles (Poucet) que j'avais rencontré en 2012 lorsqu'il prenait le départ du 1000 du Sud avec Bridou et Benny.

Pascal Bachelard qui est un habitué de ce genre de brevet est évidemment de la partie.

Mon vélo, lui, est déjà prêt... Il piafe d'impatience...

En attendant le briefing du Bridou, tout le monde discute les uns avec les autres et tue le temps comme il peut...

15h30 : le briefing va commencer. Je pense que le Bridou ets au moins aussi tendu que moi ou le doigt de Valex...

Super brief de Pascal, très précis...

... joliment traduit par Chantal (?) pour nos amis anglophones et germanophones...

Tout le monde profite et ingurgite les informations à sa manière... Florian semble très attentif... Jean-Pierre lui est déjà dans sa bulle...

Le brief se termine par un discours de M. le maire de Kingersheim, Jo, qui ne semble pas taxi...

Il nous reste moins d'une heure pour finir de nous préparer...

Les uns profitent du ravito CCK déjà présent même avant le départ...

... d'autres font la sieste

... d'autres, comme moi, sont dans leur bulle en admirant les champions comme Michel à droite de la photo...

16h50... la mise en place sur la ligne va s'effectuer... La tension est à son comble...

Nous serons emmenés par 2 capitaines de route CCK sur les 17 premiers kilomètres et protégés par 2 serre-files... Bravo l'organisation.

Je suis idéalement placé sur la deuxième ligne et peut boire les paroles de Pascal qui est au moins aussi impatient que nous... 2 minutes avant le départ...

 

IL EST 17h00. PASCAL LIBERE LES LIONS... C'EST PARTI POUR EN THEORIE 1000KM

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bruno 12/08/2014 09:40

Je ne faisais pas la sieste sur la chaise. J'évitais de rester debout trop longtemps.
La sieste je l'avais fait avant dans le gymnase sur un lit de camp ou on dort mieux que sur une chaise :)

ZAMMIT 14/08/2014 08:00

Dingue ! voilà une histoire qui me passionne !

Cricri le cyclo 12/08/2014 09:43

n'empêche que tu avais les yeux fermés donc tu faisais la sieste :D ... Marrant nos manières de rentrer dans la course... Moi il fallait que je reste SEUL mais au milieu de l'agitation...

David 12/08/2014 08:06

On ressent bien le stress là :-)
Tu nous raconteras comment s'est passée la première nuit après un départ à 17h. J'arrive "assez facilement" à rester éveillé toute la nuit d'un 400 après un départ à 15h-16h, mais c'est parce que je fais une sieste avant le départ. Là, avec les heures de stress d'avant départ, j'imagine que tu dois déjà ressentir le besoin de sommeil dès la première nuit. Et il y en a trois à enchaîner.
Vivement la suite :-)

Cricri le cyclo 12/08/2014 09:44

Pour la première nuit ça vient... Un départ à 16/17h est génial pour avoir une nuit de route devant soit et donc rouler quasi 30 heures d'affilées... Mis à part une fois tu verras que je n'ai pas eu envie de dormir

Philippe 07 11/08/2014 22:17

Et oui la suite.......même en connaissant la fin on attends. On ressent bien la tension d'un grand événement et c'est normal en tout cas encore BRAVO

veloblan 11/08/2014 21:46

Alors la suiteeeeeeeeeee on se dépêcheeeeeeeeeeeee

Cricri le cyclo 12/08/2014 09:44

ççççççaaaaa viiiiiiiiiiiiiieeeeeeeeeennnnnnnnnnnnnnnnnttttttttttttttt

Anne-Marie 11/08/2014 21:36

Incroyable ! J'ai beau connaitre la fin, je stresse à te lire...

Cricri le cyclo 12/08/2014 09:45

suspense :D

cestdurlevelo 11/08/2014 21:30

ahhhhhhh argh la tension. ENORME. ON a l'impression que tu t'alignes sur le tour de france, on ressent vraiment l'évènement!!! vivement la suiiiiite!

bruno 12/08/2014 09:38

Je confirme qu'il était un peu tendu le Cricri:)

Cricri le cyclo 11/08/2014 21:32

valex ou d'autres te le confirmeront. J'étais dans ma bulle, tension au max... pressé de partir... Après plus de tension... Mais je pense que ce petit et modeste article reflète bien mon sentiment 3 heures, 2 heures, 1 heure et moins avant le départ