Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Un bout de route avec Baptiste

20 Mars 2016 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #Cyclotourisme

Ce n'est pas parce que je n'ai pas écrit d'article depuis plus de 2 mois, que je ne roule plus... même si le boulot a encore une fois pris le dessus par rapport à des périodes plus calmes. Je continue toujours le DODECAUDAX avec une sortie de février compliquée réalisée le 21 du mois... cause à une météo de début de moi un peu pas terrible. Concernant la 32ème manche (celle du mois de Mars), elle a eu lieu le week-end dernier.

 

Depuis 3 ou 4 semaines, je roule régulièrement au moins une fois par week-end donc la forme revient petit à petit. Baptiste m'a contacté il y a quelques temps pour savoir si je pouvais l'accompagner sur un bout de chemin ce samedi. Il faut dire que le gamin cherche à rallier chez lui (vers Genève), à l'Albenc (Isère) en passant par chez moi sur un parcours de 300km...

 

Du coup, pour une fois que je peux rouler avec quelqu'un et que je peux avoir le plaisir de le revoir, je me débrouille. Normalement, nous avons rendez vous vers Valencin, au niveau des Cars Faura, vers midi.

 

10h40, bien avant ce que je pensais, je prends la route. Je me dis que si je suis en avance, je ferai des kms en plus. Un petit tour par Grenay, puis la route du chemin de Rajat, derrière Heyrieux.

11h52 : avec quelques minutes sur l'horaire de rdv prévisionnel, je suis en avance... Mais point de Baptiste en vue. Tant pis, comme j'ai son parcours, je l'affiche sur le GPS... Je reçois un SMS... Il est à 30 bornes d'ici. Si je vais à sa rencontre, on devrait se retrouver à Chamagnieu.

Après des kms dans la circulation, je me retrouve à Chamagnieu. D'après mes calculs, il ne devrait pas tarder à arriver... par ici...

 

Et nous repartirons par ici, de là où je viens.

Pas le temps de me refroidir... il arrive.

Déjà près de 200 bornes en solo et un grand sourire. Ca fait plaisir.On ne s'attarde pas après s'être salué. En effet, il faut se sortir assez vite des 15 prochains kms... pas marrants. Je me mets devant et Baptiste en profite pour prendre la roue et suivre. Ne plus avoir à réfléchir au rythme à donner. Mentalement, ça repose.

Nous voici enfin sortis des routes passantes, sur les hauteurs de Valencin. Par les petites routes et le chemin de Missy, nous rejoignions Chaponnay. Nous allons ensuite nous diriger vers Marennes, afin de faire découvrir à Baptiste, le MONSTRE de la réigon, j'ai cité... LE COL DE BEL AIR. Jugez plutôt : 2.1km, 5% de moyenne!!!! Va t il grimper en moins de 2h ? Va-t-il poser le pied à terre ??? Pas facile après 205km...

En bon P'tit qu'il est, il est très concentré... Bien appliqué à la tâche. Tous les espoirs sont permis...

Dans les derniers mètres de l'ascension, il serre les dents, tout en courage... Il transpire,...

il vacille... oui MAIS...

... après 9'18" d'un combat acharné, il réalise l'exploit en venant à bout du MONSTRE :-)

 

Bon après cette bonne plaisanterie, nous repartons en direction de Villette de Vienne où nous sommes en quête d'eau pour les bidons de Baptiste. La fontaine de l'église est toujours Hors Service, mais les toilettes publiques possèdent un robinet avec un lave main... Nos bidons sont trop grands pour les remplir complètement. Je vide les miens dans ceux de Baptiste et remplis les miens comme je peux. Lui en a plus besoin que moi...

Au moment de repartir, je jette un coup d'oeil au pneu de Baptiste.... Eh garçon, tu risques la crevaison... La faute à un plat en début de parcours... Mais le pneu était bien usé.

 

Nous repartons sachant que les 5 prochains kms sont casse-pattes...  La montée sur Serpaize précédée de la côte de pétroliers... Ca pique un peu avec un passage à plus de 10% sur 100m... Mais le gamin la joue tranquille. 

En bas, sur la D75 nous nous arrêtons pour discuter du chemin... Baptiste me laisse faire. On contourne Pont Evêque sans le traverser, puis on enquille la D41, vieux bon souvenir d'un BRM400 de Grenoble, en direction de Eyzin Pinet. C'est à cet endroit que nous nous séparons, heureux de la cinquantaine de kilomètres parcourus ensemble. Il reste un peu moins de 80 kms à Baptiste pour arriver... ça devrait le faire avant la nuit.

De mon côté je décide de remonter vers le Nord, en passant par Moidieu Détourbe, Otyer St Oblas. Pour ne pas avoir voulu grimper la côte de Lafayette en direction de Valencin, je me retrouve sur la D75 pendant 4kms... Vu la circulation, j'aurais du finir de me cramer les jambes...

Le reste est classique pour un retour à la maison vers 17h après 137km et 1250m de D+. Très content de ma demi-journée sur le vélo... d'autant qu'une heure plus tard, j'apprends que Baptiste est bien arrivé à bon port.... Belle journée pour lui avec quasi 300 biornes dans les jambes...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

La feignasse 24/03/2016 19:42

Tiens tu as retrouvé le bouton "Publier" :)
S'il y en a qui s'obstinent à ne faire que des sorties face au vent d'autres ne connaissent que le col de bel air et en plus tu dévergondes des petits jeunes :)
A dans 2 ou 3 mois pour le prochain article

Cricri le cyclo 24/03/2016 19:45

Ca va on a le même rythme

lariegeoise 21/03/2016 16:49

Bravo pour cette sortie. Moi je ne fais que reprendre ayant changé de lieu de résidence mais ça viendra. Et un tour en Ariège me permettra d'avoir un peu plus de dénivelé

Cricri le cyclo 21/03/2016 16:56

Bon ben le printemps arrivant tu vas pouvoir t'éclater

Gérard (du 95) 21/03/2016 11:51

Sympa cette portion de route à deux, promenade pour toi mais qui a a du faire du bien au "p'tit qui fait le fou" d'avoir à ses côtés un ancien pour lui éviter de faire son 300 en attaque continue :-)
Bon ça a plutôt du lui rompre la monotonie, parce que 300 seul, en gérant, ça doit quand même pas être simple, et prendre une roue amie, que repos pour la tête, enfin je présume, ce monde étant encore terre inconnue pour moi^^
bravo à toi pour ta série ininterrompue de dodécaudax, parce que pareil (monde inconnu^^), je pense que l'hiver, même si il n'y a pas de neige, il faut quand même bien se motiver...

Cricri le cyclo 21/03/2016 13:46

Pour le bout de route à 2, oui c'est vrai ça fait du bien... Ne plus penser au vent qui vient en face, discuter, déconner... ça change les idées. Moi qui roule souvent seul, c'est quelque chose que j'apprécie aussi particulièrement. Quant au dodecaudax, oui, plus on avance plus c'est difficile... En février, s'il n'y avait pas eu ce challenge, j'avoue que j'aurais fait l'impasse... mais je me serait encrouté

Alex 21/03/2016 11:21

C'est moi ou les photos donnent l'impression que le col est sur du plat ? :p
Sympa cette petite coupure pour Baptiste surtout avec cette météo printanière
Celui-là aussi me manque, surtout qu'il n'est pas trop loin

Cricri le cyclo 21/03/2016 11:22

Le col ? Oui il n'est pas dur

KIKI-129 21/03/2016 10:43

bravo à tous les 2, sympas ces rencontres de grands rouleurs, vous avez Bel Air de bien vous amuser !

Cricri le cyclo 21/03/2016 10:51

Oui le soleil amène un bel air

cestdurlevelo 20/03/2016 20:33

Ahah MDR. Super ton article ! Ca m'a fait méga sourire. Et comme ça s'insère dans le contexte d'une sortie à grands bons souvenirs pour moi, ça fait plaisir de le lire doublement. J'ai enfin achevé Bel Air, voilà un beau col sur mon CV de cyclo !
Très très content d'avoir fait un bout avec toi. J'en parlerais sur le blog dès que j'ai le temps de me mettre au clavier. Ca change TOUT de couper un raid comme ça avec une belle rencontre. MERCI mon pote !

Cricri le cyclo 20/03/2016 20:37

C'était un réel plaisir de partager ces kms avec toi. Pour dire j'en ai même fait un cr

Brigitte 20/03/2016 17:48

Bravo à vous deux, toujours sympas ces sorties avec rencontre ! Le reportage sur la terrible ascension du Col de Bel Air m'a tenue en haleine :-)

Cricri le cyclo 20/03/2016 17:52

après une telle ascension du type Galibier ou croix de Fer, je ne pouvais que la relater mètre pas mètre :-)