Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

3 cols, dont un qui me ressemble, et même pas une bière!!

24 Mai 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Après la reconnaissance de l'étape du tour entre Montélimar et le Ventoux, jeudi dernier, je n'ai pas repris le vélo. Certes je l'ai bichonné (nettoyage complet), mais j'ai consacré le reste de mon temps à ma femme et mes gosses. Avec le temps que je passe sur le vélo, ils le méritent bien.

Ce matin, après avoir lu un compte-rendu sur le forum du club, je décide d'aller rouler dans le Pilat, pour grimper Le col du Bourrin que je n'ai pas à mon actif... Le nom du col me ressemble bien.

J'ai mis mon réveil à 6H00, mais je me réveille à 6h30 sans l'avoir entendu. Sans me presser, je me prépare et suis prêt à 7h30. Je vais donc écourter la sortie, car je dois ^petre rentré pour 13h00.

La première partie de la sortie n'a aucun intérêt. Elle me fait traverser Saint Priest puis la zone industrielle de Corbas. A Saint Symphorien d'Ozon, je tourne à droite pour atteindre Solaize. De la je redescends sur Vernaison, puis Grigny et Givors. La route est avallée à vive allure pour moi, car j'atteinds le pont de Vernaison (km25) en 1 heure. Il faut dire que le compteur n'indique que 140m de dénivelé.



Dans Givors, je prends la D59, en direction de la Croix Régis. Le début est un peu rude, mais les jambes sont bonnes et tournent bien. Du coup, je m'aperçois que la montée ne s'effectue pas en dessous de 15 à l'heure. C'est assez marrant car en quelques hectomètres, je suis passé d'une ville terne, circulante de la vallée de la chimie à des paysages beaucoup plus sympathiques et calmes.






Même si les jambes sont bonnes, même si je rattrappe quelques cyclos, il faut bien dire que certains groupes "cyclosportifs" me rattrappent. Lorsque eux m'ont passé, j'ai tenté de m'accroché. J'ai tenu quelques centaines de mètres mais mon cardio m'a confirmé qu'il vallait mieux être sage car je tenais en étant dans le rouge. Néanmoins, je dois dire que cela a été une sensation "grisante".






Du coup, lorsque que quelques kilomètres plus loin je vois un cyclo en danseuse, j'essaie d'accélérer doucement, on ne sait jamais... Miracle, la distance entre nous diminue jusqu'à ce que je le rattrape. Du coup, nous discutons un moment : lui va au col de La Croix Régis, moi aussi mais avec un détour.



Quelques kilomètres plus loin, à 2 kms de la Croix Régis, je tourne à gauche pour prendre une petite route ombragée qui mène à mon premier objectif de la journée.












La grimpée sera courte et douce, et j'arriverai facilement à mon but. Ce col sera mon 173°.

Je prends ensuite la direction du col de la Croix Régis. Il sera vite atteind sans difficulté aucune.

Je continue ensuite sur le hameau du Pilon, puis tourne à gauche en direction du village Les Haies. Je ne connais pas cette route et il y a quelques passages avec de sympathiques coups de cul.

Je prends ensuite la direction de St Romain en Gal, en face de Vienne. Pour cela je prends des petites routes et me retrouve derrière 2 VTT qui avancent comme des balles. Je reterai accroché pendant cinq kilomètres, mais je lâcherai à la faveur d'un coup de cul.


A Saint Romain en Gal, je passe à côté du musée gallo-romain, puis entre dans Vienne. Je traverse la ville (vraiment pas belle). Aujourd'hui, il y a peu de circulation et je rejoins vite la D75. A partir de la les routes sont connues. Je tourne à gauche pour rejoindre Luzinay par la bosse souvent empruntée au pied de la Tour de Mons. Je prends ensuite la direction de Villette de Vienne ou je peux recharger en... eau.. au pied du col de Bel air.


Ce col que j'ai grimpé en force tout l'hiver passe finalement pas mal en souplesse : pas en dessous de 15 à l'heure. C'est loin d'être un exploit, mais cela me satisfait. Je me fait d'ailleurs rejoindre par un autre cyclo quelques mètres avant le sommet.

Ensuite c'est la descente sur Marennes et la remontée vers Chaponnay. Etant en avance, je décide de prolonger par Valencin et Heyrieux.


Arrivé à Genas, et tirant des plans sur la comète, je m'aperçois qu'il va me manquer 10kms pour passer les 2000 kms dans le mois, si toutefois, j'arrive au bout de mon 700. Je vais donc faire un tour de quartier afin de combler cette lacune...

Le bilan de la sortie aura été bon sur tous les plans : 135km, 1275m de dénivelé, 5h27 (soit plus de 24km/h pauses incluses), un nouveau col. Et la chaleur qui était au rendez vous, puisque mon Polar indiquait 37°C à 13h (c'était en plein soleil mais quand même).


Du coup, cet après midi, j'ai effectué une petite sieste. On m'a d'ailleurs pris en traitre...

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>