Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Et de 3

28 Janvier 2012 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Après une semaine marquée par mes visites à Olivier, après mes discussions avec lui au sujet des sorties et de la météo, je ne peux décemment pas refuser de sortir cet après midi au prétexte qu'il bruine .

Cela m'embête un peu, car ce matin, lors de ma visite à Alex (du site Bikeo) il faisait grand beau... Tant pis j'ai raté l'occasion de rouler sous un grand soleil.

Il est 14h10 lorsque je m'ébroue pour partir... 15 secondes plus tard, je suis déjà sur le retour, le pneu arroère complètement à plat... Après auscultation du pneu, il y a un petit morceau de métail de 2 minilmètres incrusté dans le pneu et qui a percé la chambre... Réparation rapide et me voilà reparti... sans idée prédéfinie de mon parcours...

MaPhoto

Le vélo me transporte tout seul plein sud, en direction de Saint-Bonnet de Mure, puis Toussieu. En arrivant en direction de Saint-Pierre de Chandieu, le soleil daigne faire son apparition. En fait, il jouera à cache-cache tout le long de l'après midi avec les nuages.

MaPhoto

En contournant Saint-Pierre de Chandieu par "les crêtes", il me vient idée d'aller en direction d'Heyrieux. En effet, l'ATSCAF a prévu d'y mettre ses roues et peut être que je pourrai rencontrer du monde... Ce ne sera pas le cas...

MaPhoto

Arrivé au Château de Chandieu, dans un environnement calme et serein, je prends la direction d'Heyrieux (au fond à Gauche). Ceci me permet de rester sur des petites routes, sans voiture... et donc en sécurité avant de rejoindre la route de Valencin...

Cette dernière étant assez fréquentée...

MaPhoto

... et à la vue de ces panneaux, je tente un "itinéraire de délestage"... J'y suis passé il y a fort longtemps accompagné de B. CHAREYRON et de E. LEFRANCOIS, dirigeants de l'ATSCAF à l'époque... Sauf que l'âge avançant, je ne me souviens plus bien du chemin a emprunter... Je roule au jugé, en consultant le GPS, en ayant en point de mire la direction où je souhaite me rendre...

https://lh4.googleusercontent.com/-uW3JjDj1RWY/TyTdFlZBmtI/AAAAAAAALJI/XhNGL_DcOCs/s1024/P1040236.JPG

... ce qui va donner ceci : arrivée sur un chemin caillouteux... Je terminerai les 100 derniers mètres à pieds histoire de ne pas tomber... Au bout, le rond point croisement des routes D75 et D518, quelques kilomètres après la sortie d'Heyrieux, en direction de Vienne... 

Je vais devoir emprunter la D75, descendant vers Vienne, pendant cinq ou six kilomètres. Cet axe est très très passant. Globalement, je ne serai pas trop embêté par les automobilistes qui s'écarteront suffisamment. En plus je me ferai doubler par un tracteur... En accélérant un peu, j'arriverai à rester dans son aspiration, assez loin malgré tout de la remorque en cas de freinage, mais me permettant de racourcir le temps à passer sur cette voie.

C'est donc avec un grand plaisir que je pourrai embrayer sur la D53, en direction de Saint-Georges d'Espéranche... Mon objectif est de rouler au calme, sur des petites routes bosselées...

MaPhoto

Ce sera réussi, puisque mon vélo va se retrouver tout seul à Beauvoir de Marc...    Un coup d'oeil à mon compteur m'indique que si je chercher à rentrer maintenant, je n'aurai que trop peu de kilomètres à mon goût... Alors je décide de continuer en direction de Royas, puis de Saint-Jean de Bournay... en charchant comment continuer mon périple... Je décide d'avoir atteint la partie la plus au Sud de mon parcours, donc je commence à remonter plein Nord... et constate que là où je croyais qu'il n'y avait pas de vent... c'est en fait qu'il soufflait du Nord... J'ai donc le vent en face de moi, mais 1) il ne souffle pas trop fort, et 2) je pense à Olive... Je suis sur mon vélo... lui ne peut pas (encore)... Alors le vent...

MaPhoto

Ces petites routes de l'isère sont à peu près calmes... pour l'instant... et me mènent à Artas, Roche et Four... sur des routes que j'ai déjà empruntées lors de différents rallyes ou de sorties perso...    

MaPhoto

Souhaitant commencer à me rapprocher de la maison, je mets le cap sur Villefontaine, Quartier les Fougères.    

MaPhoto

Jusqu'ici c'est encore calme, et je peux même profiter du soleil qui se couche...

Malheureusement cette quiétude a une fin puisque je récupère la route D36... Sur 4 kilomètres, je vais avoir l'impression de me faire serrer plusieurs fois... Les automobilistes sont commes des fous... En plus avec ce qui est récemment arrivés à différents cyclistes, je gamberge... A tel point que dès que je vais pouvoir biffurquer sur la D124 en direction de Saint-Quentin Fallavier, je vais m'arrêter et twitter "Km 66 arrêtez de jouer avec ma vie. J'allume mes feux"... Comme écrit dans le message, j'allume mes feux arrières ainsi que ma frontale car la luminosité du jour baisse rapidement...

MaPhoto

La frontale me sert pour l'instant beaucoup plus pour être vu que pour voir...

Arrivé à la gare SNCF de Saint-Quentin Fallavier, je vais refaire un détour pour remonter sur Heyrieux histoire de parfaire dénivelé et kilométrage.   

MaPhoto

A Heyrieux, la frontale ainsi que la lampe avant ne servent pas qu'à être vu... et dès Grenay, je vais être dans la nuit noire... Un petit détour par Saint-Laurent de Mûre et Saint-Bonnet de Mûre et l'arrivée à la maison s'effectue vers 19h10...    

MaPhoto

... en on voit bien qu'il fait nuit noire....

Du coup 3° sortie de l'année, 2° en rentrant de nuit...

Bilan de la sortie : 100,2km, 950m de D+ en 4h42.  

MaPhoto

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>