Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Un dimanche pas si mal

8 Février 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Ce matin, 8 février 2009, j'ai décidé de rouler 150km. Pour être rentré à 13h30, pas d'échappatoir, il est impératif de partirr à 6h00.

Je me lève donc à 5 heures, ouvre la baie vitrée : ouf il a neigé cette nuit, mais il ne neige plus... Donc je vais pouvoir y aller.

Comme je suis d'astreinte, les contrôles que je dois effectuer sont traités rapidement : à 5h45, quand je regarde dehors ... HORREUR.. Il neige à gros flocons... Impossible de partir sans prendre de risque. Tant pis, je me dis, en consultant la météo que j'aurai l'occasion de rouler un tout petit peu cet am...

Donc, je revois mes ambitions à la baisse... Et à 13h30, ma charmante femme ayant fait en sorte que l'on puisse manger tôt, je pars. Obejctif du jour : du dénivellé et des exercices : en force et en vélocité. Le kilométrage on verra, mais je pars sur 80km...

Bref, je pars de Genas, il y a une grande ligne droite jusqu'à St Bonnet de Mure. Tout plat, pas de vent contre. Je mets le compteur sur la position CAPTEUR FREQUENCE DE PEDALLAGE. Objectif : 5 min entre 110 et 120 tpm sans sauter de la selle.  Ca passe mais j'ai déjà mal aux jambes.

Ensuite c'est la bosse pour monter sur les hauts de Saint Bonnet.

Je monte sans trop forcer puis après la descente sur la route de Toussieu, c'est à nouveau tout plat. Re-travail en vélocité. 5 minutes de plus : c'est finalement long de mouliner dans le vide, mais c'est pour la bonne cause.

Dans Toussieu, je prends la direction de Saint Pierre de Chandieu avec un objetctif. La première grosse bosse vers le Chateau de St Pierre. Il y a des passages à plus de 10% mais cela ne dure pas.












La route est mouillée, il y a de la neige, mais elle reste sur les côtés. Après le passage un peu pentu vers le chateau, je prends la direction de Heyrieux.












A Heyrieux, je prends la direction de Valencin, puis de Chaponnay. Première côte sérieuse où le travail en force va se faire. Il y aura 4 séances pendant la sortie et j'arriverai en ayant très très mal aux jambes. La côte entre Chaponay et Luzinay est connue : je fais très attention à monter en tournat lesjambes entre 50 et 60 tpm. Quitte à diminuer le braquet, mais en restant sur la plaque. En haut, je bascule sur Luzinay puis refait un exercice en force en remontant sur la côte qui va sur la route de Vienne. En haut de la côte je prends à droite car la route grimpe encore pour aller à la tour de Moidieu Détourbe.












Arrivé à la tour, je fais demi tour. Je redescend en direction de la route de Vienne pour pouvoir remonter ensuite vers Moidieu-Détourbe. Cette petite route est pourvu de quelques coups de culs, mais est très sympa. Arrivé au sommet de la bosse, je vois que j'ai déjà accumulé plus de 500m de D+. C'est de bonne augure.

 

Je redescends vers Villette de Vienne pour aller effectuer mon dernier exercice en force : la montée du col de Bel air. J'avoue que même si la pente n'est pas dure (3 à 4%), je suis content de repasser le 39 dents après mes 5 min30s d'effort.

J'arrive en haut et la neige m'accueille alors que je l'avais quittée depuis un moment.

Je bascule en direction de Marennes. Arrivé à Marennes, je regarde à nouveau de dénivelé de la sortie : 825m. Je décide donc de remonter au col, histoire d'être sûr de dépasser les 1000m de dénivelé.
Arrivé en haut, demi tour et direction le retour : je voudrais rentrer par un peu de plat histoire de travailler la vélocité. Je remonte sur Chaponnay, puis biffurque à nouveau sur Valencin et Heyrieux. Jusqu'à la coopérative LA DAUPHINOISE je ne peux pas trop rouler car le vent est de face. Mais ensuite je repars sur une 3° séance de vélocité qui s'arrête rapidement... J'AI MAL AUX JAMBES.. JE NE TIENS PAS PLUS DE 2 MIN (je vais me faire engueuler, mais j'ai trop mal). Tant pis, je rentre en souplesse, avec maintenant comme objectif de dépasser les 100 km. En effet, après avoir jeté un coup d'oeil au compteur, le kilométrage final devrait être de 95km... Je ferai un détour pour arriver à la barre des 100 pour la 4° fois de la saison.

Au final, je rentre juste avant la nuit. Les jours ont sacrément augmenté car il est 18 heures et même si la luminosité a diminué, il ne fait pas nuit. La sortie aura duré 4h31m et 20 sec. Le dénivelé est plus que convenable : 1210m. Et la distance : 101.6 km. Je ne pensais pas franchement atteindre cette distance en partant. Je n'ai pas si mal roulé. J'aurai aussi le sentiment d'avoir bien travaillé même si je ne suis pas allé au bout du bout.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

benny 09/02/2009 20:41

Bah justement, j'aimerai bien savoir la T° qu'il faisait. Je ne vois pas sur le graphique

Cricri 09/02/2009 21:24


en fait si tu regardais mieux, tu verrais la courbe rose... Je reconnais que cela fait beaucoup pour toi. Il faisait super
bon, du moins c'est ce que je croyais : la température a oscillé entre 2 et 4°


Fantomette 08/02/2009 21:35

Bravo pour avoir réussi à faire plus de 100 km avec une telle météo et en partant si tard! J'admire ! Je ne pense pas que tu vas te "faire engueuler" par ton coach, parce que c'est déjà bien d'être arrivé à faire un tel entraînement aujourd'hui. Tu n'as pas du rencontrer foule de cyclos sur les routes avec cette neige environnante ...

Laurent 08/02/2009 21:32

"J'AI MAL AUX JAMBES.. JE NE TIENS PAS PLUS DE 2 MIN (je vais me faire engueuler, mais j'ai trop mal)."
mdr !!! Encore heureux que tu ai mal aux jambes, c'est fait pour ça ! Faire de tels exercices sur des sorties de 4 heures c'est fort, bravo.
Quand tu roules "normalement" est-ce que tu commence à ressentir les effets de tes entraînements, notamment dans les bosses ?

Cricri 08/02/2009 21:33


il est clair que j'ai l'impression de monter en forçant moins dans les bosses. C'est bien pour cela que je continues