Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

La plus belle journée depuis début 2009

28 Février 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Après une nouvelle semaine de travail assez éprouvante j'attendais avec impatience ce matin pour aller évacuer la pression. La météo annonce une très belle journée, ce que je ne peux pas deviner en partant à 6 heures du matin. J'hésite à mettre mes surchaussures, mais je vais avoir près d'une heure de nuit, donc pas question de faire n'importe quoi. Je pars équipé comme d'habitude.

Je prends la route de pusignan, qui va me mener à Villette d'Anthon puis St Romain de Jalionnas. Au pied de Verna, le jour commence à se lever. La température dépasse tout juste le 0°C.
Ce qui est sympa, c'est qu'il est tôt et qu'il n'y a pas de circulation. Je poursuis ma route jusqu'à Hiere Sur Amby, où j'attaque la première côte de la la journée : la côte de Torjonas. Les jambes sont bonnes, et même si je ne grimpe pas très vite le cardio ne monte pas trop (max de 155 ce qui est peu pour moi). Arrivé à Torjonas, je prends presque en face pour descendre par les bois. Au croisement en bas de la descente, je bifurque à gauche en direction de La Balme les Grottes. Je poursuis jusqu'à Lagnieu. La route est quasi plate. Les choses sérieuses vont maintenant débuter par la grimpée du col de Fay qui culmine à 680m.

La montée s'effectue en 2 parties : tout d'abord une première partie à 6% sur la route qui vient de Lagnieu et ce sur 3 kms. Le soleil est maintenant bien sorti.


Lorsque l'on passe dans les zones d'ombre, il ne fait pas chaud.

La seconde partie est longue de 4 kms et le pourcentage moyen est de 7%. La route est beaucoup plus joli et sans traffic. Je suis au milieu de la fôret.

Un kilomètre avant le village de Fay, la neige commence à faire son apparition sur le bord de la route.

et vraiment juste avant le village, au moment de pepartir après avoir pris la photo suivante, je m'aperçois que le sol dans le virage est brillant. Il a gelé...
Le paysage est très sympa. Je suis sur les contreforts du Bugey.

Le col de Fay est atteint en même temps que le premier objectif de la journée. La montée s'est déroulée sans trop de problème : les 3 premiers kilomètres se sont effectués avec 39x23 à 39x29. La suite s'est effectuée avec 30x23.

Une courte descente de 2 ou 3 kilomètres va me ramener sur la montée du col du calvaire de Portes.

Je vais grimper pendant 6 ou 7 kilomètres avec une pente moyenne de 6% je pense.

Même si la pente est régulière j'ai le sentiment d'avoir du mal. Je n'avance pas et même en moulinant le plus possible le cardio monte à 170. Alors je gère. A un moment, je vois sur ma gauche la vallée d'où je viens ce matin, à savoir d'à côté la centrale du Bugey. (trouvez la sur la photo...) J'ai bien grimpé, comme le confirme les 1000m de dénivelé accumulés jusque là.

La neige refait son apparition et pas qu'un peu

Je pense que si j'avais voulu venir la semaine dernière cela aurait été impossible. En effet, cela fait 2 ou 3 jours qu'il y a du redoux il devait y en avoir une bonne quantité.

Arrivé à 2 kilomètres du col que j'ai déjà passé à plusieurs reprises, je biffurque à droite pour entamer la descente et rejoindre Bénonces.

Dans la montée j'ai eu chaud, à ouvrir ma thermique ainsi que mon maillot long, mais avant de bifurquer j'ai bien fait de les refermer car il fait froid avec la vitesse. Je me méfie terriblement car cette petit route est pleine de gravillons et de neige au milieu de la route. Arrivé à Bénonces, je prends la direction de Serrières de Briord.

J'attaque le retour sur le plat ou presque en me trompant, et en prenant la direction MEPIEU jusqu'à Faverges au lieu de suivre Courtenay. Après avoir rencontré un autochtone, il me remet sur la bonne route. Je vais rejoindre Courtenay puis Optevoz où le soleil est magnifique. On pourrait presque rouler en court...

De la je rejoindrait Siccieu pour la dernière vraie bosse. Ce sera ensuite la descente sur Crémieu et la longue route plate et circulante qui me ramènera en passant par Jameyzieu, Colombier Saugnieu, et Saint Laurent de Mure sur la N6. 3 kms de bouchons, constitués par des vacanciers qui rentrent du ski m'y attendent, mais je longe la piste cyclable et traverse rapidement avant de rentrer à la maion où j'arrive vers 12h40.

La sortie a été très agréable et son bilan chiffré est de 140,9km, 1645m de dénivelé en 6h37m30s.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ard 28/02/2009 20:44

Bon ca suffit Cricri !!!!
Arrête de me narguer de la sorte avec tout tes kilomètres !!!
Je n'ai pas dit mon dernier mot !!!!
La suite va être terrrrribbbblllleeeee !!!!!

Cricri 01/03/2009 06:56


Si un jour je dois faire la course aux kms avec toi, je m'y prendrai autrement. En effet, tous les ans à partir de Mars/Avril, on te voit revenir du diable Vauvert, comme disait Léon.

Mais je te souhaite de pouvoir sortir en semaine avec autant de soleil et de chaleur qu'hier. C'est vraiment génial


Olivier 28/02/2009 20:37

Salut Cri-cri,

Vraiment une belle sortie et un beau reportage photo. Une belle météo, cela fait du bien mais il semblerait que cela ne va pas durer...

A+
Olivier

Cricri 01/03/2009 06:54


Merci pour les compliments. Concernant le temps, je savais que je ne pourrais rouler que Samedi, j'ai donc essayer d'en
profiter un maximum. J'espère quand même que le printemps ne mettra pas trop de temps à arriver, même si officiellement il n'est que dans 3 semaines.

En tout cas, ce beau temps a fait du bien au moral...


Laurent 28/02/2009 19:26

C'est agréable le soleil, non ? Ça donne des ailes, les kilomètres s'enchaînent plus facilement. En parlant de kilomètres, ton total augmente plutôt vite en ce moment.
Cet après midi 18°C, je suis parti en court (cuissard ET maillot) pour finir dans 3 mètres de neige. Caille caille la descente...

Cricri 01/03/2009 06:53


Pour être agréable c'est agréable. Les kilomètres passent plus vite, et on a moins l'impression de rouler pour rouler. Il est clair que l'on y prend beaucoup de plaisir. En ce qui concerne ta
descente j'imgine comment tu as pu avoir froid... Tu sais que tu aurais pu prendre un coupe vent dans tes poches arrières ? Parce que tu avais prévu d'y grimper au Ventoux ??

Raconte nous aussi tes sensations sur "Les 3 jours du Vaucluse" que tu es allé voir...