Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

LEL Etape 1 : Cheshunt - Thurlby : 151 km

26 Juillet 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Nous voilà bien installés sur la ligne de départ avec Benny. Nous faisons connaissance avec les cyclos qui prennent le départ en même temps que nous. Je salue des forumeurs du forum de Paris-Brest-Paris (Antonin), et je fais connaissance avec Sylvia et Manuel, deux tandemistes Costa Ricains. Sylvia (dont à ce moment je ne connais pas le prénom) me demande ce que signifiie Cricri... Il faut dire que je porte un placard sur mon sac à dos indiquant ma nationalité et mon "Nick name"...

Il est 13h45, et le départ est donné. Nous sommes partis pour une randonnée de 1400km, et nous espérons, Benny et moi, arriver au bout.


Les premiers kilomètres sont assez vallonnés. Cela ne me surprend pas car j'étais aller reconnaitre le parcours avec Benny ce matin. Néanmoins, à l'occasion d'une bosse, Bennny disparait de ma vue. Il est déjà devant et nous n'avons parcouru que 3 kilomètres.

Au bout d'une dizaine de kilomètres, je retrouve Antonin et sa femme sur le bord de la route. Elle est en pleurs et sur les nerfs. A l'occassion d'une descente, dans un virage, un cheval égaré était positionné sur la route et s'est cabré à leur passage. Cela l'a fait chuter. J'essaie de prendre de ses nouvelles et de discuter avec elle. A priori pas de bobo, mais une très grosse frayeur. Lorsque Antonin nous rejoindra quelques centaines de mètres plus loin, il prendra de ses nouvelles, puis la tête du petit groupe de 3... A la vitesses à laquelle le couple roule je ne pourrai pas les suivre très longtemps. J'apprendrai à l'arrivée qu'ils auront fini en moins de 81h!!!

5 kilomètres plus loin, j'arrive dans la bourgade de Herford. Après mon arrêt précédent, je suis seul dans la pampa, mais la vitesse à laquelle ont roulé Antonin et sa femme me permet de revenir dans un groupe dans cette localité. Nous en sommes au kilomètre 15. Arrêté à un feu, je vois une russe (Tatiana, Saint Petersbourg) qui fait tourner son pédalier... Le pédalier tourne mais pas la roue... Il semble qu'elle ne s'y connaisse pas en mécanique (moi non plus d'ailleurs) et me demande de regarder. On dirait qu'elle a emprunté le vélo de Nainvert... En effet, le vélo a sans doute connu un dernier nettoyage il y a assez longtemps et en plus le plus petit pignon de la cassette est déssolidarisé du reste (tout comme celui du nain il y a 2 ans à la Valex!!!). Je n'ai rien pour démonter la cassette, mais à priori, seul ce pignon pose problème. Cette demoiselle ne causant pas bien anglais, et mon anglais technique n'étant pas top, je lui explique qu'il ne faut plus utiliser ce pignon "Don't une the smallest one, and try to fin a cycle shop tomorroaw to repair".

J'ai encore bien passé 5 minutes et du coup, je me retrouve seul avec la demoiselle. Celle-ci n'est pas n'importe qui car elle m'apprends avoir effectué PBP en 2007, en 72h. Et quand je vois les braquets qu'elle emmène je ne suis pas très surpris. Néanmoins, pour l'instant elle reste avec moi, car elle n'a pas trop confiance en sa lecture du plan de route... A bout d'une quinzaine de kilomètres, nous sommes rejoints par un des groupes partis derrières nous.

Vers le kilomètre 30, un gallois (Charles) me rejoins. Quelques kilomètres après, Tatiana suivra des plus rapides...

Je m'aperçois rapidement que Charles et moi roulons à peu près au même rythme. Le personnage est très agréable et nous décidons de faire la route ensemble. Nous allons donc nous perdre ensemble, dès le kilomètre 45. Au lieu de traverser l'A505, nous allons la suivre. Cela va nous occasionner près de 10 bornes supplémentaires. J'apprendrai par la suite que l'erreur de trajet est une spécialité de Charles.



Nous arrivons à Galimgay, km 65, qui est un contrôle au retour, mais qui n'est qu'un point de ravitaillement à l'aller. Nous nous arrêtons un petit quart d'heure. Pour l'instant, il s'agit de bien s'alimenter. Il est 17h50. Malgré les arrêts forcés, la moyenne n'est pas si mauvaise, d'autant plus que nous avons 10 bornes de plus (donc 75 km)..





Nous repartons au bout de 15 minutes. Nous reconsituons un groupe. En plus je n'ai qu'une idée en tête : rester dans un groupe, histoire de ne pas me perdre et de ne pas me fatiguer. La route sera très longue. Autant économiser notre énergie.
A ce moment là, je suis toujours avec Charles (Maillot bleu au premier plan) et je suis rejoint par Yannig (Pseudo : Panoramix sur le forum de PBP) en maillot Orange et par Pascal , président du club cyclo de Romorantin. Je ne le sais pas encore, mais nous roulerons ensemble jusqu'à l'arrivée avec Yannig.

Pour l'instant, la route est un peu vallonnée, mais sans plus et le rythme est plutôt sympathique.





Il est 19 heures lorsque la pluie commence à faire son apparition. Il fallait bien s'en douter... Mais ne nous plaignons pas, car le vent souffle fort mais dans le dos.





Nous arrivons au premier contrôle à Thurlby à 20h25. Nous allons nous préparer pour une très longue nuit blanche et surtout bien nous restaurer...

Nous retrouvons à ce contrôle, le tandem costa Ricain (Manuel et Sylvia).

Pour l'instant, je suis bien dans l'allure (150km en 6h45) et j'ai 5h30 d'avance sur la fermeture du contrôle aller à Thurlby (fermeture à 2h05). Cette notion est importante : pour ne pas être disqualifié, il faut pointer avant l'heure de fermeture, mais d'un point de vue moral, il est important de repartir avant l'heure de fermeture du contrôle... Par rapport à PBP, les heures de fermetures sont calculées sur une moyenne de 12km/h pauses comprises (au lieu de 15km/h pour PBP).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bruno 11/08/2009 22:50

Bon je me lance dans la lecture.
Pour le moment je vois que ca drague pas mal

Cricri 11/08/2009 22:53


ben c'est bien de se lancer dans la lecture...

Concernant la drague, c'est pas trop mon style je pense que je n'ai jamais été très doué pour cela


Laurent 07/08/2009 11:37

Enfin le CR ! La suite, la suite, la suite !!!

Cricri 07/08/2009 12:29


La petite suite de la deuxième étape est dispo... J'espère que tes vacances se passent bien...

A+
cricri


G40 07/08/2009 10:43

Génial de pourvoir lire ce CR. Quelle aventure mon cricri !!

Et puis, quel effet cela fait de rouler sur la gauche ?

Cricri 07/08/2009 10:47


Rouler sur la gauche n'est pas très difficile. C'est une question d'hbaitude. Mais c'est quand on tourne, qu'au début, on ne se retrouve pas du bon côté, ou quand on repart d'un
contrôle...