Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

LEL Etape 3 : Washingborough - Thorne : 105 km

27 Juillet 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Benny repart avec nous pour ce début d'étape plate. Ce sera la seule eétape dont le trajet aller sera différent du retour. Nous devons tout d'abord aller pointer à Wragby à 21 km de Washingborough. Cela a pour but de nous écarter d'une montée en ligne droite et donc de rendre le trajet aller un peu plus long que celui du retour.


Dès le départ de cette étape, le rythme est très enlevé. Nous suivons un cyclo qui roule entre 35 et 40 km/h. A ce rythme là, nous le lachons au bout d'une dizaine de kilomètres car il roule trop vite pour nous... et il risque de nous griller.

Seul Benny reste accroché à sa roue. Au moins, tant qu'il est derrière "il ne fait pas trop d'effort". Je ne reverrai Benny que demain...

La route jusqu'à Thorne nous fait traverser des régions très industrielles et très très plates.

La première nuit sera blanche : nous restons soudés, les 3 français (Yannig, Pascal et moi) et le gallois (Charles). Chacun a ses moments de faiblesse dûs au manque de sommeil : tout d'abord Pascal qui est pris d'une irrésistible envie de dormir, puis Charles.

Pour ma part, je subirai un gros coup de pompe vers 5h30. Néanmoins, nous resterons solidaires, et Charles nous remerciera au contrôle suivant de l'avoir attendu.

Le jour se lève tôt à cette époque en Angleterre. En effet, dès 4h30 on voit un voile pâle apparaitre. A 5 heures, il fait grand jour.


Nous arrivons au contrôle de Thorne à 6h40 (soit en 17 heures pour 321km). Nous allons rester assez longtemps à ce contrôle (1h30). Il faut d'abord se restaurer (Beans on toast pour le petit déjeuner) puis nous reposer. Charles nous informe qu'il nous abandonne car il a besoin de dormir. Yanning, Pascal et moi nous entendons plutôt pas mal et nous nous coordonnons sur les temps d'arrêts.


Mais la journée se sera pas encore fini, car il nous reste au moins, un peu plus de 200km avant d'aller dormir...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fantomette 12/08/2009 21:59

Ca doit être vraiment terrible ces nuits interminables sans pouvoir dormir avec une fatigue irrésistible et un effort physique à fournir, chapeau d'arriver à supporter cela.

Cricri 13/08/2009 06:26



Il est vrai qu'il est difficile de gérer la nuit quand on a envie de dormir. Après sur l'effort physique, on était vraiment sur une partie très plate ce qui fait que cen'était pas très dur. Et
comme on était en groupe, cela nous a beaucoup aidé.