Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

LEL Etape 4 : Thorne - Coxwold : 90 km

27 Juillet 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Cette étape est la dernière de plat d'ici la fin de l'aller. Il faut donc en profiter. Nous repartons en groupe : Pascal, Yanning, un autre français et 2 autres personnes (dont un belge) et moi. Nous roulons en peloton et en file indienne. A peine 10 km après le départ du contrôle nous sommes doublés par un bus. Celui ci n'a aucune visibilité lors de sa manoeuvre, lorsque surgit une voiture en face. Il se résoud à se rabattre juste sur Yanning qui est en tête du peloton. Je suis juste derrière et constate donc la manoeuvre CRIMINELLE de ce chauffeur. Yanning freine en catastrophe pour éviter de se faire renverser. Du coup moi aussi et j'ai la chance d'avoir laissé un peu d'espace. En quelques secondes, il y a beaucoup de monde au tapis. Pascal qui était derrière moi, touche ma roue et chute. J'ai la chance de rester debout. Mais les autres, roulant derrière Psacal, sont surpris et chutent en lui passant dessus. On ne relèvera pas de blessés graves, mais 2 vélos sont hors d'état de fonctionner. Un troisième vélo voit sa roue avant Campagnolo, amputée de 2 rayons. C'est un français. Il repart, en espérant aucune casse. Quant aux 2 vélos abimés, nous arrêtons une automobiliste pour faire ramener au moins une personne au contrôle afin que l'on puisse venir les secourir. Nous apprendrons avec joie, que les 2 sont repartis après un achat de matériel neuf : ils ont fini.

Inutile de préciser que le chauffeur de bus ne s'est pas arrêté. Tout le monde l'avait compris... Yannig, qui a noté la compagnie du car, et le lieu de l'accident fait en sorte (après la fin de l'épreuve) de pouvoir retrouver le chauffeur par l'oganisation... EN tant que témoin, je ferai tout pour aider à retrouver cet inconscient!!!




Après plus de 30 minutes d'arrêt, nous repartons : Pascal a eu quelques soucis, mais ils sont mineurs compte-tenu de ce qui est arrivé aux 3 autres. Yanning et moi, n'avons rien. Il n'empêche que nous sommes choqués et Pascal craint de tomber à nouveau.








Nous finissons les dernières portions de plat à une vingtaine de kilomètres du contrôle et commençons maintenant à attaquer quelques bosses. Comme parfois dans le Nord de la France, les routes sont droites mais peuvent être pentues (passages à 10% ou plus). Néanmoins, la chance est avec nous, car le vent souffle toujours favorablement et il fait beau.














Nous arrivons au contrôle de Coxwold (km 411) à 12h50. Cela fait maintenant 23 heures que je suis parti. Il nous reste près de 130km pour finir la journée. Maintenant, nous arrivons aux contrôles à peu près aux heures des repas. J'en profite pour envoyer un SMS à Carole et à Laurent pour avertir de ma position exacte. Pour cela je dois attendre le départ du contrôle car le seul point où nous avons du réseau se trouve à l'église... sur la route du départ.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bruno 11/08/2009 22:57

Et les sms étaient aussi relayés sur le forum de l'ardechoise afin que l'on puisse suivre l'avancement.

Cricri 14/08/2009 06:39


oui et retrospectivement quand tu lis le post et que tu as participé, je peux te dire que tu as les larmes aux yeux...


Jujuy 08/08/2009 19:43

Les automobilistes GB sont donc aussi stupides que leur homologues français. Coup de bol que les 3 cyclos les plus atteints (leur vélos) aient pu terminer ce périple malgré cet imbécile.

Cricri 08/08/2009 20:12



Sincèrement Yves, tu sais aussi que je roule sur les routes françcaises. Il y a des imbéciles chez nous, bien évidemment, mais là bas, on a l'impression que les cyclistes ne devraient pas
exister...

Pourtant, pour avoir visité un peu Londres après ma randonnéee, il y a beaucoup de cyclistes...

PS : peux tu me faire passer le parcours du grand trajet du Rallye de Jonage STP



Laurent, Codif 07/08/2009 19:47

Même si j'ai toujours pris le soin de dépasser largement les cyclistes, il est vrai que comme la plupart des automobilistes j'abordais les virages sans envisager d'y croiser un vélo...

depuis que je lis ton blog, je dois reconnaître que je suis encore plus sensibilisé à cela et si le virage est étroit ou en aveugle, j'ai pris l'habitude de lever automatiquement le pied, on sait jamais !

Alors quand je vois cet incident, et qu'en plus cela vienne d'un bus, donc bien plus large et bien moins manoeuvrable, cela a de quoi révolter !

heureux de savoir que personne n'a rien eu, et bien joué d'avoir repéré qui était cet inconscient...

Cricri 07/08/2009 19:58


et bien c'est une bonne chose. Sache aussi que de mon côté je fais en sorte que les personnes qui roulent avec moi ne se sentent pas non plus seules sur la route.

Sur la route, il y a des vélos, des voitures, des camions. Il faut partager... Ce n'est pas toujours facile, mais bon si on veut tous rouler, il faut tous faire des efforts...

Bon sinon je reprends le boulot Lundi, mais pour pouvoir partir il fautsavoir revenir...


Laurent 07/08/2009 16:25

Rouler sur les cyclistes semble être une spécialité outre Manche. Mon beau-frère a eu un accident il y a quelques temps et l'automobiliste ne semblait pas vouloir s'arrêter. Pas de blessés pour vous fort heureusement.
Je te remercie d'avoir pris le temps de me tenir au courant de ton avancée. Cela m'a permis de le vivre avec toi par procuration. J'ai été surpris de la régularité avec laquelle tu enfilais les km. Pourtant je sais que tu es costaud, mais tu as un mental que j'envie. Encore bravo !

Cricri 07/08/2009 17:52


Je me suis souvenu de cet incident au moment où le notre est arrivé...

Concernant le fait de t'avoir tenu au courant, je pensais bien que tu le vivrais par procuration. Concernant le mental, j'espère bien le mettre à l'épreuve l'an prochain lors d'un petit truc dans
le vaucluse...