Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

LEL Etape 8 : Eskdalemuir - Dalkeith (Edimbourg) : 83 km

28 Juillet 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Après nous être bien restaurés, nous allons attaquer la dernière étape de la montée dans le Nord. Ensuite, il ne restera plus qu'à rentrer... Quelques kilomètres après le départ de l'étape, nous nous arrêtons pour photographier ce temple boudiste ; en pleine Ecosse, cela est assez surprenant...














Cette étape est la plus vallonnée avec le retour de toutes les étapes ALLER. Certes le dénivelé n'est que 1100m pour les 83 km, mais les conditions météos la rendent un peu plus difficile. De plus la fatigue emmagasinnée depuis le départ, ainsi que l'impatience d'arriver au bout du trajet NORD font le reste. Nous entrons maintenant dans le comté de 'Scottish Borders'. Il est 11h45. Cela fait 46 heures que nous sommes partis, et nous ne sommes pas encore à la moitié de notre parcours...










Les anglais ne savent pas tracer des routes avec des lacets. Du coup, quand cela doit monter, c'est directement tout droit ou presque. Ce qui nous met un peu de baume au coeur, c'est que nous continuons à rattraper du monde, surtout dans les bosses, même si notre vitesse de croisière est loin d'être au top.


A 40km du but, je vois un gars qui est arrêté dans le sens de la descente. Il nous regarde... Et quand nous nous approchons, je reconnais BENNY!!! Je suis content qu'il soit déjà là. Il a 80km d'avance sur nous. A priori malgré un coup de calgon à Dalkeith, cela ne va pas trop mal. j'essaie de lui conseiller de rouler en groupe, car il me confirme que le vent souffle très fort de face et que le retour n'est pas facile... Nous repartons rapidement en se souhaitant de se voir à l'arriver. Cela m'a réconforté de voir mon ami!!!


A Innerleithen, il y a un contrôle "secret". Le tampon de notre carte de route contient 2 mots en FRANCAIS  : "Bonne Chance".
Et nous sommes réellement en écosse, comme l'atteste l'acoutrement de cet autochtone. A noter qu'à ce contrôle, il y a possibilité de boire du WHISKY et ou de la bière, mais que quasi personne n'en fera usage ; même pas moi pour la bière...
Nous arrivons rapidement sur les hauteurs d'Edimbourg avec des routes toujours aussi rectilignes




Nous entrons dans le comté de Midolthian. Cela signifie que la fin de la première partie du parcours est proche.

Pour ceux qui suivent le football européen, Bordeaux avait rencontré une équipe en coupe d'Europe 'Heath of Midolthian'.




Cette photo ne rend pas très bien, mais à bien y regarder, on voit la mer dans le fond et Edimbourg est juste avant. Il ne nous reste plus que 20 kilomètres de descente ou de faux plat descendant. Il nous tarde d'arriver, d'autant plus que j'ai annoncé une étape de 77km à Yannig et qu'elle en fait en fait 83!!! Cela compte, surtout que la fin de l'étape s'effectue  sur la route A7 (Nationale à fort passage)...


Il est presque 15h00 lorsque nous arrivons au contrôle. Depuis 15 kilomètres, nous avons retrouvé la forte circulation.

A l'arrivée, j'envoie le SMS suivant "La moitié du chemin est faite, plus que 700 bornes et j'ai fini. Merci pour les encouragements".

Ceux qui n'ont pas vécu ce genre d'épreuve un peu longue ne le savent peut être pas mais le soutien des proches et des amis est primordial dans la réussite de ce genre de défi.


Lors du repas, nous retrouvons Manuel et Sylvia, les tandemistes costa-ricains. Yannig leur demande si nous pouvons rentrer avec eux...

En effet, ils pourront nous abriter du vent dans les côtes, même si selon eux "We climb very slowly"... Mort de rire... Ils monteront aussi vite que nous... Mais vous le saurez en lisant le prochain épisode... Pour l'instant, et afin de partir avec eux, nous écourtons la pause... Elle ne sera que de 45minutes.  Nous aurons effectué les 716 premiers kilomètres en 49h15... Le temps maxi étant de 116 heures, nous sommes largement dans les temps.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bruno 11/08/2009 23:12

heureusement qu'ils ont taillé les routes au plus court sinon ca vous aurait rallongé:)

Cricri 11/08/2009 23:19


oui... mais bon 50km de plus on n'aurait rien vu