Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

LEL Etape 17 : Galimgay - Cheshunt : 65 km : We'll be the CHAMPIONS

30 Juillet 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme


Il est près de 21h00 quand nous remontons sur notre vélo pour la dernière fois. Il est marrant de voir que chacun est serein mais pas encore trop exicté. La nuit tombe doucement et nous allons arriver en pleine nuit noire. Notre but ultime est de rester ensemble, de communier encore et encore. Nous avons été ensemble pendant les moments difficiles ; maintenant que c'est un moment "facile" nous voulons en profiter.

D'ailleurs, sous l'effet de la nuit et des quelques bosses, la moyenne roulante s'en ressent, mais peut importe : pour le fun il eut été bien de pouvoir rentrer avant minuit. On sait dès le départ que ce ne sera pas possible.


Manuel et Sylvia donnent encore et toujours le rythme, et ce depuis 700km. Croyez moi, je ne suis pas prêt de l'oublier... Dans les bosses nous avons repris 5 ou 6 cyclos qui restent avec nous. Ils nous lacheront à Herford à 10 kms de l'arrivée sur une erreur de navigation.

Les bosses précédents l'arrivées, que j'ai craintes avant notre départ, sont durees mais se passent bien quand même, même avec 1390km au compteur. A l'arrivée en haut de la dernière, on sait que c'est gagné. On sait qu'il reste 5 kilomètres à parcourir. Déjà les lumières de Cheshunt apparaissent. J'ai envie de pleurer, car je vais réussir mon pari, même si pas mal de monde croyait en moi. Il fallait que je me le prouve.

Pour la forme nous doublons des vélos couchés à 1km de l'arrivée et arrivons en pleine nuit à 00H43 au contrôle final (1401km).

Nous pointons une dernière fois nos cartes de routes. Celles ci seront transmises à l'Audax Club Parisien pour validation avant de nous être renvoyées.

Pour la forme, et le souvenir je demande à prendre une photo de la mienne avant qu'il ne me l'enlève.

On nous remet une petite (très petite) médaille souvenir et un sac contenant une bière, un sandwich et un laitage. Nous partageons une dernière fois nos souvenirs et échangeons nos adresses mails. Je tombe maintenant de sommeil... Comme indiqué par Benny dans son message, je demande ma clé de chambre... C'est une auberge de jeunesse et nous sommes deux par chambre : devinez qui j'y retrouve...

Et oui : bon j'avoue j'ai fait la photo le lendemain : mais sur le coup, vers 1h30 du matin, j'ai pris un malin plaisir à le réveiller. Pendant près d'une heure, nous avons refait la course. Je suis tellement HEUREUX que NOUS AYONS REUSSI... Je suis ensuite tombé de sommeil...

Voilà, une année d'entrainement est maintenant terminée avec ce petit brevet dans la poche.

Je voudrais remercier ma petite femme chérie et mes enfants, qui ont accepté de me laisser passer du temps, beaucoup de temps à l'entrainement.

C'est aussi grâce à eux, mais aussi grâce au soutien de pas mal d'entre vous que j'ai réussi. Une épreuve comme celle-ci se réussi parce qu'on est entrainé mais aussi parce que l'on a le mental. J'ai essayé de beaucoup travailler cela pendant mes longues heures d'entrainements.

Dans une épreuve aussi longue, il y a aussi les coups de moins bien. J'en ai eu, et je les ai racontés. Mais c'est avec l'appui de ses proches et de ses amis qu'ils se surmontent.

Enfin, et pour terminer je voudrais remercier les nombreux bénévoles, qui même fatigués ou exténués ont continuer à garder le sourire pour  notre bien être.

Je finirai par un grand Merci à Sylvia, Manuel et évidemment Pascal et Yannig. J'ai passé de très bons moments grâce à vous. Je ne vous oublierai pas.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bruno 22/08/2013 23:42

Je viens de relire après avoir effectué l'édition 2013 et je suis dégouté car vous avez eu de la bière à l'arrivée alors que nous avons failli mourir de soif :)

cricri le cyclo 23/08/2013 04:10

oui mais nous on avait soif :-)

Bruno 24/07/2013 18:24

Dernière relecture afin de me mettre dans l'ambiance à quelques jours du départ de l'édition 2013.

Et je relis mon commentaire de l'époque comme quoi j'avais mordu à l'hameçon :)

cricri le cyclo 24/07/2013 22:05

je te souhaite de prendre le plaisir que j'ai éprouvé lors de cette épreuve même s'il y a eu des moments difficiles. Si jamais tu peux nous donner des news sur le moral c'est bien. Sinon profite, profite et profite encore.... Seize the day... comme ils disent... Go t'es un winner : sauf pépin physique ou mécanique tu iras au bout car tu sais gérer le défi. Sois fort, et profites!!!!

cestdurlevelo 03/04/2012 14:39


Je sais que ça revient plusieurs années en arrière...


... mais comme c'est la première fois que je lisais ton CR de LEL, je voulais dire bravo et respect ! Une course qui a l'air difficile ! Ayant vécu en Angleterre de 2008 à 2011 je connais la
météo et notamment le vent, qu'il peut y avoir là bas.


Je comprends mieux pourquoi un petit tour du Léman c'est finalement pas grand chose pour toi :)

Cricri 07/04/2012 10:14



Merci. La rando n'est pas très difficile quand tu la prend étape par étape. Mais à la longue, le physique s'use et ce qui était tranquille de manière unitaire devient de plus en plus difficile au
fil des kilomètres et cela influe sur le moral. C'est aussi pour cela que j'aime rouler seul car cela permet de so'bliger à ne pas compter sur les autres. Du coup, en longue rando, si tu suis un
groupe c'est plus facile, mais quand tu dois te retrouver tout seul c'est plus facile à gérer



Laurent 19/08/2009 16:43

C'est le mental le plus dur à travailler. Et ça tu l'as. Tu t'es déjà mis le Ventoux en tête, tu as bien le temps de travailler les jambes. Et je serai là, sur la route, pour t'encourager, te porter jusqu'au sommet. En plus tu pourras laisser une bière ou deux en bas pour la nuit.

Laurent 19/08/2009 15:46

Privé d'internet depuis quelques jours je viens juste de terminer la lecture de ce récit. Je sais que tu es très fort mentalement, tu nous en fais encore une fois la preuve. Un très grand bravo !!!
Je t'attend de pied ferme pour un autre défi bien plus court l'année prochaine. Plus court mais peut-être un peu plus pentu...

Cricri 19/08/2009 16:07



Merci, mais il ne faut pas exagérer. Comme je l'ai écris ailleurs, les secrets de la réussite sont principalement l'envie de le faire et surtout les conditions optimales (Pas de problèmes
familiaux, de santé ou mécaniques)

L'an prochain j'espère effectivement pouvoir obtenir l'autorisation de mon ministre pour pouvoir aller aux Ventoux MasterSeries. Ensuite, si tel est le cas, là, on verra ce que j'ai dans le ventre...


Je pense que malgré la difficulté de l'épreuve, je dois pouvoir réussir au moins 4 montées (6 heures de moyenne par trajet). Je serai très content si j'y arrivais, sachant qu'à 5 montées (soit un peu moins de 5 heures par rotation), ce
serait pour moi un VRAI EXPLOIT.


Maintenant quand je lis ton récit et quand j'imagine les difficultés, je me dis qu'en plus du mental, il y a un aspect physique à prendre en compte car les 21 kms de montée à enchainer plusieurs
fois sont autrement plus difficiles que tout ce que j'ai pu faire auparavant.

Ensuite, il sera de temps de s'atteler à l'entrainement pour PBP 2011 à réaliser SANS assistance...



Olivier 14/08/2009 23:28

avec retard... Je te félicite pour ton défi et pour ton CR..

A+
Olivier

Cricri 17/08/2009 19:53


merci Olivier... Tu as retrouvé ta connexion internet


bruno 11/08/2009 23:40

Fin de l'aventure et bravo à toi.
Et je crois bien avoir mordu à l'hameçon.

Cricri 11/08/2009 23:57


si j'ai pu y contribuer ne serait-ce qu'un peu j'en serais très heureux...

Viens faire des longues distances... Tu verras c'est le pied


Marie-Anne Jeanroy 10/08/2009 22:31

Pour compléter, je mets le blog en toute lettre pour ceux qui seraient intéressés...
http://pyreneesavelo.over-blog.com/

C'est vrai qu'à côté des étapes à vélo, on s'est bien amusés!

Cricri 10/08/2009 22:34


il est déjà ajouté dans mes favoris avec en plus une pub sur FESSEBOUC


Marie-Anne Jeanroy 10/08/2009 22:18

Bravo pour ta prouesse. On est vraiment admiratif!
A côté de ça, la traversée des Pyrénées que nous venons de faire (pas moi,en auto!)en 6 étapes avec hôtel et champagne chaque soir, c'est de la balade! On a fait aussi un blog pour les amis. Le tien et ton récit est passionnant. Bravo encore!
Tes bagagistes de St-Fé

Cricri 10/08/2009 22:25


merci...

je viens aussi de prendre le temps de lire ton  blog!!! MAGNIFIQUE!!! Ca c'est vraiment du bon temps... Et au moins, là il y a des vraies côtes