Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Balade dans les Monts d'Or

13 Septembre 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Malgré la préparation pour le semi marathon, j'ai décidé de continuer à rouler un petit peu. Tout d'abord, mon challenge d'atteindre les 10 000km depuis 2009 n'est toujours pas réalisé. Ensuite, cela fait du bien de mixer les 2 sports. L'un amène à l'autre et vide-versa.

Aujourd'hui, je décide donc d'aller au hasard... Enfin pas tout à fait : le vent souffle (faiblement) au Nord. je pars donc plein Nord, histoire de rentrer avec le vent favorable.

Je traverse rapidement Chassieu, puis la zone Industrielle de Décines et Vaulx en Velin. C'est fou comme cette ville a changé en 20 ans. Lorsque j'étais étudiant, ce nom était synonyme de coupe gorge. Aujourd'hui même si tout n'est pas parfait, on peut la traverser en vélo sans avoir de sentiment de peur.

Après avoir pris la direction du parc de La Rize, j'arrive dans le parc de Miribel Jonage.

Je ne viens pas souvent ici. Je suis donc surpris du grand nombre de personnes qui se trouvent ici. Certains pour jouer ou se promener avec les enfants, d'autres pour piquer-niquer.
Le parc est truffé de pistes cyclables. C'est super. Sauf qu'un jour comme aujourd'hui elles sont bien souvent utilisées par les piétons et je suis obligé de revenir sur la route si je veux éviter de renverser un gamin.
Ce parc est situé au bord d'un lac. Les gens profitent donc du beau temps : d'ici un mois, il risque de faire beaucoup plus frais. Les derniers rayons de soleil sont donc les bienvenus.
A la sortie du parc, je m'engage dans le village de Miribel. Après une centaine de mètres sur la route principale, je tourne à gauche pour attraper la montée qui mène au MAS RILLIER.
Cette côte est longue de 1,5km et doit avoir un pourcentage moyen de 4 ou 5%. J'essaie de monter en rythme. Je roule au feeling car je n'aiplus de cardio... J'ai racheté un compteur (le premier prix à 10€ chez Décathlon). Je m'aperçois quand même que je grimpe aux alentours de 16 à l'heure. Du coup, je passe assez vite les randonneurs du dimanche...

Au sommet de la côte ou presque, une belle vue de l'est lyonnais est présentée. Le temps, même s'il est beau, est un peu brumeux.

Le continue ma route en traversant le Mas Rillier en direction des Echets. Par la petite route j'atteinds Fontaines Saint Martin puis Fontaines sur Saône et Rochetaillée. Je traverse la Saône au Pont de Couzon.
Je ne connait pas trop le coin si ce n'est la route très passante des bords de Saône. J'essaie donc immédiatement de rentrer dans le village de Couzon histoire de grimper un peu... Un peu, le mot est faible... Un premier coup de cul "à la Valex" se présente. Sans mentir il doit avoisiner les 20%. Et bien, comme je suis surpris et que je n'ai pas le temps de changer de braquet, je reste sur le 39, et cela passe en danseuse. Certes la vitesse doit être de 5 ou 6 à l'heure, mais la pente est vraiment impressionante. Cela ne dure pas (200m) puis cela redescend vers Albigny sur Saoône.
Dans le coin, il y a pas mal de constructions de couleur jaune orangée comme cette église (Albigny sur Saône).
Je traverse Albigny puis prend la direction de Curris au Mont d'Or. La route s'élève tranquillement. A Curris, laccès au village est fermé pour cause de Vide Grenier. Je continue ma route vers Poleymieux au Mont d'Or. La pente est plus sévère, mais ne m'oblige pas à passer le 30.
Après 6 ou 7 kilomètres de grimpette, je vois le sommet.
J'ai le choix de continuer sur le Mont Verdun... Et non, car la route est barrée par la marée chaussée... Je continue donc vers Limonest...
... ouù jje comprends pourquoi le coin est un peu bouclé. Il y a une course de côtes. Après 15 min d'arrêt pour cause de laisser passer les voitures, je reprends ma route en direction de Chasselay que je traverse. Je m'y arrête pour trouver de l'eau : IMPOSSIBLE il n'y a pas de fontaine... ou alors avec un écriteau NON PORTABLE... Je ne prends pas le risque.
Après Chasselay, je prends la direction de Saint Germain au mont d'Or. Ci-dessus les champs de pommiers qui ornent la route. A St Germain, point d'eau... jusqu'à ce que qu'un panneau m'indique... le cimetière. Je peux ainsi re-remplir mes gourdes.

Je vais maintenant attaquer la phase retour du trajet. Je reviens sur Couzon ou je traverse à nouveau le Pont. Le retour s'effectue par la route de l'aller.Avant d'arriver à Miribel, dans la descente du Mas Rillier, j'aperçois ce bar au nom évocateur. Je le prends en photo en pensant à Laurent, qui semble plutôt ferniente en ce moment...
Le soleil a baissé sur l'horizon lorsque je repasse dans le parc de Miribel-Jonage. Mais il reste encore pas mal de monde présent. Il faut dire qu'il n'est que 17h45 et que la journée n'est pas finie.
Pour allonger un peu mon périple, je décide de rentrer en passant par le parc de Parilly. Il faut être très prudent, car c'est le lieu des sorties familiales et pas mal de parents ne surveillent pas spécialement leur progéniture. Et comme je n'ai pas envie de renverser un bambin... je fais très attention.

Après un petit tour, je prends le chemin de la maison.

La balade aura durée 4h49 pour 121km et 835m de dénivelé...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fantomette 14/09/2009 21:36

Waouh, Cri-cri, c'est la classe avec toutes ces jolies photos, chouette reportage !
J'aime bien la montée vers le Mas Rillier et la vue que tu as prise sur Lyon, c'est superbe. Nous y sommes passés à vélo le 15 août pour aller dans les Dombes.
L'eau "portable" : c'est sans aucun doute de la déformation professionnelle ...
Quant à Parilly à vélo le dimanche après-midi, c'est carrément suicidaire !

Cricri 15/09/2009 06:27


L'eau portable, c'est l'eau que tu emmènes avec toi... Finalement à Parilly, il a fallu faire très attention, mais je
m'attendais à pire. Sachant que je savais qu'on était Dimanche après midi... et que par conséquent, beaucoup de familles avec enfants allaient s'y trouver...


helliot 14/09/2009 19:15

Belle rando, belle région, l'eau portable.... j'adore au Mt Dor, pas celui qui est en Auvergne parce que là tu aurais fait des km

JB

helliot 14/09/2009 19:13

Belle rando, belle région, l'eau portable.... j'adore au Mt Dor, pas celui qui est en Auvergne parce que là tu aurais fait des km

Cricri 15/09/2009 06:26


le mont d'or en auvergne, j'irai bien, mais comme tu le dis, ce n'est pas la porte à côté...


yann 14/09/2009 18:20

Joli compte rendu.
Quand on monte le Mas Rillier à moins de 16Km/h on est des cyclo du dimanche, j'en connais beaucoup :)

Cricri 15/09/2009 06:18



Alors là, entièrement d'accord... Pour une fois que j'arrivais à monter à 16 je me prenais presque pour un "pro"... et je montais donc beaucoup plus vite que ces gens qui sortaient leur VTT pour
faire leur sortie de la semaine. En fait, au départ j'ay essayer de prendre la route que le Rallye de Chassieu avait
emprunté il y a 1 ou 2 ans...



Brigitte 14/09/2009 11:45

C'est avec émotion que je vois un CR sur les Monts d'Or : c'est vers Limonest, Chasselay que j'ai fait mes premiers tours de roues ; j'ai pris un jour un orage monstrueux à Richetaillée ...j'habitais à Champagne au Mt d'or

A propos de CR regarde comme je suis une bonne élève
http://multiactiv.over-blog.com/article-36028703.html
Je n'aurai que des compliments sur mon carnet ;-)

Cricri 15/09/2009 06:17


Ma chère : habiter Champagne... C'est pas donné... Mais c'est un excellent coin pour aller faire du vélo


Laurent 14/09/2009 09:28

Et dis-donc l'amateur de mousse !!! L'apéro est un sport à part entière. Là aussi sans entraînement tu exploses très rapidement !

Cricri 14/09/2009 11:11


tu as remarqué que je n'ai émis aucune critique

Juste je disais que je pensais à toi