Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Un semi rondement mené

20 Septembre 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Course à pieds


Voilà, c'est le grand jour pour Fantomette : elle va affronter son premier semi marathon. J'ai comme objectif de terminer et de faire en sorte qu'elle aille au bout. Pour une fois, je ferai mon Valex, c'est à dire que j'essaierai d'aider mon prochain à réaliser quelque chose qui semble pour l'instant inaccessible.

C'est mon troisième semi marathon de Lyon. Rien de devrait me stresser. Mais quand même : je suis réveillé à 3h30 du matin. Comme je n'arrive pas à dormir, je surfe devant l'ordi mais il n'y a personne de connecté.

Vers 5 heures, je mange des pâtes histoire d'emmagasiner des sucres lents. A 6h30, je pars de la maison, pour aller chercher Fantomette chez elle. A 5 heures, elle m'a envoyé un mail pour dire qu'il pleuvait chez elle... Pas chez moi... Nous arrivons aux alentours de 7h30 au parc de la tête d'or.

Le départ étant prévu à 9h00 il n'y a pas encore grand monde dans les allées. Par contre la pluie commence à s'installer sérieusement, ce qui occasionne les premières inquiétudes de Fantomette.

Nous déambulons dans le tout petit village de départ, encore endormi en attendant 8heures pour pouvoir commencer à nous échauffer.


A 8h, nous commençons doucement. En fait, même si je sais que ce n'est pas bien, je ne m'échauffe jamais avant de courir. Dans tous les cas, ce n'est pas mon accélération qui m'occasionnera un claquage. Au bout d'une quarantaine de minutes, entrecoupées de course lente, de marche et de pause pipi, nous entamons notre dernière route vers les toilettes, histoire de ne pas être embêtés pendant la course. Nous nous dirigeons ensuite vers l epoint de départ.

Nous faisons un petit arrête devant la voiture balai qui se reconnait facilement, en espérant être très loin d'elle...

A 10 minutes du départ, Fantomette est étrangement sereine. Il faut dire qu'elle a suffisament stressé avant et qu'elle s'est posée des tonnes de questions.

Pour ma part ça va. La seule chose que j'apprécie : LA PLUIE. En effet, plus il pleuvra, plus certains seront dégoûtés plus mon mental m'aidera...

9h : le départ est donné. Nous mettrons 3min30 avant de franchir la ligne de départ. Nous passons le premier kilomètre en 6'06s. Nous apercevons la fille de Fantomette et son copain qui sont venus nous supporter et prendre des photos. Avant le 2° kilomètre, je dois m'arrêter pour une pause technique (la 4° depuis 7h30). Fantomette continue seule, en essayant de ne pas prendre la poudre d'escampette. Je reviens au niveau du 2°km que nous parcourons en 6'05.
Nous sortons d'une Parc de la Tête d'Or pour descendre le long de la cité internationale puis pour remonter en direction de la Feyssine. Nous atteignons tranquillement le ravitaillement des 5kms toujours sur un rythme moyen de 6'05 au kilomètre. Nous essayons de faire en sorte de rester dans des groupes qui vont à notre rythme. La remontée le long de l'INSA est longue et ennuyeuse, et nous sommes contents de commencer la descente en direction du pont Lafayette, le long des quais du Rhône. Il s'agit quasiment de parcourir 5 kms en ligne droite.

Le passage des 10kms est un cap important : le rythme est super régulier car nous passons en 1h1min. Je commence à voir que Fantomette a quelques difficultés. De manière judicieuse elle ralentit son allure histoire de ne pas craquer. Je lui conseille d'avaler un gel au Pont Lafayette avant de commencer à remonter vers le nord : ce qu'elle fait. Nous avons passé la mi course. C'est une bonne chose, mais c'est aussi là que les jambes commencent à faire mal. Nous voyons des coureurs qui descendent encore (2 à 3km de retard sur nous) ou nous en doublons qui ne semblent pas aller très bien. En plus cette remontée dure 3,5 km sur les quais. Nous attendons avec impatience de biffurquer, car l'entrée dans le parc de la tête d'Or signifiera presque la fin. J'averti Fantomette, qu'il risque d'y avoir un passage dur entre le 16° et le 19°km. Tout d'abord parce que son record kilométrique sur une sortie est maintenant battu à chaque foulée, mais aussi parce que cela fait plus d'une heure trente que nous courons, sans arrêt.

Quand nous rentrons dans le parc de la tête d'Or, il ne reste plus que 4kms. Je sens que cela commence à être dur chez Fantomette. Mais contrairement à ce que je craignais, ce sont les 3 derniers kilomètres qui vont être difficiles pour elle. Mais elle va les parcourir en résistant et en m'entendant dire sur le dernier km, allez on est presque arrivé, on accélère. Ceux que nous doublons sont morts de rire!!!

Il n'empêche que sur les 500 derniers mètres, nous doublerons propablement une cinquantaine de concurrents.

Au bout de 2h10 à notre chrono, nous passons la ligne. Fantomette est super contente, et moi aussi : nous sommes allés au bout, ensemble, comme une équipe : MISSION ACCOMPLIE.

Il pleut maintenant à verse, et c'est sous une tente de la consigne que les appels sont passés pour signifier la bonne nouvelle.

Nous retrouvons la fille de Fantomette qui est très fière de sa maman... Et elle peut.

BRAVO à Fantomette : tu vois, même sans entrainement commun cela passe : tu devras encore me supporter sur les 9 Clochers, la Vallyonnaise, la reconnaissance de la Sainté Lyon et sur Joggiles avant d'aborder la Sainté Lyon EN RELAIS!!!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bruno 23/09/2009 22:44


En lisant le compte rendu de fantomette je vois que tu sors de l'INSA.
Et bien on s'y est peut être croisé car une année (en 1990) j'y ai fait les 24h presque à l'insu de mon plein gré en remplaçant quelqu'un qui s'était blessé 10j avant alors que je n'avait plus
touché le vélo depuis 2 ans.


Cricri 23/09/2009 22:53


on aurait pu s'y croiser. J'étais en stage en Allemagne à l'époque des 24 heures (stage de 3° année). A l'époque, je regardais les gars qui tournaient lors des 24 heures en me disant que c'était
des tarés!!!


Gerard 22/09/2009 23:52


Bravo Cri-Cri pour ce semi, et surtout pour avoir accompagné Fantomette dans son premier semi.Dans un bon temps.
Et, comme disait Raymond Devos :
"Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l'un avance, l'autre veut le dépasser. Et moi, pauvre imbécile, je marche".


Cricri 23/09/2009 06:23


Merci Gérard.

Concernant ta citation, elle est vraie... Ca marche à tous les coups


Michel 22/09/2009 12:29


Bravo pour ce semi marathon !


Cricri 23/09/2009 06:22


Merci Michel


bruno 20/09/2009 23:21

Bravo à tous les 2 et particulièrement à Fantomette pour son premier semi. La prochaine étape sera le marathon :)
J'espère que vous avez pas eu 3 froid à attendre le départ sous la pluie. Après une fois qu'on est lancé c'est moins grave.

Cricri 23/09/2009 06:22


Merci Bruno. Je pense que Fantomette appréciera tes compliments. Pour moi, je me suis retrouvé dans mon élément sous la pluie... A croire que je l'attire...


Brigitte 20/09/2009 21:38

bravo à vous deux !

Cricri 20/09/2009 21:41


merci. J'ai fait comme tu m'avais dit... Comme tu roules (je crois) avec Fantomette la semaine prochaine, j'ai tout fait pour te la fatiguer...

pas sûr d'avoir réussi


Olivier 20/09/2009 20:54

Salut

Bravo à toi et à Fantomette...
J'aimais bien courir dans le passé mais je trouve cela trop contraignant pour les articulations etc...
A+
Olivier

Cricri 20/09/2009 20:56


c'est sur que c'est contraignant. Cet am pas trop de fatigue mais mal aux genoux...

mercu pour les compliments


baraque 20/09/2009 19:22

Fais gaffe qu'un gros club n'essaye pas de nous la piquer avec un contrat juteux lol !!

Cricri 20/09/2009 20:57


si un gros club fait celan j'appelle Bernard et il y aura appel à manifest à Sion


baraque 20/09/2009 17:48

alors bravo c'est la grande classe cette Fantomette ne cesse de nous surprendre

Cricri 20/09/2009 18:58


Elle te surprend ?? ?Pas moi. J'étais sûr (je le croyais) qu'elle irai au bout. La seule question c'était en combien de temps. Au 15°km, j'ai annoncé la fourchette 2h07 à 2h10. On est dedans. COOL


Fantomette 20/09/2009 16:47

Quel magnifique compte-rendu, bravo Cri-cri ! Je me demande toujours comment tu fais pour te rappeler de tous les détails avec une telle précision.
Pas très sexy ma capuche de Kway, mais tant pis !
C'est vrai que nous avons doublé beaucoup de monde sur le dernier kilomètre, cela avait un côté grisant. Et au fait, toi aussi tu as bien couru, tu as oublié de le signaler ...
Et que de beaux projets encore à mettre à exécution d'ici le 6 décembre (cf. ta dernière phrase) !!!
UN TRES GRAND MERCI A TOI SANS QUI JE N'AURAIS JAMAIS FRANCHI CE CAP SEULE, car ta vitalité, ton optimisme et ta "positivité" donnent un élan inestimable qui, chose importante, donnent envie de continuer et de progresser encore. C'était un semi-marathon très agréable malgré la pluie qui ne nous a pas quitté d'une semelle, et je suis bien contente de l'avoir couru avec toi après toutes ces semaines d'entraînement !

Cricri 20/09/2009 18:57


Tu vois courir 20 bornes c'est pas compliqué : c'est juste mettre un pied devant l'autre. Encore bravo, car ce sont tes jambes qui ont fait avancer...

J'ai aussi apprécié de courir ensemble. Au moins, un but, autre que d'arriver...