Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Ardéchoise 2011 : Ma plus belle ? Etape 3 : Mézilhac - Mont Gerbier des Joncs

18 Juin 2011 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme, #Ardéchoise

Me voilà reparti pour une étape difficile : pas au départ, car les 16 kms qui me séparent d'Antraigues sur Volane, la partie de Jean Ferrat, ne sont qu'une longue descenes. Je rese prudent durant ces kilomètres, afin que la dramatique mésaventure arrivée à un concurrent de l'Ardéchoise il y a quelques années ne m'arrive pas. Un peu avant Antraigues, je reconnais l'endroit où nous étions allés passer une après midi l'an passé durant les vacances, sur les bords de la Volane.

Arrivée au "Pont de l'huile" à Antraigues, il faut bifurquer vers la droite. Connaissant l'endroit, j'en profite pour passer le petite plateau car le pied de la montée du col d'Aizac (FR-07-0642) est rude. J'aperçois immédiatement l'ami KIKI. 

MaPhoto

A croire qu'il m'attendait. Je suis content de pouvoir rouler avec lui. En effet, nos lieux d'habitation sont assez éloignées et il n'est pas simple de se rencontrer. Nous montons "en dedans", sans trop taper dans la machine, car si ce petit col est court, il n'en est pas moins rude.

MaPhoto

 

MaPhoto

A Aizac, je profite du ravitaillement pour remplir mes bidons. Kiki en profite pour appeler sa chérie. Bon allez Kiki on a autre chose à faire... Nous repartons ensemble en direction du col de la Moucheyere. Nous descendons tout d'abord à Labastide sur Besorgues.

MaPhoto

Ici encore les villageois sont là pour nous accueillir. La direction du Col de Moucheyre est à droite au bout de la route. Nous aurons 5 kms à gravir pour un petit dénivelé de 215m.

MaPhoto

Kiki a beau me seriner qu'il a peut de kilomètres dans les jambes (et c'est vrai), il semble être né sur un vélo. Les côtes ne semblent pas le ralentir. Du coup, le Col de Moucheyres (FR-07-0858) est atteint rapidement.

MaPhoto

Nous basculons donc en direction de Burzet, lieu du premier pointage chronométrique. Le revêtement des 5 kms de descente n'est pas dans un état exceptionnel (mais on est en Ardèche) et je me méfie des éventuels gravillons étalés dans les virages.

maPhoto

 

MaPhoto

Il est 12h21 lorsque Kiki et moi passons sur le tapis qui permet d'enregistrer nos temps de passage à Burzet (KM101). J'apprendrai à l'arrivée que j'avais un peu plus de 4 minutes d'avance sur mon temps de 2003. En clair, je suis dans le même tempo. Sauf qu'en 2003, j'étais déjà fatigué alors que cette année tout va bien.

D'habitude, le parcours nous fait grimper "la côte de la Barricaude", longue de 12km. Un éboulement ayant eu lieu cet hiver, les travaux de déblaiement et de consolidation n'étant pas terminés, les organisateurs n'ont pas eu d'autre choix que de nous faire remonter sur Lachamp Raphaël par la D215. Je dois dire que ce choix est excellent, même si au final, on aura rajouté 10km de plus (ce qui ne gâche rien).

La montée vers Lachamp Raphaël sera longue et parfois difficile, toujours irrégulière, avec des pourcentages variant entre 4 et 9%. L'arrêt ravito à Péreyres permettra de prendre une photo avec Kiki. La route va ensuite changer de flan de Montagne et nous nous apercevrons du chemin parcouru dans cette belle bosse. Surtout, cette montée va se dérouler sous le soleil, ce qui nous fait extrêmement plaisir.

MaPhoto

Ravito de Péreyres

MaPhoto

Photo avec Kiki

MaPhoto

Il y a de beaux pourcentages

MaPhoto

Finalement on a bien grimpé

MaPhoto

MaPhoto

 

Arrivée sur Lachamp Raphaël

Dans Lachamp Raphaël, je remarque un panneau qui permet de détendre des pleurnichards de la météo, s'il y en a. Le panneau dit "Souvenez vous qu'en 1992, ici, il y avait de la neige".
Nous sommes maintenant sur le plateau. Je pense que nous allons rejoindre le Gerbier directement, mais que nenni... 

 

MaPhoto

Juste après le col du Pranlet (FR-07-1363),

MaPhoto

on demande à ceux du parcours de l'ardéchoise de tourner à gauche. Ceux de l'AVM continuent tout droit. A cet instant, je pars à gauche... Ce qui signifie que je ne serai pas sur le parcours que je visais. On verra par la suite que j'ai eu raison.

En fait, tourner à gauche nous permet de rejoindre le contrôle de Sagnes et Goudoulet par une toute petite route, en très mauvais état. On nous fait passer par le Col de Gratteloup (col pour chasser les renardes ?), qui semble être inventé de toute pièce, en tout cas pas encore homologué par le club des 100 cols.

 

MaPhoto

Nous arrivons à Sagnes et Goudoulet, pour un super ravitaillement. Ce qui est étrange est que les concurrents de l'AVM n'auront pas droit à ce ravito.

MaPhoto

Kiki en profite pour aller draguer la mamie qui danse la bourrée. On abrège l'arrêt et on repart en direction du Mont Gerbier de Joncs.

MaPhoto

La montée vers le Gerbier est assez courte mais je ne l'aime pas. En plus elle est précédée d'un "vieux" faux-plat entre Sagnes et Goudoulet et la route de Sainte-Eulalie. Néanmoins, même si ces 2 kilomètres de montées s'avèrent difficiles (comme d'habitude), je prends plaisir à continuer à rouler avec Kiki. A un kilomètre du sommet, celui-ci s'arrête pour me prendre en photo...  

MaPhoto

En général, après sa prise de photo, il ne met pas longtemps à me rejoindre. J'arrive au sommet, regarde derrière moi, pas de Kiki Je ralentis, je jette un oeil à la route des sucs... Et si je faisais l'AVM ??? Je regarde l'heure : il est 15h00, et la barrière horaire était à 13h30... Non, ce ne serait pas raisonnable car je risquerai de me retrouver seul et sans ravito... Toujours pas de KIKI... Supposant une pause technique, je décide de repartir... il me rattrapera dans la descente.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

KIKI-129a 27/06/2011 11:42



Cricri Jean Ferrat est parti de sa patrie d'adoption


tu as raison c'était une pose technique 1 plus une pose technique 2 au stand Mavic plus une pause technique crevaison dans la descente vers St Martail et son lac


 


beau CR


tu dégaines  vite pour l'APN  en roulant, moi il est toujours dans la sacoche de protection



Gerard BETTON 25/06/2011 17:22



Je connais le "flan au caramel", mais pas le "flan de montage"! La route a changé de flanc de montagne, mais toi tu n'as pas été un tire-au-flanc. Encore bravo pour ton Ardéchoise, et pour ces
compte-rendus que j'ai lus avec plaisir.



Cricri 25/06/2011 18:34



le flan de montage a été corrigé... Merci à toi... Merci pour tes compliments



renarde1 25/06/2011 12:32



Les pleurnichards de la météo, j'en ai eu un dans les Nonières ! Il ne faisait que grogner et ça ne l'a même pas fait sourire quand je lui ai montré le panneau "brille-soleil"



Cricri 25/06/2011 12:47



en plus le panneau il était marrant... 



Guy Vasseur 25/06/2011 11:12



Bonjour,


merci pour ce beau reportage, cet été je serai en vacances là bas. Je prévois des balades à vélo tous les 2 jours. Cols de Mezilhac, de l'Escrinet, en avant toute...


Guy



Cricri 25/06/2011 15:07



tu as choisi un très bel endroit pour tes vacances. Col de l'Arénier, l'escrinet, les 4 Vios, etc.. je connais par coeur!


 


bon courage pour ta course ce we