Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

BRM 300 Km de Grenoble - encore plus beau

3 Avril 2011 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme, #BRM

L'an passé, le brevet 300 km de Grenoble avait lieu une semaine plus tard, par rapport à cette année. Néanmoins, après l'émerveillement du parcours de l'an passé, j'ai décidé d'y revenir. D'abord parce que Bruno a décidé de remettre cela comme l'an passé. Ensuite parce que Valex, Brigitte, Laurent, Yann alias Benny, Olivier, Michel, Jean-Pierre seront là.

En plis, l'an passé, nous avions pris le vent de face depuis Aspres sur Buech. Cette année, la météo nous promet quasi 200 bornes avec le vent dans le dos... Des promesses... Toujours est il que les promesses n'engagent que ceux qui y croient... comme moi...

 

Ce samedi soir, Laurent nous a gentiment hebergés... Sympa a lui de s'être . Parce que les sportifs avec qui je suis lui rendent grâce...

les sportifs

Heureusement que Laurent et moi nous sommes battus pour qu'ils aillent au lit tôt sans trop se doper . Bref, il est 2 heures du matin ce Dimanche, quand nous nous levons. Après un petit déjeuner complet (Laurent nous a cuisiné un pain au chocolat, merci à lui), nous nous rendons place de Sfax à Grenoble, pour être sur place vers 3h30. Nous retrouvons les copains sur place...

MaPhoto

Ci-dessus, de gauche à droite : Valex, de dos, Laurent puis Jean-Pierre.

MaPhoto

les mêmes, sauf qu'à droite, c'est Môssieur Olivier Buisson, pas stressé...

MaPhoto

Vu le stress qui règne au départ, il y a même une photo concours de vélo Dalton... Celui de Brigitte, celui de Vlax puis celui de Laurent.... 

MaPhoto

4 heures pétantes : Jean-Philippe, notre gentil organisateur, donne le départ. Comme d'hab, il ne laisse rien au hasard. Des cyclos nous aident à sortir de Grenoble. Et comme nous nous laissons ralentir par les obstacles sur la voie verte, il nous reste les flèches qu'il a posées. C'est vraiment très agréable.

Nous sortons ainsi tranquillement de Grenoble par le Sud, en direction de la côte d'Azur, via la D1075 en direction du Col de Fau. L'an passé, lorsque j'avais étudié le parcours, j'avais vu un petit col sur le parcours... Le Collet de Sinard (FR-38-0881). Nous voulions arriver au bout avec Bruno pour qui c'était le premier 300 kms. J'avais donc laissé ce col de côté. Cette année, vu la vitesse avec laquelle le groupe monte (une grande prudence et c'est super pour aller au bout), au vu des jambes que je crois avoir, j'annonce 2 ou 3 kms de Monestier de Clermont, j'annonce à mes copains et copines que je pars aller chercher le col. On se retrouvera en haut du col de la Croix Haute. L'étude de la courbe de vitesse montre que la montée s'effectue à plus de 20 km/h jusqu'à la biffurcation. C'est normal car la pente est douce. J'aperçois Michel et Jean-Pierre qui attendent le reste du groupe. J'annonce en passant mes intentions...

Je tourne à gauche à l'entrée de Monestier de Clermont, je (re)passe sous l'autoroute et grimpe sur une pente de 6 à 7% sur 2,3 kms pour arriver au col... 

MaPhoto

Il est tout juste 6 heures du matin, et toue st calme. Pas un chat, pas un cyclo. Après cette petite photo, je reviens sur mes pas pour aller à la chasse à mes compagnons.    

MaPhoto

Je remonte progressivement des cyclos, dont Sophie Matter, grande cyclote devant l'éternel qui roule en vélo de ville... Chapeau Madame.

MaPhoto

J'arrive au col du Fau à 6h15. Toujours pas de compagnon... Il faut dire que vu mon détour, et même si Bruno a décidé de partir prudemment, je ne risque pas de les rattraper de suite. Je me lance donc à l'attaque du col de la Croix Haute seul.

Le jour se lève progressivement. J'ai doublé du monde dans la nuit, sans trouver ni Bruno, ni Valex, ni Brigitte. Je me dis que mes jambes ne sont pas aussi bonnes que je le prétends. Tant pis, de toutes les façons, il faut faire avec. Alors je reste à mon rythme. Le rattrape encore des groupes... mais toujours pas les copains... Quant tout à coup...

MaPhoto

Brigitte, la renarde, qui monte comme un guépard. L'évolution est super flagrante. Néanmoins, je me risque à un "Valex et Bruno sont devant?" avec la réponse cinglante.... "Et couillon non, ils sont derrières..."

En fait, j'aurais pu aussi penser que les zozos s'étaient arrêtés pour un besoin pressant.

MaPhoto

Brigitte et moi arrivant ensemble au col de la Croix Haute. J'essaie juste de "la protéger" du vent dans les portions venteuses. Michel et Jean-Pierre nous attendent gentiment. Après un brin de causette avec eux, nous leur indiquons que nous ne serions pas gênés s'ils partaient devant, car ils sont plus rapides que nous... Ce qu'ils font...

Valex et Bruno arrivent peu après...

MaPhoto

Gentiment, ils ne prennet pas une grosse pause... D'ailleurs, la température de 2°C n'incite pas à cela. Nous repartons dans la descente vers Apres sur Buech. Bruno et moi prenons "la tête" en nous relayant. L'entente est très bonne, chacun avec un relai de 500m environ, sur ce long faux plat descendant. Nous avons le vent plutôt de face, mais il n'est pas très gênant.

MaPhoto

Notre entente nous permet d'arriver au pointage à 8H45, soit 15 minutes avant l'an passé. Nous pointons à l'épicerie Vival dont je souligne l'extrême gentillesse. Une bouteille d'eau offerte à chaque particpant pointant ici... sans contrepartie. MERCI et CHAPEAU MESSIEURS DAMES!

Nous repartons sans tarder pour aller escalader le col de Cabre. Contrairement à l'an passé, le vent va nous pousser. Sur la tôle ondulée, avant le village de La Beaume, nous sommes rattrapés par le tandem Isabelle/Francine toujours avec leur grand sourire.

MaPhoto

Au village de La Beaume, j'ai des fourmis dans les jambes. Je décide de grimper le col de Cabre à mon rythme (pas vite je vous rassure). Rapidement, je prends quelques mètres à Bruno, tente de l'attendre, mais son rythme diffère un peu du mien. Je conserverai ce rythme jusqu'en haut, suivi rapidement par Bruno puis Valex et Brigitte.

MaPhoto

 

MaPhoto

 

MaPhoto

Nous repardons sans tarder...

MaPhoto

... mais non sans avoir attendu notre tandem de féminines... 

La descente s'effectue chacun dans son coin, avec un regroupement prévu vers Luc en Diois. A partir de maintenant, nous roulons trop rapidement pour que je puisse prendre des photos. Je sais que nous faison une pause un peu avant Die histoire de recharger en haut, puis à Die pour une pause express de 30 minutes pour le déjeuner.

Au sortir de la pause, alors que nous venons de passer le villager de Pontaix, nous rattapons Emmanuel (?) de l'ASPTT Grenoble. Il roule seul contre le vent (la partie Pontaix-Espenel se déroule en Nord-Sud). Il prend notre train (en relais c'est plus facile), mais surtout vient coopérer dans le groupe, et ce immédiatement. Du coup, avec un groupe comme celui-là, avec des relais organisés, nous avançons bien, nous permettant de pointer à Crest vers 13h30, soit 45 minutes avant l'an passé.

MaPhoto

La pause permet de se restaurer, mais surtout de repartir rapidement... Trop rapidement car nous perdons Bruno. Heureusement que Valex veille car il nous arrête, histoire de rester groupés. 

La route entre Crest et Chabeuil se déroule à vive allure. En effet, après les premières bosses où je tente de battre Valex au sprint ( encore perdu pour moi), la route devient un faux plat descendant. Ceci, allié avec un vent dans le dos nous permet de rouler aux alentours de 40/45km/h en fonction de ce que disent les compteurs des copains. Ceci nous permet d'embrayer rapidement sur la route de Hostun après Chabeuil. A ce moment, je sens un gros coup de moyen de tous dans le groupe. Ceci se caractérise par des arrêts rapprochés (manger, remettre sa veste correctement dans les bagaes, Valex casse même un rayon exprès). Cela ne dure pas. Tellement que nous arrivons à Saint-Nazaire en Royans à 15h50, soit 1h40 avant l'an passé...

MaPhoto

 

MaPhoto

 

MaPhoto

La fatigue commence à se lire sur les viages. Comment cela pourrait il être autrement, après 250km ?

En tout cas, quand je vois le "peu de temps" perdu dans les pauses, et ce, sans trop forcer les choses, je salue mes coéquipiers. 

Nous repartonse encore une fois rapidement, sur une route pas très sympa, mais par laquelle il faut passer, à savoir la D1532. Les bosses font mal sur cette route, mais ayant pris la tête avec Emmanuel, nous essayons de ne pas casser le groupe histoire d'arriver ensemble sur la voie verte.

Ceci est fait sans encombre... et nous voyons arriver l'ami Jeff en sens inverse. Devinez quoi, ce supporter de luxe nous amène du Coca. C'est vraiment très gentil de sa part. En plus, il roule avec nous en se mettant en tête du groupe pour nous permettre de nous reposer. Malgré le monde sur la voie verte, nous roulons à vive allure, même si nous avons l'impression d'être prudents par rapport aux personnes qui circulent aussi sur cette voie, que ce soit à pieds ou à vélo.

Jeff nous quitte avant de rentrer chez lui en nous permettant encore de boire un peu de Coca. Un grand merci mon ami, cela m'a fait chaud au coeur que tu viennes à notre rencontre

Nous repartons pour finir les quelques kilomètres qui nous séparent de l'arrivée. Nous pointons à 18h15, accueilli par un Jean-Philippe qui a réalisé l'exploit d'organiser le brevet et d'y participer, et de nous accueillir avec un grand sourire. Merci à toi aussi.

Ce brevet était important pour se qualifier pour Paris-Brest-Paris. Nous l'avons réussi. Mais plus que cela, ces cyclos roulant ensemble ont formé un super groupe. L'ambiance a toujours été bonne, même quand Valex piaillait très fort. Je veux dire ici à Brigitte comme je suis admiratif des progrès réalisés en un an... C'est prétentieux de ma part, car j'avais le même niveau qu'elle. Mais ta manière re rouler, tous les jours ou presque de permet de beaucoup progresser. J'espère que tu en as tiré beaucoup de joie.

 

Finalement, les chiffres importent peu, mais les voici quand même : 305.6km, 14h15 pauses comprises, 2490m de dénivelé, et 4 cols (dont 1 nouveau pour moi).

A Olivier, Laurent, Benny, Jean-Pierre, Michel et mes potes de l'ATSCAF, ainsi qu'aux autres participants : un grand Bravo pour votre particpation et votre bonne humeur.

MaPhoto

 

MaPhoto

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cisou 12/04/2011 14:43



Voilà, le raid à ski, est fait et bien fait.


Un récit et des photos, si le coeur t'en dit:


http://www.skitour.fr/sorties/pic-jocelme,34697.html#sortie
http://www.skitour.fr/sorties/col-du-riou-blanc,34694.html



Cricri 13/04/2011 05:49



J'ai vu, c'est beau... Je suis adùiratif de ces sorties à ski. En effet, la neige n'est pas mon élément, encore moins s'il faut glisser dessus. En plus j'ai le vertige et dans certains cas... ce
que vous faites pour me faire enlever par un hélico...


 


Braco encore



Alain2pau 07/04/2011 19:08



Bravo Cricri, super toute l'équipe, vous êtes sur la bonne voie. Vivement le 400 !



Cricri 09/04/2011 06:22



oui. aucun problème. Les distances sont connues, elles n'en sont pas pour autant moins dures. Il faut savoir gérer



valex 07/04/2011 06:51



je suis mdr ,cricri tu as juste un peu progresser ,l'avantage de partir sans plan de route officiel c'est plus facil d'en sortir et ca contrarie moins le cerveau ,sinon oui tu te debrouille pas
trop mal mais t'inquiete pas pour le 600 tu aura un nouveau facteru a gerer sur cette longue distance le facteur vale x si il tiends ca rique d'etre long



Cricri 09/04/2011 06:22



je vais presque prendre cela pour un complimentmerci



Olivier BUISSON 06/04/2011 22:29



La force tranquille le Cricri  une bonne maitrise , un bon guide , bravo pour ton comportement toujours aussi humble
et sympathique



Cricri 07/04/2011 05:52



merci Olivier c'est très gentil.


Je viens de m'apercevoir c'était mon 15° Brevet Officiel. Quand je pense à l'évolution depuis 7 ans. En 2003 je faisais juste un brevet 300 pour voir avec un collègue. En 2007 c'était la série
des brevets mais avec un oeil sur la feuille de route avec un plan de passage minuté. Depuis 2009, plus rien de cela. Je sais que je peux le faire. Donc je roulotte et ça passe. Après, il faut
juste gérer la fatigue sur le 600 notamment. J'espère que cela portera ses fruits sur PBP 



Manu 06/04/2011 17:43



Un beau CR après un beau et bon BRM 300 en compagnie des bloggeurs.


Ravi d'avoir pu rouler en votre compagnie et d'apporter ma petite contribution dans les relais où il nous restait juste à rêgler "le comment" les céder et les prendre.


Dommage que les 400 soit le samedi ( je bosse ) car celà aurait été un plaisir de vous y accompagner. Sait-on jamais ??


A bientot sur les routes



Cricri 07/04/2011 05:47



tu as bien compris que le plaisir fut partager. Quant au passage des relais, on n'est pas des pros alors...


 


Dois je comprendre que tu ne feras pas de 400, ni de 600 ?


 


En tout cas je te souhaite tout plein de bonnes choses pour tes trails...


 


Et j'espère au plaisir de se retrouver sur les routes 



valexnico 05/04/2011 23:00



bon je sui fatigué je vois queje fait encore des fautes dans mon texte  en plus j'ecorche lenom de cisou en ecrivant cissey désolé mais la fatigue m'envahit aujourd'huitrop de sport encore
mais pas de velo



Cricri 06/04/2011 06:23



toi faire des fautes ... JAMAIS



valexnico 05/04/2011 22:55



ben voila on l'a fait j'ai moins de merite que vous a avoir bouclé ce 300 j'ai pas eu a me suporté apres tout puisque je m'aime ,cissey t'es super cool mais je n'ai pas fait grand chose pour toi
tu es bien le seul a avoir appuyé sur tes pedale et c'est super que tu ai reussit a faire 250 km a mon avis avec l'habitude tu parviendra a aller plus loin encore .pour ce qui est des ravitos
trop de pause et trop longues casse le rytme et les pattes cricri est un bon capitaine de route en plus c'est difficile de le faire craquer mais bon il avait free il avait tou compris maintenant
je dois quand meme lui expliquer des trucs mais en privé .bravo a vouset merci pou rvotre compagnie ce brevet a été unpur moment de bohneur et de sport pour moi et restera gravé en mon coeur
comme un grand moment de sport car en dehors des km et des chrono et du denivelé le sport le vrai comme je le conçois c'est bien de passé une journee a s'entraider pour atteindre un but ensemble
uni et solidaire encor eun grand merci a vous de m'avoir fait vivre ca une foi de plus et j'espere que ca se reproduira encore le plus souvent possible



Cricri 06/04/2011 06:22



un grand merci à toi...



Veloblan 05/04/2011 22:26



C'est vrai, le peloton a tendance a diminuer quand le kilométrage augmente



Cricri 06/04/2011 06:22



oui j'ai aussi remarqué. A partir du 400 on retrouve les spécialistes des longues distances et on est souvent en petit comité avec une ambiance cyclo, ce qui n'empêche pas certains de rouler très
vite



Veloblan 05/04/2011 22:22



Sacré ambiance apparemment, ca fait envie de se joindre a vous



Cricri 05/04/2011 22:23



quand tu veux... d'autant plus que les prochains brevets seront moins fournis



Cisou 05/04/2011 18:58



Merci Cricri pour cette organization sans faille.


C'est un peu stressant au début, les pauses minutées où mon inexpérience m'a un peu couté : toujours en retard d'un métro. Mais à l'arrivée, le néophyte que je suis, perçoit toute la valeur d'un
timing bien géré. Promis, la prochaine fois, j'aurais le ravito dans des poches accessibles en roulant et peut-être même que j'aurais progressé en montée mais je n'aurais sûrement pas changé de monture


Merci aussi à Valex s'il passe par ici, pour ses conseils et son support.


Finallement j'ai bouclé les 250km (j'ai fait un petit détour avant d'arriver chez moi, histoire de faire un compte rond). Demain je pars en raid et ça va le faire, avec la pêche et la banane



A une prochaine j'espère...



Cricri 05/04/2011 22:01



Merci à toi de ta participation et de ton aide. Pour le timing, il est clair que l'expérience des brevets m'aide. Celui de Grenoble devait être mon 12° BRM, et le 5° 300 km (1 en 2003, le
premier, 1 en 2007, 2 en 2010, 1 en 2011). J'arrive maintenant à ne plus avoir l'oeil sur le chrono. Rouler en groupe n'est pas simple sur aussi long, car typiquement dans le groupe, les
aspirations variaient. Néanmoins, malgré les ambitions des uns et des autres, on a fait un très beau brevet dans une très belle ambiance, et avec des pauses assez réduites... en tout cas pas très
longues (même si on pouvait encore mieux faire).


 


L'expérience de PBP en 2007 m'a appris a essayé de penser la pause avant d'y arriver (Faire ses besoins, remplir les bidons, enlever une couche, changer de sens la feuille de route sur la
sacoche, pointer...) Tu verras ça viendra tout seul.


 


Pour Valex, je transmettrai.


 


Je termine par un gros bravo pour toi, pour les 250 bornes et pour ton acharnement à t'accrocher dans les bosses où tu en bavais... et maintenant, passe un bon raid...



Michel 05/04/2011 17:32



Un bien beau compte rendu qui rend les BRM de 300 km d'une facilité incroyable toujours réalisé avec une franche camaraderie. Rien que pour ça, je ne regrette pas ce second BRM même si nous avons
peu été ensemble.


Je t'ai, je vous ai déjà félicité pour le grand bond réalisé dans le temps : 2 heures de moins que l'année dernière. Je dis encore une fois : Bravo les gars, Bravo la fille (y avait qu'une fille
avec nous) !


L'habitude veut que les honneurs reviennent toujours aux plus forts. Mais ce sont ceux qui progressent qu'il faut féliciter !


A bientôt.


PS : + 100 ce jour


 



Cricri 05/04/2011 22:14



Merci Michel, c'est trop d'honneur...


 


PS pour ton +100 aujourd'hui, Bravo, j'espère que ça t'aide à faire le vide.



Brigitte 05/04/2011 15:21



Merci Cricri pour ce beau récit ... et OUI j'ai tiré énormément de bonheur d'avoir progressé en général et de cette grande boucle en particulier
Petit détail (et ça m'a bien fait rire) Je n'ai jamais dit "couillon"  j'ai juste dit que ce n'était pas possible
qu'ils soient devant LOL



Cricri 05/04/2011 22:13



Un beau récit ne peut exister que parce qu'il a été vécu... 



Cigogne 05/04/2011 11:44



Alors toi, un 300 kms ne te suffit pas. Il te faut en plus faire quelques détours pour aller chercher quelques cols supplémentaires


Belle expédition, sous un beau soleil, avec les copains. tout pour plaire. Tout pour plaire, finalement.



Cricri 05/04/2011 13:33



Ben 300km, c'est juste un quart de PBP. Alors j'avais le droit à quelques extras



KIKI-129 05/04/2011 11:35



magnifique CR cricri, une ambiance extra pour un beau BRM, le 400 va être une formalité si vous avez la même météo de rêve


vous avez rencontré en plus des personnages célèbres des randos cyclos


ça donne envie de s'y remettre,


 



Cricri 05/04/2011 13:32



Merci Jaky. Tu aurais aussi pris ton pied



Bernie38 05/04/2011 08:54



Beau reportage, cela vallait le coup d'attendre un peu
Quand je t'ai vu aller chercher d'autres cols j'ai cru que la chasse serait plus importante, il y avait un petit col à coté de Lalley
Nous n'avons pas roulé bien longtemps ensemble et en plus dans le noir mais content d'avoir fait ta connaissance
A voir pour une sortie chasse cols dans le coin


A bientôt


 



Cricri 05/04/2011 13:31



La chasse aurait pu être plus importante. L'an passé, j'avais tout repéré (voir article sur mon blog). Mais je ne voulais pas que mes coéquipiers soient en permanence en train de m'attendre.
Parce que faire des aller-retours cela peut fatiguer à la longue, j'aurai pu aussi ralentir tout le monde. De ce fait, je me suis contenté de 1 col supplémentaire, ce qui me donne une excellente
raison pour retourner faire ce brevet



jef cyclo 38 05/04/2011 08:40



Encore un grand bravo, pour cette magnifique perf, superbement décrite dans ton c.r.  Celà m'a fait plaisir de vous avoir croisé de nouveau. Au vu de l'ambiance qui règnait dans le
groupe, j'ai "presque" regretté de ne pas avoir participé à ce super BRM en votre compagnie.


Amicalement. 



Cricri 05/04/2011 13:30



en fait de perf, on n'a pas fait grand chose, si ce n'est appuyer sur les pédales. Je pense que tu aurais eu largement ta place dans ce groupe. En tout cas, tu l'as aussi lu, cela nous a fait
très plaisir de te croiser.



Yann 05/04/2011 07:28



Bravo Cricri et à toutes l'équipe pour ce 300 réalisé dans la joie et la bonne humeur


Yann



Cricri 05/04/2011 13:29



Merci Yann. Ce trajet est magnifique, encore plus quand il est réalisé dans des conditions très favorables comme cette année.



Isabelle 05/04/2011 01:11



Cricri, ton CR retranscrit bien l'ambiance sur ce tour du Vercors; vous formiez une équipe très sympa! Votre accueil au col de Cabre était innatendu et chaleureux; merci à tous!
Nous avons été "vengés" du vent défavorable de l'an passé... Ne boudons pas notre plaisir! Bonne continuation dans les brevets et au plaisir de se revoir. Amicalement.



Cricri 05/04/2011 05:36



Salut Isabelle,


Oui, nous avons été vengés du vent défavorable l'an passé. Il nous reste à tester un brevet sans vent, un brevet avec de la pluie histoire d'être exhaustif.


Francine et toi respiriez aussi la joie de rouler. Je suis content des photos que j'ai prises, je t'en envoie une autre par mail, car je la trouve sympa.


Au plaisir de se retrouver sur d'autres brevets ou ailleurs.


 


A+


 


cricri



Bruno 05/04/2011 00:31



Le nouveau vélo à l'air d'être performant vu la qualité des relais proposés


En tout cas pour le moment c'est la sortie la plus sympathique de l'année que cela soit par le parcours proposé et pour l'ambiance du groupe.



Cricri 05/04/2011 00:37



c'est vrai que le groupe s'est bien entendu... quand je pense que tu as du supporter valex 1h30 de plus :)


 


de ton côté la forme est au rendez vous et le 400 s'augure sous de bons hospices 



nainvert 04/04/2011 23:17



avec le beau temps çà a du etre le pied


bravo à tous



Cricri 04/04/2011 23:19



t'as pas idée comme c'était le pied... il ne manquait que toi