Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

BRM 600 Km de Bourg en Bresse - Etape 1 : Bourg en Bresse - Chauffailles : 84 km

4 Juin 2011 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme, #BRM

Ce 600 km sera réalisé avec Valex et Florian (qui ont déjà réalisé le 400 avec moi) mais pas avec Bruno ni Alain qui ont obtenu leur Sesame la semaine dernière en allant participer au BRM600 de Beaurepaire.

Valex, pour qui c'est le premier 600, me demande par mail, plusieurs jours avant l'épreuve, si nous devons nous arrêter dormir et où ? Je lui réponds en substance, qu'il faut à mon sens y aller au feeling... On essaie de passer sans dormir, mais si nous avons besoin de nous arrêter, il faut alors improviser.

Mercredi, soit 2 jours avant le départ, Florian m'appelle pour savoir si on peut covoiturer. A des fins pratiques, je propose même à Florian de venir dormir à la maison le Vendredi soir. En effet, étant adepte d'un départ tôt vers le lieu de départ (nous partirons vers 5h00 vers Bourg), cela fait gagner quelques précieuses minutes à Florian plutôt que de faire le crochet en partant de chez lui.

Vendredi soir, Florian partage donc notre repas de famille : des pâtes évidemment. Le porte vélo est monté sur la voiture, les affaires sont prêtes, les vélos aussi. Il n'est pas très tard lorsque nous allons nous coucher (23h). Si je m'endors assez facilement, je suis réveillé dès minuit et demi, obligé même de me lever vers 1h00 pour me recoucher vers 1h30 et finalement me rendormir vers 2h... pour un lever à 4h. Florian n'a pas forcément mieux dormi que moi. Il faut croire que l'épreuve nous "stresse". En tout cas, je ne me souviens pas avoir été dans cet état en 2007.

Nous partons effectivement vers 4h55 et , après environ une grosse heure de trajet sans histoire, nous arrivons au point de départ où, même si nous sommes à H-1, il y a déjà du monde. 

MaPhoto

Michel est déjà présent, tendu comme une corde à violon. Je le sais préoccupé donc n'insiste pas. Nous nous saluons cordialement, et nous préparons l'un à côté de l'autre. J'en profite pour utilser sa pompe et regonfler mes pneus..

MaPhoto

Florian est plus tranquille, du moins en apparence. Valex arrivera après coup, ayant subi un problème de calosthat avec sa voiture... Pour le coup il a failli être bloqué et ne pas arrivé.

MaPhoto

Comme sur le 400, et comme ce sera le cas sur PBP, les organisateurs effectuent un contrôle des vélos et de l'équipement. Nous devons avoir 2 lumières avant, 2 lumières arrière (1 en secours de chaque), et un gilet jaune pour la nuit. Après le contrôle, nou sommes autorisés à aller retirer nos cartes de route.

Les équipes bénévoles du Cyclo Bressan Charles Antonin nous accueil avec toujours la même bonne humeur que d'habitude. Elle nous rendent nos cartes du Brevet 400, homologué, et nous donnent notre précieux dernier carton à savoir la carte de route. 7 contrôles sont à pointer :

  • Chauffailles
  • Varennes sur Allier
  • Epineuil le Fleuriel
  • La Celle en Morvan
  • Perrecy les Forges
  • Lescheroux
  • et le contrôle final de Bourg en Bresse

 

panneau600_01.jpg

Le départ est donné pour le groupe d'une cinquantaine d'unités à 7 heures. Pour l'instant, il ne pleut pas. Dame météo nous a pourtant promis des orages pour une bonne partie du week-end... On profite de rouler au sec.

MaPhoto

Comme pour le 400km, cela ne part pas trop trop fort, même si des groupes de "niveaux" se forment. On sent bien les gens concentrés sur leur tâche et prêt à rouler 600 bornes. Déès le départ, je propose à Michel de partir devant s'il le souhaite. Je le sais bien plus rapide que nous et il connait la distance puisqu'il a déjà bouclé un RPE... Il semble hésiter. J'insiste, pour lui, en lui disant que les groupes se font maintenant... Il part. Pincement au coeur pour moi malgré tout et mentalement le lui souhaite bonne chance.

MaPhoto

La route jusque vers Belleville n'est constituée que de longues lignes droites avec des ondulations. Cela favorise la formation de groupes.    

MaPhoto

Avant Belleville, nous apercevons des mongolfières qui sont venus nous saluer.    

MaPhoto

Nous traversons Belleville sans trop de circulation, et signalons le, avec un groupe prudent qui s'arrête aux feux rouge.

MaPhoto

Je retrouve Patrick DESCOMBES avec qui Cyclotourisme j'avais roulé en 2010, lors du BRM 400 de Bourg. A la sortie de Belleville, nous nous dirigeons vers Beaujeu pour attaquer la montée du col des Echarmeaux. Nous sommes toujours en groupe.

MaPhoto

 

MaPhoto

Tout le monde semble bien concentré dans la montée et le groupe semble rouler respectueusement des autres à savoir jamais à plus de 2 de front. Pour presque tous, ce n'est pas leur premier 600km.    

 

MaPhoto

En attendant, Patrick, valex et moi, menons souvent le train. Pour moi, cela a un avantage : pouvoir monter à MA VITESSE .

MaPhoto

Passage à Chenelette avec une pensée pour l'organisation de la Valex.    

 

MaPhoto

Entre Chenelette et le col des Echarmeaux, ce n'est qu'un faux plat, mais la photo donné l'impression de même pente que dans le col.   

 

https://lh4.googleusercontent.com/-p-Fhv3FW3Lo/TexYPuzd-fI/AAAAAAAAGjc/_qFxLQWayrM/20110632.JPG

Il est 10h05 lorsque nous arrivons au Col des Echarmeaux. Il ne nous reste plus qu'à nous laisser glisser vers Chauffailles, lieu de notre premier contrôle. Pour dire que cela ne descend pas très vite, je suis presque en permanence devant (ce qui me va bien car je n'ai qu'à regarder la route).     

 

MaPhoto

Le pointage à Chauffailles (km 84) s'effectue à 10h35. Il est ouvert de 9h28 à 12h36. Nous sommes donc bien dans le rythme   

MaPhoto

Valex me signale même que nous roulons trop vite. Je n'en ai pas l'impression, mais je préfère m'en tenir à sa remarque et lever le pied pour la suite qui démarrera après quelques 10 minutes de pause permettant de se restaurer et de refaire le plein des bidons.

panneau600_02.jpg A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DESVIGNES Henri 11/06/2011 22:45



Bravo pour ton compte rendu et tes belles photos. J'ai roulé dans ton groupe jusqu'à Chauffailles et j'ai donc la chance d'être sur deux de tes photos (je suis le cyclo qui fouille dans son sac
de guidon au contrôle de Chauffailles, grosses moustaches et randonneuse Berthoud verte.) J'ai pédalé pendant la nuit dans un groupe sympa tiré par des costauds (Michel, Christophe, Jean
Jacques... )


Au plaisir de te revoir sur la route. Le cyclo mâconnais    Henri



Cricri 12/06/2011 14:16



Merci Henri pour ton gentil commentaire. Cela me permet de mettre un nom sur un visage. Michel est un de mes potes. Vous avez du rouler bien comme il faut... BRAVO



baraque 09/06/2011 23:26



C'est vrai mais pas en une fois et cet été je remets ça en Suède de Goteborg à Stockholm 600km en 6 jours (c'est plus simple)



Cricri 11/06/2011 19:53



cool ce nouveau périple



baraque 09/06/2011 18:15



Super récit pour un effort magnifique mais ça me donne pas envie de faire pareil pour l'instant.



Cricri 09/06/2011 22:11



tu en as déjà fait un bon peu de la même manière quand tu es allé à Toulouse... Alors ne fait pas le discret



Bruno 09/06/2011 00:00



Si j'ai bien suivi d'après le premier paragraphe il y avait déjà un 600 à Bourg en bresse la semaine dernière


A chaque cr Valex est de plus en plus chargé. Il va emmener la remorque pour PBP



Cricri 09/06/2011 06:00



Merci pour le signalement de l'erreur. Je corrige. Il y avait un brevet à ... BEAUREPAIRE


 


Au contraire Valex n'avais plus de sac à dos... tout était dans les saoches



Olivier Buisson 08/06/2011 11:30



la suite la suite !!!! toujours sympa tes CR



Cricri 09/06/2011 05:58



toujours gentil Olivier


Merci



KIKI-129 08/06/2011 09:48



Vi Brigitte a raison, un vrai film ton CR, tu vas pouvoir faire photo-cinéaste à PBP,


tu sais que tu as des hébergeurs pour faire des diaporamas , des commentaires, musiques       comme Kizoa, Slide show que j'ai testés


http://www.clubic.com/article-92406-1-diaporama-en-ligne-comparatif-guide.html





j'espère voir la petite bande vendredi soir au camping de St Victor



Cricri 09/06/2011 05:57



il est clair que je n'avais pas d'APN en 2007. Cette année il m'accompagnera. J'espère pouvoir en profiter un max pour faire un beau reportage à l'issue.



brigitte 08/06/2011 08:53



Récit impressionnant de précision, tu deviens un as des photos prises en roulant, comment fais-tu pour en prendre autant ? du coup on a presque l'impression de voir le film du brevet se dérouler
sous nos yeux



Cricri 09/06/2011 05:57



Comme il ne pleuvait pas, l'appareil était dans la poche arrière de ma veste. Au départ, je suis plus lucide et pense à prendre des photos. Quand ça ne roule pas trop vite, on peut aussi prendre
des photos. Les photos étant horodatées... ça aide pour le reportage.



Jean-Pierre 08/06/2011 08:33



La suite, la suite, là on connait
Belle petite équipe à laquelle j'aurais bien aimé me joindre si j'avais pu



Cricri 09/06/2011 05:54



il y avait largement de la place pour toi dans cette équipe. Hélas, ta santé doit passer avant tout. C'est quand même elle le principal



Yann 08/06/2011 07:29



Superbe récit , comme d'habitude


Yann



Cricri 09/06/2011 05:53



merci Yann



Michel 08/06/2011 07:17



Ah bon, j'étais tendu ?


Je fais comme Brigitte : la suite, la suite....


J'ai bien aimé les Echarmeaux de jour ! (découverts de nuit lors du 400 de Grenoble)



Cricri 09/06/2011 05:53



Il est clair que les Echarmeaux de jour sont plus à apprécier que de nuit... c'est d'ailleurs le cas de toute la route des crêtes que l'on a faite sur le 400 de Grenoble que je te conseille aussi
de jour.