Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

BRM 600 Km de Bourg en Bresse - Etape 3 : Varennes sur Allier - Epineuil le Fleuriel : 81 km

4 Juin 2011 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme, #BRM

panneau600 03

L'arrêt à Varennes aura été de très courte durée. Nous reprenons la route pour rejoindre Epineuil le Fleuriel. En repartant j'indique à mes compagnons que l'étape ne doit pas être très vallonnée vu que j'avais mis 3h40 l'an passé pour la parcourir.

Le début de cette étape n'est pas très agréable car l'arrivée à Saint-Pourçain sur Sioule est très circulant.     

MaPhoto

Suite à une hésitation quant au suivi du GPS, je nous inviterai à une petite visite de la ville mais sans conséquence kilométrique facheuse.    

MaPhoto

Pour avoir étudier le profil du parcours, je sais que l'arrivée sur Le Montet va être bien bosselée.    

MaPhoto

Nous passons les 200km environ 10min avant l'an dernier. Ceux ci auront été parcours en 9h35, ce qui correspond environ au temps passé sur mon premier BRM 200 de l'année... Là il faut encore en enchainer 2 comme celui-ci.L'arrivée sur le montée semble un peu rude (toute proportion gardée) à mes 2 camarades mais correspond bien à ce que j'avais dans mon souvenir.       

MaPhoto

Nous nou arrêtons dans le village à la recherche d'eau pour nos bidon. Il y a une belle fontaine sur cette place, avec une plaque minuscule indiquant que l'eau est non potable. Vu mes ennuis d'il y a 2 semaines, nous ne tentons pas notre chance...

MaPhoto

Valex en profite pour une pause technique...

Malheureusement nous ne trouvons pas de magasin ouvert dans le village et ne passons devant aucun cimetière. Nous passons notre chemin, chacun possède encore un peu d'eau. Le prochain village, Cosne d'Allier est à 21 kilomètres. Nous devrions bien trouver quelques choses.

MaPhoto

Sur la longue ligne droite qui mène à Cosne d'Allier, nous prenons en point de mire un cycliste puis un autre... Ils roulent séparés et face à notre groupe de 3, ils sont vite repris. Il s'avère qu'ils font partie du brevet. Nous les invitons à prendre notre roue au moment du dépassement, ce qu'ils font.

MaPhoto

En voyant la photo ci-dessus, j'imagine cette route un jour de grand vent de face.

MaPhoto

En arrivant à Cosne d'Allier, nous apercvons les panneaux publicitaires pour un super marché. Valex, Florian et moi décidons de nous y arrêter pour acheter de l'eau. Je demande en même temps à Valex, qui se charge de la tâche, un soda, aussitôt immité par Florian. Ce dernier en profite pour faire des étirements. L'arrêt dure 10 à 15 min (oui, je sais Olive si tu lis l'article, nous ne faisons que nous arrêter) avant de repartir chargé en eau jusqu'au contrôle distant de 26 kilomètres.

La raison de nos recharges fréquentes de bidon est que la température oscille entre 25°C et 30°C. Je me surprends même à boire autant. 

Après avoir atteint Valon en Sully, nous bifurquons pour aller chercher Epineuil le Fleuriel, commune le plus à l'Ouest de notre parcours, et commune où l'auteur du Grand Meaulne a passé son enfance. (Merci à Michel qui m'a permis de me coucher moins bête).

Comme l'an passé nous retrouvons pas mal de monde à ce contrôle.

Malheureusement, je n'ai pas pris de photo au contrôle. Le lieu de contrôle est identique à l'an passé, à savoir "Le Panier d'Asie", où nous pointons à 18h35 avec une ouverture du contrôle de 14h31 à 23h50.

J'interroge mes camarades sur leurs envie de repas. Ils n'ont pas envie de manger chinois. A ma connaissance, il n'y a pas grand chose dans les environs à par le Colvert, le restaurant où je m'étais arrêté l'an passé. Nous actons le fait de chercher quelque chose à manger un peu plus loin... Nous voilà donc repartis pour la plus longue étape de ce Brevet...

panneau600 04

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier Buisson 10/06/2011 21:39



La recherche d'eau et de sa consommation est la base de la réussite d'un BRM  ! autrement car au tendinites ou autres problèmes  ...et bien sûr limiter les arrêts



Cricri 11/06/2011 19:56



il faudrait une carte des cimetières



Cigogne 10/06/2011 15:09



Il y a toujours la possibilité de solliciter les habitants, pour remplir le bidon. Je l'ai fait à deux reprises et chaque fois, j'ai été servi avec beaucoup de gentillesse



Cricri 11/06/2011 19:56



oui je sais. Mais dans le cas d'un BRM comme d'un rallye il y a du passage... Et seul j'aurai peut être osé, mais à 3 avec 6 gourdes à remplir



brigitte 10/06/2011 08:36



Maintenant que je m'arrête un peu moins  je me rends compte que je mémorise où sont les points d'eau alors qu'avant
j'allais dans un bar  sous le prétexte de recharger. Quand on est dans une région qu'on ne connait pas, c'est un peu
plus compliqué.



Cricri 11/06/2011 19:54



Moi, je stocke les points d'eau sur mon GPS qui s'enrichit au fur et à mesure... Certes en ayant une bonne mémoire... le gps ne sert à rien



Michel 10/06/2011 07:37



J'ai rempli mes bidons à cette fontaine... et j'ai vu la miniplaque. J'ai pensé alors à ton aventure.... c'était trop tard...



Cricri 11/06/2011 19:54



c'était trop tard mais à priori tu n'as rien eu... Et vu la taille de la plaque, je suppose qu'ils se dégageaient juste leur responsabilité