Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Découverte de la statue de la Liberté

30 Octobre 2009 , Rédigé par Cricri Publié dans #Divers

Encore une fois, je suis réveillé à 4h du matin ce Vendredi. J'essaie de me rendormir, ce que j'arrive à faire. Du coup le réveil interviendra vers 7h30.

Carole a prévu une journée consacrée à la Statue de la Liberté ainsi qu'à Ellis Island, qui jusqu'en 1954, était la porte d'entrée des immigrés légaux aux Etats Unis. Dans cette ile, sont passés plus de 12 millions d'immigrants.

Après un petit déjeuner copieux dans le même endroit qu'hier, il s'agit maintenant de réussir à se rendre en métro à l'embarcadère qui nous mènera d'abord à la Statue de la Liberté. Cela se  fera sans trop de difficultés, en attrapant la ligne de métro N°4 dans la 59° Rue, et en descendant à la station Bowling Green.
Nous devrons évidemment faire la queue pour acheter nos tickets d'accès.

Comme j'aime bien déléguer, je laisse Carole faire la queue et vais faire un tour pour voir la vue depuis les quais...
Evidemment, il y a pleins de camelots, comme dans tout endroit toursitique, mais les gens attendent qu'on vienne à eux, et pas l'inverse. Du coup, on n'a pas le sentiment d'être agressé (commercialement j'entends) de toute part.
Au large, on aperçoit celle qui est l'objet de notre attention ce matin, ainsi que

l'ile d'Ellis Island.

Nous attraperons vite le ferry après les traditionnels contrôles de sécurité. On sent que les événements du 11 Septembre 2001 ont marqué les esprits. Le premier ferry part à 9h30, et nous attraperons le second.

Nous partons en direction de la statue, en en se retournant sur le ferry, nous avons une vue magnifique sur les skyline de Manhattan. La vue est digne des cartes postales.
Nous passons devant la statue en bateau. Vous imaginez le nombre de touristes en train de prendre les photos. J'en ai fait partie. La statue est majestueuse et est telle que je me l'imaginais en la voyant à la télé.
Une des premières choses que l'on voit (excepté la statue), lorsque l'on arrive est le drapeau américain. Il est partout et fait ressentir un grand sentiment de patriotisme. La petite anecdote ets pourtant la suivante : j'ai voulu en acheter un (pas un fanion, mais un vrai drapeau). Il a donc fallu que je questionne les gens dans la rue pour savoir où je pouvais faire cet achat. Après un sentiment de surprise des personnes interrogées, ils n'ont pas su me dire où en trouve. Du coup je suis reparti bredouille.












Nous sacrifions aux photos qui nous montrent que l'île de la liberté est à quelques centaines de mètres de mer des 2 tours jumelles (à gauche de ma tête et à droit de la tour chapeautée d'un dôme). L'attentat contre les deux tours a été très médiatisés, mais à cette heure là, aucun touriste ne se trouvait sur l'île. L'impact aurait probablement été encore plus retentissant. A cet instant, il faut dire que c'est un grand moment d'émotion en pensant à tous ces gens qui étaient dans ces tours et qui n'avaient rien demandé.
Nous ne pourrons pas visiter l'intérieur de la statue. En effet, les réservations s'effectuent à l'avance. Il n'y avait plus de billet disponible pour ce jour. A titre personnel, cela ne me gène pas trop. En effet, les brochures indiquent qu'il ne faut pas être sujet au vertige pour visiter. En effet, un escalier fait le tour de l'intérieur de la statue pour arrivée jusqu'à la couronne.

Après avoir profité du lieu et fait le tour de l'ile de la liberté, nous reprenons le ferry pour nous rendre à Ellis Island.
La traversée ne dure que quelques minutes avant que nous accostions.
Chose rare ici, la visite du musée de l'immigration est gratuite.
Cette visite vaut vraiment le coup. En effet, ce musée nous décrit le parcours des candidats à l'immigration des années 20 jusqu'en 1954.
Les immigrants arrivaient dans la grande salle ci-dessus par bateau après un voyage long et difficile, souvent en "3°" classe, les compagnies maritimes ayant bien exploité ce filon. 98% des arrivants étaient admis aux USA en 5 heures (version officielle que je récite), les 2% restant étant contrôlés plus longtemps (santé physique, santé mentale, etc.) et/ou renvoyés chez eux. Pour ceux qui se trouvaient dans le dernier cas, cela étaient souvent très douloureux.
La visite de ce musée permet aussi de comprendre, que les choses ont évolué dans le temps, mais que le système de contrôle et de parcage existe toujours...

Après cette excellente visite, nous reprenons le ferry pour regagner la terre ferme.
Nous décidons, une fois à terre, de"marcher un peu". Nous remontons Broadway en profitant des différentes architectures. Nous sommes en effet dans la partie historique de New-York, qui s'appelait New-Amsterdam auparavant. Nous passons devant le temple du capitalisme mondial à savoir la Bourse de New York (NYSE).
En fait la façade principale de la bourse, que l'on voit dans tous les films n'est pas situé sur WALL STREET mais sur BROAD STREET qui est une rue perpendiculaire.
Nous visitons le Federal Hall, situé juste en face de la bourse. C'est un lieu historique, car Georges WASHINGTON y fut proclamé 1er président des Etats Unis le 30 Avril 1789.
Nous remonterons à pieds jusqu'à Time Square, ce qui, si vous regardez une carte de New York un bon petit bout de chemin. Nous longerons ainsi China Town, Little Italy et Nolita (Noth of Little Italy), le quartier bobo de New York.
Nous passons de bâtiments modernes à des bâtiments beaucoup plus classiques comme celui-ci.
Demain est le jour d'Halloween... Cela se remarque car on rencontre pas mal de gens déguisés... Même certains vélos sont déguisés.
Ci-dessus un bâtiment étrange, datant du début du 20° siècle dans la structure n'est pas métallique mais en FONTE!!!
Mickaël Jackson semble encore vivant. L'imitation est très réussie, ainsi que le moon walk. Il n'empêche que celui la ressemble à celui dont j'aimais écouter la musique au milieu des années 1980, et non pas à celui qui est décédé en Juin.
Tout est toujours plus grand ici... Même la limousine ne rentre pas dans la photo...

Bilan de la journée : des images plein la tête et 16 km de marche, dont 12 pour le seul après midi.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bruno 19/11/2009 22:30


Je croyais que tu allais nous mettre quelques photos un CR du marathon comme tu y étais au bon moment.


Cricri 25/11/2009 06:26


non, mais tu me fais penser que je suis à la bourre sur le CR.... J'ai encore 3 pages de notes et pleins de photos... Et je n'arrive plus à fournir...


Fantomette 14/11/2009 09:10


Mais non, gros bêta (!), j'y suis allée en avion, comme toi, et après j'ai pris le bateau à Manhattan. Cri-cri, tu arrêtes de dire des bêtises ...?


Fantomette 13/11/2009 10:06


Très intéressant ton article Cri-cri. Et en plus avec les liens Internet que tu as mis, c'est vraiment bien. On s'y croirait en regardant les photos. Moi aussi, je suis allée en bateau jusqu'à la
Statue de la Liberté, ça fait vraiment quelque chose d'être juste à côté.


Cricri 13/11/2009 20:41


Tu y es allée en bâteau depuis la France ????


Brigitte 11/11/2009 20:21


Très bon reportage, tu rends très bien l'ambiance de la ville. Je me demande si le musée de l'immigration est récent, je ne l'ai pas vue en 1981. Ca a l'air très intéressant !


Cricri 11/11/2009 20:31


Merci Brigitte. Le musée de l'immigration est récent car tout avait été laissé à l'abandon et certains se sont dit que c'était dommage. La rénovation de l'ile date de la fin des années 80/Début des
années 90.

PS : on vient de consulter la brochure : le musée a été ouvert le 10 Septembre 1990 et la restauration a commencé en dans les années 80 : tu étais trop jeune...