Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

BRM 600 Km de Bourg en Bresse - Etape 1 : Bourg en Bresse - Chauffailles : 84 km

12 Juin 2010 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme, #BRM

Ce samedi 12 Juin est une grande date pour moi. Normalement, c'est l'aboutissement de la saison. En effet, je participe au Brevet de Randonneurs Mondiaux de 600 km organisé par le Cyclo Bressan Charles Antonin. Le départ est fixé à 7h00 Samedi.

Il y a 3 ans, cette distance était inconnue pour moi. Depuis 2007, j'ai essayé de l'appréhender, par un BRM 600 en 2007, un Bordeaux-Paris en 2008 et un Brevet 700km maison en 2009. Il n"empêche qu'à chaque fois c'est difficile. Cette année je pars de manière IDEALE : seul sans personne pour m'aider. Au moins, si je vais au bout, j'y serai allé seul, ou du moins sans aide préméditée.

En plus j'ai une revanche sur le BRM 400km de Lyon où je ne me suis pas réveillé. Hors, le départ de Samedi a lieu à 7 heures du matin. Donc pas trop de soucis de se lever trop tôt...

Il est 6 heures lorsque j'arrive à Bourg en Bresse ce samedi. La route pour venir (en voiture) a été pluvieuse. Je ne sais pas pourquoi je me suis senti avoir le trac.

001.JPG

Dans les minutes qui suivent, les bénévoles du club sont là et installent les tables d'inscription ainsi que la collation d'avant départ. Je récupère ma carte de route de 400km (il est homologué) ainsi que ma carte de route à faire viser pour le parcours.

Petit à petit les participants arrivent. Nous ne serons qu'une trentaine à prendre le départ. Il faut dire que plus les distances augment, moins il y a d'inscrits.

Depuis 6h30, il ne pleut plus et le temps semble se placer sous le signe du beau, comme l'avait indiqué METEO FRANCE.

003.JPG

C00-C01.jpg

A 7h01 (heure de mon Polar), le départ est donné. Comme souvent à Bourg, le départ est groupé pour sortir de la ville. Dès que nous arrivons sur la D936 (la grande ligne droite), le rythme commence à doucement s'accélérer. Je ne cherche pas à rester au contact. Etant seul, je vais gérer A MON RYTHME. Du coup, je me retrouve rapidement dans les derniers. Je reste dans un groupe avec Gérard POMI du CBCA (celui qui a tracé le parcours) et deux autres cyclos qu'il accompagne.

005.JPG

La route jusqu'à Belleville via Neuville les dames et Chatillon sur Chalaronne n'est pas sensationnelle : passante avec des grandes lignes droites. Mais comment faire autrement ?

Les choses sérieuses commencent maintenant. Nous nous rendons à Beaujeu où je quitte le groupe dans lequel j'étais. Ils s'arrêtent pour une pause technique ; moi pas. J'attaque donc la montée du col des Echarmeaux où je rejoins un cyclo (Rolland). Il ne connait pas trop le coin et semble inquiet. Nous roulons quelques kilomètres ensemble puis à la faveur d'un arrêt pipi, chacun se retrouve seul.

A Chenelette, grosse pensée pour Valex qui nous organise sa cyclo tous les ans. Encore plus grosse pensée pour lui car il vient de traverser un moment difficile...

009.JPG

La grimpée de Chenelette au Col des Echarmeaux (FR-69-0712) est sans difficulté. Ce n'est même pas une montée mais un faux plat.

010.JPG

Nous allons maintenant nous diriger vers Chauffailles. Là, point de montées, uniquement de la descente... On se laisse glisser tranquillement.

Je pointe donc à Chauffailles à 10h45 : le pointage était autorisé de 9h29 à 12h36. Je suis largement dans les temps.

Voici le parcours et le profil de cette première étape qui s'est passée sans trop d'efforts. Nous n'avons parcouru que 84km et il en reste plus de 500.

C00-C01

C00-C01-Profil.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bruno 16/06/2010 19:39



C'est cool vous partez tard et vous avez droit à des collations



Cricri 16/06/2010 21:59



ben oui je choisis bien mes brevets moi



Olivier BUISSON 15/06/2010 19:46



Un reportage pour 85 km , cela fait au moins 7 à articles à faire ! que du plaisir à nous lecteurs de te suivrent à travers tes récits ! maintenant la suite !



Cricri 16/06/2010 04:10



Salut Olivier,


 


en fait j'avais le choix de faire un seul reportage (mais livré quand???) ou le choix de le rédiger par étape (ça va un peu plus vite...)



Helliot 15/06/2010 10:01



Bien cricri, on attend la suite, pensée aussi à Valex.


Je fais juste dans le tiercé,  mais à 7h j'étais au labo pour une autre prise de sang, donc orii pas allumé ce matin. J'ai un virus, 10 j d'antibio et ça va passer normalement. Mais je vais
quand même aller au Ventoux, j'ai réservé, je ferai peut être juste le Galérien. Pour tout le reste du programme initial, c'est fichu, pas de Luchon Bayonne, pas de tour du Mt Blanc, pas
d'Italiie, pas d'Aravis, juste le brevet montagnard d'Aurillac. Les fondus de l'Ubaye et les 7 cols, impossible de trouver un co voiturage.


Cricri et Bruno91 les 2 grands rois des brevets longs



Cricri 16/06/2010 04:09



J'espère que la santé va s'améliorer Jacky et que tu pourras quand même effectuer un peu des sorties que tu visais.


 


A+



Fantomette 15/06/2010 09:22



Hé, hé, Brigitte .  Ne dit-on pas
que "Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt" ? D'ailleurs, Cri-cri en est un bon exemple car qu'il travaille ou qu'il roule, il se lève toujours tôt , comme ça il a le temps de faire plein de choses intéressantes.



Cricri 16/06/2010 04:08



2h00 du mat aujourd'hui pour se lever... même pas pour le vélo, juste que je n'arrivais plus à dormir...



renarde1 15/06/2010 08:21



Chouette, le récit ! La-suite, la-suite ! Je vois que Fantomette a fait Prem's, elle s'est levée plus tôt que moi



Cricri 16/06/2010 04:07



Ben aujourd'hui je me suis levé encore plus tôt pour répondre au commentaire et publier la deuxième étape... Bonne Ardéchoise



Fantomette 15/06/2010 06:48



J'aime bien tes CRs Cri-cri , on est tout de suite plongé dans l'atmosphère, c'est super !  Chaufailles, c'est
le fief de Christiane il me semble, non ?  Heu, on dirait que moins on s'arrête faire pipi, plus on avance vite !!



Cricri 16/06/2010 04:06



Salut Fantomette,


merci pour les compliments... En ce qui concerne les arrêts, je crois qu'effectivement moins tu t'arrêtes... moins tu t'arrêtes