Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Obsession

22 Janvier 2012 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Voilà une semaine qu'Olivier a été percuté par une voiture et est alité à l'hôpital en essayant de se remettre doucement. Si ce fait m'a coupé les jambes dimanche dernier et m'a empêché de sortir, j'ai ressorti le vélo cet après midi.

En effet, comme l'a dit mon ami Valex, "je sais aussi qu'Olivier est sportif comme nous, et que rester dans nos fauteuils ne lui facilitera pas la vie et n'arrangera pas sa situation. Alors je continue à avancer, comme j'aimerai que tout le monde le fasse, si un jour il m'arrivait un problème du même genre".

Vers 13h45, à l'heure de mon départ, il pleut. Il faut que je me donne un coup de pieds aux fesses pour y aller. Mais la température étant aussi douce (près de 10°C), ce serait dommage de rater cela.

Contrairement à la semaine dernière, j'ai décidé de rester sur un parcours aussi plat que possible... Alors je pars en direction des Dombes. La route que j'emprunte n'est pas agréable car je prends celle qui traverse Meyzieu, sa Zone Industrielle puis Jonage. A partir de maintenant, elle est un peu plus sympa, surtout...    

MaPhoto

... après la traversée de Pont de Jons, où je prends de toutes petites routes en direction de Balan.

MaPhoto

Après être revenu sur Montluel, j'attaque la montée sur le plateau des Dombes... Oh, elle n'est pas dure, loin de là, mais la photo illustre une citation d'Olivier (et de Valex) : "Le poids est l'ennemi du cycliste". Je confirme.    

MaPhoto

Une fois arrivé sur le plateau, le parcours est tout plat, tout juste balayé par un petit vent du Nord pas très fort. Je roule plein Nord en direction d'Ambérieu en Dombes. Je traverse Saint-Marcel en Dombes, puis le village de Monthieux.    

MaPhoto

J'atteins alors la "barre du marathon"... Olivier l'a franchie plus de 1000 fois en vélo l'an passé... Respect!

A Monthieux, je suis la direction de Villars les Dombes, commençant ainsi à amorcer un virage pour prendre le chemin du retour. Je me perds ensuite dans Villars et utilise le GPS pour trouver la route menant à Birieux. Je retrouve ainsi des routes connues, notamment empruntées lors de la Gentleman de l'ATSCAF, puisque je rejoins le petit village de Joyeux.

Il ne reste plus qu'à rejoindre Montluel pour redescendre du plateau et de rentrer à la maison par Pusignan.

Au final une sortie qui m'a bien fait tourner les jambes, avec la pensée d'Olivier toujours présente, et une crainte accrue lors de l'approche des voitures.

Le bilan kilométrique n'est pas si mal pour une 2° sortie de l'année : 101.4km, 4h16 de route, mais uniquement 435m de dénivelé. 

MaPhoto

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier Cyclosport 24/01/2012 14:42


 


Salut Cricri


Pour moi, lorsque je suis sur des axes plutôt fréquentés, cela me gache le plaisir du vélo car je suis tout le temps inquiet lorsque qu'il y a un flot de voitures. C'est pourquoi, je vais au
maximum sur des petites routes mais sommes nous en sécurité même là???


Malheureusement,je pense que l'évolution des mentalités "égoistes" va encore progresser et cela ne va pas arranger notre activité.


Depuis cet hiver, lorqu'il fait +/- gris, je mets un gilet jaune (il y a des modèles bien foutus et assez esthétique)


 


A+


Olivier

Bernie38 23/01/2012 18:39


Belle balade dans la Dombes
Hier matin j'ai aussi pensé à Olivier et j'ai revêtu le gilet fluo et mis l'éclairage AR, même si nous étions en groupe.
J'ai une approche un peu différente du problème pour y être passé en 2007, avec uniquement des dégats matériels, à l'époque je n'avais qu'une envie, ressauter sur le vélo pour éviter de cogiter,
avec le mulet évidemment, le temps que le TIME soit réparé
Comme tu l'as écrit, il faut continuer à avancer 

Cricri 24/01/2012 06:15



Je me doute que si tu as été victime l'approche a été différente... En tout cas et d'un point de vue tout à fait matérialiste, il est clair qu'il faut mieux avoir un mulet en cas de pépin



franckcyclo76 23/01/2012 09:39


Bonjour Cricri,


J'avoue n'avoir pr^té que peu d'attention au texte et aux photos de cet article...La première phrase a retenu toute mon attention. Je ne connais pas Olivier, mais j'en ai entendu parler de
nombreuses fois, sur ton blog ou celui de Brigitte. Je me joins à toi pour lui souhaiter un bon rétablissement !

Cricri 24/01/2012 06:14



Merci pour lui Franck


 


Le message a été transmis


 


 



cestdurlevelo 23/01/2012 09:02


Bravo - quelle motivation de partir alors qu'il pleut et qu'il fait gris. Je n'ai pas eu cette force. Résultat je sors de mon week end frustré et décu... et pas motivé pour la semaine à venir :(


Leçon: la prochaine fois, que je me bouge le C!


Comme tu dis j'espère qu'Olivier peut lire ces articles et penser à autre chose qu'à ses pépins grâce à vos récits et photos !

Cricri 24/01/2012 06:13



Merci pour la motivation... Je me dis que je vais peut être pouvoir te lâcher... De toutes les façons, il ne
faut pas qu'on se prenne la tête. Oui à la motivation, mais le vélo doit rester un plaisir... Et quand on n'a pas envie... mieux vaut rester au chaud...



Brigitte 23/01/2012 08:40


Belle sortie Cricri ... je comprends très très bien tout ce que tu veux dire dans cet article (et le titre). Moi aussi j'essaye de ne rien changer à ma pratique, mais mes pensées ... tournent
toutes seules et plus que mes jambes , je ne peux pas l'empêcher ! Et plus encore sur ces routes où j'ai fait (et ferai) de bien belles sorties avec Olive.

La vie, les amis, sont des choses précieuses, essentielles ... très.


J'espère faire bientôt une sortie avec toi dès que l'occasion se présentera !

Cricri 24/01/2012 06:11



Quelqu'un m'a répondu sur Twitter (concernant le titre) : "ou Passion ?"... Cela résume bien dans les 2 sens...



valexnico 23/01/2012 07:18


super cricri t'as fait le plus dur ,se remetre sur les roues,je sais peu  etre plus qu'un autre que ca peu etre dur ,je n'enparle pas surles forum masi l'ami qui m'a donné envie de faire de
la route avais une bonne mentalité comme nous  come olive et dom et de petit et toute notre bande de pote,. Puis un jour une voirure le double,se rabat sur lui il chute et se cogne le tete
sur un rail de securité apres deux ans de coma il nous a quité .voila pourquoi je suporte pas les gens sans casque voila pourquoi je dis que c'ets pas en s'arretant qu'on arrive a change rles
choses .aucontraire je pense que durant sa guerison  oliv eprendra plaisir a lire tous vos recit des parcour squ'il partagerapendant un moment dans son lit en attendant de remonter sur son
velo.

Cricri 24/01/2012 06:10



Merci mon ami



David 23/01/2012 06:49


Salut Cricri, la pensée était omniprésente également pendant ma petite sortie de samedi, sur des routes presque désertes, j'avais le temps de cogiter... la vie continue et le vélo aussi...
souhaitons à Olivier qu'il s'en remette vite et bien.


Belle balade en ce qui te concerne !


Bonne semaine.


 

Cricri 24/01/2012 06:02



Je crois que le pépin d'Olive nous touche tous. Mais comme tu dis la vie continue. En ce qui concerne la balade j'espère pouvoir récupérer un peu de soleil maintenant... parce que là c'était gris
gris gris