Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Pâques en Provence contre le vent - Etape 1

4 Avril 2010 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Samedi 3/4/2010 : il est 2h45 lorsque le réveil sonne.

 

Je me lève difficilement. Vu l'heure c'est normal mais la semaine a été dure au boulot. Le départ de l'audax Lyon-Suze la Rousse est fixé à 5h00 et j'ai décidé de me rendre au départ (Pont Pasteur) à vélo. Il faut donc que je me prépare.

002003

Dès 4 heures 15 les cyclos arrivent. A gauche, le camion que conduit Aimé Largeron, qui s'occupe de notre sécurité et de transporter les bagages des cyclos. Personne ne comprendra que je ne mettre pas mon sac à dos dedans.

004

A 4h30, je vois arriver l'ami Benny. Je suis d'autant plus surpris que je l'ai eu la veille au téléphone et qu'il était sensé être en visite dans les châteaux de la Loire. Il a de la chance, car il n'y a pas d'inscription au départ normalement. Mais comme il y a des désistements, Benny aura aussi sa place pour manger...

A 5 heures pétantes, le peloton s'élance. Le début est un peu pénible en traversant La Mulatière puis Pierre-Bénite car il y a pas mal de feux rouges.

Après Irigny, tout va mieux.

005

C'est beau un peloton dans la nuit. Pour l'instant je reste au troisième ou quatrième rang, mais en gardant ma distance de sécurité. Cela déplaira à pas mal qui préfèreront coller... J'en profiterai alors pour rester en fin de peloton.

009

Avec 10 minutes de retard sur l'horaire prévu, nous arrivons à Vaugris, lieu de la première pause. Les capitaines de route ont bien du mérite. Ils resteront devant devant 218km.

Avec les horaires d'été, le jour finit par se lever, mais il est déjà plus de sept heures.

012

Avec 15 minutes sur l'horaire prévu, nous arrivons à Saint Rambert d'Albon (km 67) pour une pause de 20 minutes. Evidemment, certains seront à la bourre. Je trouve dommage ce non respect des règles.

013

Pour l'instant, la route n'est pas super intéressante car c'est la descente de la vallée du Rhône. A partir de Saint Vallier, elle sera plus sympa car nous seront dans la campagne drômoise.

A la sortie de Saint Vallier, les premières bosselettes apparaissent ainsi que les premiers coups d'accordéon.

015

Aimé Largeron ainsi qu'une personne du club du Pérréon nous sécurise les carrefours. Ce n'est pas très légal, mais c'est sécurisant. Lorsqu'ils ne le font pas, nous nous arrêtons aux stops.

018019

Premier moment d'énervement de ma part. Les consignes de sécurité (2 de front pas plus, rouler bien à droite) nous ont été dites et redites au départ. Voilà ce que cela donne. Et encore, les cyclos concernés se permettent de râler lorsqu'une voiture nous double en manifestant son mécontentement. La cohabitation cycliste-voiture est déjà compliquée... Mais si nous ne donnons pas l'exemple.

020

 

022A l'arrêt de Saint Marcel les Valence, Benny fait le beau. Il faut dire qu'il sait qu'il est venu à un audax et que rouler à 20 à l'heure pour lui, même contre le vent c'est du gâteau.

023

Voici un autre bel exemple sur une toute petite route vers Montmeyran. La route est à nous... donc on occupe toute la largeur!!! Heureusement dans ce coin tranquille de la drôme, les véhicules qui arrivent en face s'arrêtent tout simplement...

026

Après Allex et Grâne, nous attaquons la montée du col de Tartaiguille (FR-26-0399b). Il n'est pas très difficile mais la sélection s'opère... J'en profite pour grimper tranquillement, en dessous de mon rythme, en accompagnant une collègue de club. En effet, ma journée ne s'arrêtera pas à Suze, et je ne veux pas dépenser d'énergie inutile.

029

Le paramétrage des POI (Point Of Interest) avec une alerte de proximité est bien pratique. Je suis averti de la présence des cols à 1 km à la ronde...

031

Le repas débute avec plus de 30 minutes de retard... Toujours à cause du vent et du col qui en a retardé certains... Le repas est pris au camping de Bastet, pas très loin de Marsanne. Il est très copieux (trop même pour moi).

037

Nous repartons après 1h30 non sans avoir contemplé ce que je crois être le Ventoux (info ou intox, à vous chers lecteurs de me dire...). Nous savons d'ores et déjà que nous serons très en retard à l'arrivée. En plus, le camion qui ouvre la route se trompe et nous fait faire un détour de 3 kms.

Au bout de 25 kilomètres se profile le col d'Aleyrac. Un col assez roulant mais en plein vent. Je pars dans les derniers car je m'allège au pied du col de mon coupe vent. J'en rattraperai un paquet et essayerai d'aider Andrée, ma camarade de club. Benny, lui, grimpera vite et arrivera premier.

039

Après l'arrivée au col, il faut redescendre et un regroupement a lieu près de Salles sous bois. Voici le bel exemple de sécurité qui est donné. Sachez juste qu'une dame qui nous fait la circulation s'égosille en demande à chacun de se garer!!!

041

Il nous reste une petite vingtaine de kilomètres à parcourir en passant près de Grignan, puis dans Monségur sur Lauzon.

A 18h15, avec une heure de retard nous arrivons à la cave coopérative "La Suzienne".

049

Fermée normalement à 18h00, le propriétaire nous a attendu. C'est sympa. j'indique aux organisateurs de boire la bouteille que j'ai gagnée (comme chaque participant) à ma santé, mais il va être l'heure de repartir...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gerard BETTON 06/04/2010 21:19



Bonjour Cricri.


J'ai lu les trois épisodes de ton récit avec un grand intéret d'autant plus que tu es passé sur mes terres. Bravo à toi pour ce long périple


La route qui passe devant le "petit chateau" (un gite rural), je la prends souvent ,pas plus tard q'aujourd'hui ou j'ai relié Soucieu en Jarrest (Monts du Lyonnais)  à Crest, en passant pas
le col du Grand Boeuf, Chateuneuf d'Isère, et avec une vent du sud à décorner les c... (146 km)


A propos, à 500m du col de Tartaiguille, il y a le col de Devès. l'as tu franchi ?


Mon blog ne fonctionne plus, je ne sais pas pourquoi.Une page "Java" s'ouvre à la place.



Cricri 09/04/2010 02:42



salut gérard, 


 


pour le col du deves, je l'ai déjà franchis, car l'audax de suze y passait avant...


pour ton blog, je viens de voir que tout était de nouveau ok



Fantomette 06/04/2010 13:18



Non, ce n'était pas le Ventoux que tu voyais, je dirais comme Brigitte, peut-être Angèle, ou La Lance ou Miélandre, je ne sais pas bien ...


C'est sûr que ce manque de discipline a dû sérieusement t'énerver, après on s'étonne qu'il y ait des accidents idiots entre voitures et vélos ...
Bravo pour cet Audax qui a été rendu très difficile par le vent du midi qui soufflait terriblement fort et en
rafales.  Vous n'avez vraiment pas eu de chance car le jour d'avant et le jour d'après la météo était bien meilleure.



Cricri 06/04/2010 13:54



Merci Magali pour la précision géographique. En rentrant ce soir, j'essaie de regarder cela sur une carte



renarde1 04/04/2010 19:54



Le Ventoux ... moi aussi comme Olivier j'ai un doute ... ça pourrait bien être la montagne d'Angèle (ou la montagne de l'Aup -mais je pencherais pour la première) . Surprenant tous ces cyclos qui
ne respectent pas les règles ... je n'ai pas l'habitude de rouler en groupe, je crois que ça me ferait un peu peur


 


 


 



Cricri 04/04/2010 21:45



en fait si tu reste derrière (et que tu as la condition) il n'y a pas de problème... Ou alors il faut rester dans la roue des capitaines de route... Mais là les places sont chères.



Olivier BUISSON 04/04/2010 19:34




En principe le Mont Ventoux apparaît en descendent le col d'Aleyrac pas avant 


Moi aussi j'ai horreur de l'effet " groupe ", bravo pour ta première étape


Maintenant pour le retour tu sera tranquille pour gérer la baraque !




Cricri 04/04/2010 21:44



merci pour la précision sur le Ventoux. En regardant une carte, il me paraissait loin...


 


Quant à l'effet groupe, ce qui m'énerve le plus c'est que de croire que parce qu'on est cyclotouriste, on a tous les droits...