Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Paris-Brest-Paris 2011 : Etape 12 : Fougères - Villaines la Juhel

24 Août 2011 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

Cette étape est stratégique et cruciale dans notre cheminement. Lorsque nous arriverons à Fougères nous aurons passé la barre des 1000 kilomètres de route.

Ceci fera dire à un(e) de nos supporters/trices que "Yes, yes, yes, maintenant ce qui reste est une sortie normale". Comme je suis pour le secret des sources, je précise que l'auteur(e) de ce message d'encouragement précise aussi qu'il/elle est sur son vélo et vient de passer les 15000 kilomètres depuis le début de l'année.

Mais pour l'instant il faut arriver à Villaines... Nous partons, toujours tous les 4 à 7h15, avec une précision redoutable dans le respect des horaires de pause. Si je suis parti bras nu du contrôle, ce n'est pas le cas de mes petits camarades qui demandent à s'alléger de leur veste longue et de leur vessie dès la fin de la première bosse. La pause sera expresse avant un nouveau départ. 

MaPhoto

 

MaPhoto

Alors que nous quittons la Bretagne (sniff) pour rentrer en Mayenne, il semble queFantomas ait de plus en plus de mal à suivre le rythme. En effet, les jambes du groupe sont revenus au beau fixe et malgré les bosses, nous progressons à une vitesse intéressante.

Gorron est atteint à 8h46, Ambrières les vallées à 9h1( et Lassay les Châteaux à 9h47. A ce moment, alors qu'une nième bosse se présente, Fantomas nous indique vouloir finir seul le parcours. Son genoux le gêne et il ne préfère pas forcer. Je le rassure (s'il en avait besoin) en lui disant que vu le délai restant, et le kilométrage restant, il peut même se permettre de rentrer à 10km/h.

C'est donc avec un pincement au coeur, qu'au 980°km, nous nous retrouvons en groupe de 3. De mon côté, je commence aussi à avoir une douleur quand je me mets en danseuse sur le côté externe du genou droit. Je précise à mes acolytes, que je ne souhaite pas qu'ils m'attendent dans le cas où je lèverai le pied.

Nous arrivons à Hardanges par une belle côte qui fait mal aux jambes. Nous approchons le passage du kilomètre 1000. Je constate aussi que depuis le départ, nous avons été un peu doublés, mais que nous avons doublé beaucoup de monde (au contraire de 2007). Ce point est aussi un facteur d'amélioration du moral.

Depuis le retour de Brest, j'ai pas mal de problème aux fesses... je suis obligé de me repommager à chaque étape et j'avoue que celle ci aura été dure pour l'arrière train. J'ai vraiment du mal à comprendre, car j'utilise le même cuissard qu'en 2009 avec LEL. Seul la selle à changé et c'est peut être vers là que je dois chercher. 

MaPhoto

Un ultime enchainement de bosses, et une descente nous amène à Villaines à 11h08. Nous allons observer une heure de pause.

Fantomas arrivera un petit quart d'heure après nous.

MaPhoto

J'ai profité de cet arret pour immortaliser la gentillesse des enfants à ce contrôle... A l'aller comme au retour, ils nous portent nos plateaux afin de nos aider. LES ENFANTS C'EST VRAIMENT TRES GENTIL.

MaPhoto

 

MaPhoto

 

MaPhoto

A Villaines, c'est la joie qui prédomine, comme en attestent ces 3 photos. Il reste environ 220kms, mais cela sent l'écurie... Cette joie n'est pas atténuée par la séparation d'avec Fantomas, car il n'est pas exténué. Il souhaite juste rentrer à son ryhtme.

Et pendant que nous nous apprétons à partir, le speaker annonce l'arrivée de l'étape du PBP des Jeunes auquel participe Pierre CADORET, un de mes contacts twitter. Bravo à lui. Malheureusement nous ne nous rencontrerons pas.

MaPhoto

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bruno 11/09/2011 21:45



Ils auraient du la faire encore plus grande la borne car je ne l'ai pas vu.


Ou alors ils l'ont mis après mon passage



Cricri 12/09/2011 23:42



ou alors tu es de mauvaise fois


ou alors tu étais fatigué


ou alors tu l'as faite tomber en passant trop vite (avec le souffle)



Cigogne 05/09/2011 11:12



Je perçois comme un regret dans le commentaire de Bruno. Non ?



Cricri 09/09/2011 19:27



Non, il ronfle pire que moi



Bruno 04/09/2011 22:42



Elle était où la borne des 1000km



Cricri 09/09/2011 19:35



c'est une plaisanterie ??? elle était plus grande que toi



Veloblan 04/09/2011 19:01



Je te rassure pour les fesses, j'ai repris le même cuissard qu'en 2007 j'avais pas eu mal et en 2011 atroce va
comprendre!



Cricri 09/09/2011 19:40



ça me rassure



valex 04/09/2011 17:56



et a moi alors comment j'en ai revé de ce moment magique ou je passerai ces premier 1000 km mais une chose que je souhaitai au fond de moi c'est d'etre avec me scompagnon de route et ca c'etait
impossible a dire avant d'y etre on a vus avec fantomas qui a préféré se separer de nous ca aurai pus m'arrivé  aussi et franchement le plasir aurait été surement un peu plus amer .
c'est  comm ej el'ai deja dit le moment le plus fort de toute l'etape pou rmoi car finir les 220 km ne me posait aucun souci vu l'avance que nous avions meme l'arrivée ne m'apportera pas
cette joie intense que j'ai pus eprouvér a ce moment .



Cricri 04/09/2011 18:27



cette photo est un grand souvenir car nous y sommes tous les 3. Maintenant, j'en avais déjà fait une en 2007 alors elle n'avait pas la même signification que pour toi. Ensuite, l'arrivée...
c'était vraiment spécial et émouvant pour moi



renarde1 04/09/2011 16:38



Cette dernière photo me fait un effet énorme , j'en ai la chair de poule !



Cricri 04/09/2011 18:25



elle est là pour cela... YPUKA attendre 2015