Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Passage de la ligne de Karman

11 Novembre 2011 , Rédigé par Cricri Publié dans #Cyclotourisme

En ce Vendredi 11 Novembre 2011, un rendez-vous a été prévu avec Brigitte et Baptiste à Tournon à 7h30 du matin. Tout a commencé en ce début Novembre où j'ai échangé avec Brigitte par courrier électronique de ma volonté de passer la ligne de Karman (c'est à dire les 100 000m de dénivelé positif dans ma saison), en ce 11 Novembre en allant conquérir de nouveaux cols Ardéchois. Lui ayant transmis la liste des cols que je souhaitais passer, un parcours s'est élaboré, puis affiné après de multiples allers-retours.

La veille Brigitte m'indique que Baptiste, cyclo-blogueur de la "région" viendra avec nous : tant mieux ; plus on est de fous, plus on rit. 

Le parcours élaboré est évalué par openrunner à 3000m de dénivelé positif. S'il me manque uniquement 1400m pour atteindre la ligne de Karman, il en manque 3200 à Baptiste. Evidemment, avec Brigitte nous nous sommes entendus pour que le trajet atteigne ces 3200m de D+, pour que Baptiste et Moi ayant la chance de passer la ligne de Karman le même jour. Brigitte, elle, n'a rien a fêter... si ce n'est le passage ce jour des 235 000m de dénivelé... Nous sommes des nains à côté d'elle.

Lorsque j'arrive aux alentours de 7h, Brigitte est déjà là. Nous nous connaissons bien et savons que ne nous pouvons arriver qu'en avance. Du coup quand Baptiste arrive à 7h20, même si c'est la première rencontre, on le chambre "de son retard". C'est sans doute la preuve que dès le premier contact le courant passe bien.

MaPhoto

Néanmoins, à 7h28 nous décollons. Pas mal pour un départ à 7h30. Nous allons effectuer 700m de traversée de Tournon vers le Nord, avant de tourner à gauche sur une route bien moins circulante (D534). Nous entrons dans la vallée du Doux, ce qui explique l'arrivée du Brouillard.    

MaPhoto

Néanmoins, nous arrivons assez rapidement au dessus des nuages. Bientôt le ciel sera bleu.  Notre première destination est le Col de Combe la Baume (FR-07-0360). La montée sera courte mais sèche. En effet dès notre bifurcation sur la droite de la D534, nous avons droit à environ 800m de grimpette pour un dénivelé de 79m.       

MaPhoto

Google Earth mesure une pente maximale à 13.2%, le compteur de Brigitte que j'aurai plus tendance à croire de 11%. Après le col, la pente continue car Colombier le vieux, où nous dirigeons, est situé sur les hauteurs    

MaPhoto

En haut d'un long faux plat, nous passons devant une belle ferme avec ses deux tourelles, située au lieu dit Mantelin. 

MaPhoto

Malgré le soleil, il ne fait pas encore très chaud. Néanmoins une superbe journée semble s'annoncer.    

MaPhoto

Après un beau petit coup de cul à près de 15% nous arrivons dans le village de Saint-Victor.    

MaPhoto

Au lieu de foncer sur Saint-Félicien par la route directe, nous prenons la direction inverse pour nous rendre à Saint-Jeurre d'Ay.     

MaPhoto

Au croisement de la D532 et la D578 j'entends Brigitte pouffer de rire et nous rappeler... Forcément quand on voit le panneau, il y a de quoi...

Juste après avoir pris cette photo sous un grand soleil la descente vers Saint-Jeure d'Ay s'effectue dans un très froid et très humide brouillard. Devant enlever mes lunettes de soleil, je les perdrai... Heureusement, Baptiste situé derrière moi fera le bon samaritain.

Arrivé à Saint-Jeure, nous prenons la direction de Préaux (Les cols de Préaux ????) car je souhaite aller chercher le Col (ou Col de Sayaret  FR-07-0600).

MaPhoto

Photo prise Baptiste à proximité immédiate du col de Seyaret.

MaPhoto

Détour de quelques dizaines de mètres pour atteindre le col. En fait ce col a déjà été passé en 2009 lors de l'Ardèche verte... Je ne l'avais jamais compté. Du coup, 2° col de la journée et 2° nouveau.    

MaPhoto

Nous faisons ensuite demi tour pour rejoindre Saint-Félicien, non sans glaner le 3° col (qui n'est pas nouveau pour moi cette fois) de la journée : Le col de Juvenet FR-07-0681)    

MaPhoto

Avant d'arriver à Saint-Félicien, il faut traverser Vaudevant... et se demander ce qui est derrière    

MaPhoto

La réponse ici    

MaPhoto

Saint-Félicien, un 11 Novembre, sous le soleil... Mieux qu'un 17 ou 18 Juin  avec le monde en moins.  

MaPhoto

Nous profitons du passage pour aller nous photographier à la maison de l'Ardéchoise.

Il est maintenant urgent de se presser... en effet, un coup d'oeil à mon Polar m'indique que le passage des 100 000m de dénivelé dans la saison à 11h11 est possible...

Après être sortis de Saint-Félicien, en direction du col du Buisson, nous prenons une petite route à gauche menant au 4° col de la journée. Dès le pied du col j'accélère un peu en prévenant mes compagnons du pourquoi du comment. Moi qui ne suis pourtant pas un adepte de cet effort, arrive à maintenir le rythme même si le cardio montera assez fort... et au final...    

MaPhoto

il aura fallu forcer un peu (beaucoup) pour réussir le coup. Un manque de lucidité m'a fait rater le passage de Karman à 11h11m11s...

J'attends que mes compagnons, qui n'étaient pas loin derrière moi me rejoignent... Nous nous marrons tous de ma petite "bêtise"... Mais au moins, c'est symbolique.

MaPhoto

Nous continuons la grimpée par cette petite route jonchée de feuilles mortes...    

MaPhoto

... et atteignons le col du Perrier FR-07-0744). Merci à Brigitte d'avoir été persuasive, car la montée n'était pas prévue de ce côté, et elle était magnifique.    

MaPhoto

Col du Perrier - Photo prise par Baptiste

 

Nous attaquons maintenant une grande descente en direction du village d'Empurany dans lequel nous allons un peu tergiverser avant de trouver la route de Nozières.

MaPhoto

La montée est loin d'être facile par endroit, mais la vue est magnifique.    

MaPhoto

Assez rapidement nous constatons que la pente est importante par endroit...    

MaPhoto

... c'est d'ailleurs le moment que choisit Brigitte pour lâcher les chevaux (ici personne ne parle de bourrins).    

MaPhoto

Le Col de FontFreyde (FR-07-0835), cinquième de la journée, est atteint même si aucun panneau ne le mentionne.

Nous sommes maintenant sur une route de crêtes en direction de Nozières, pour rejoindre la route empruntée tous les ans par l'Ardéchoise.   

MaPhoto

A Nozières, nous en profitons pour recharger en eau à la fontaine située juste devant l'église. La recharge n'est pas aisée, car des quads et des motos sont garés tout autour...    

MaPhoto

Nous profitons dans le calme de la grande descente vers Lamastre. Celle-ci s'effectue de manière prudente, d'autant plus que l'organisation n'a pas dépêché de sauveteurs secouristes sur le bord de la route.

A Lamastre, nous prenons la direction des Nonières pendant 3 ou 4 kilomètres... Les routes ont été tellement belles et montantes depuis le début de la sortie, que nous nous emêtons sur ce court faux plat.   

MaPhoto

Néanmoins, l'anomalie est vite réparée, car la route menant au Col des Meules (FR-07-0525) fait bien mal aux jambes. Une fois encore, ce col n'est pas repéré par un panneau et mes compagnons me demandent bien après y être passé, s'il a été atteint... Je confirme...   

MaPhoto

Nous profitons de ces petites routes inusitées qui parcourent le plateau et qui reviennent au dessus de Lamastre, avant de plonger de nouveau en direction de Lamastre que nous n'atteindrons pas puisqu'il nous faut nous diriger vers l'Est pour penser à rentrer.    

MaPhoto

Après avoir récupéré la D2 en direction du Col de Montreynaud (FR-07-0757  col que nous ne passerons pas) nous devons tourner sur la gauche sur une route à très fort pourcentage où je craque littéralement. Baptiste et Brigitte sont devant... Tant pis, je roule à mon rythme comme je peux ; je sais qu'ils m'attendront.

Après ce fort coup de cul, nous prenons la direction de Saint-Barthélémy Grozon, à partir duquel nous allons allez chercher successivement le Tracol (FR-07-0640) puis le Col du Pialou (FR-07-0813) en Aller-Retour.

MaPhoto

Le Tracol se grimpe assez facilement. Petite déception, il n'y a pas de panneau pour le mentionner.      

MaPhoto

Le col du Pialou est une vraie vacherie à grimper... En plus je commence à fatiguer et je souffrirai pas mal durant la montée alors que mes camarades ne semblent ressentir ni les kilomètres, ni le dénivelé.    

MaPhoto

Après regroupement au Col, nous savons qu'il ne reste plus que le plus facile...    

MaPhoto

Tout d'abord recharger en eau à Grozon...    

MaPhoto

 

MaPhoto

... ensuite ramasser quelques champignons vénéneux pour sa belle mère (ceci est évidemment une plaisanterie, je n'avais pas de panier ) 

MaPhoto

.. puis enfiler les derniers cols comme on enfile des perles. Tout d'abord le Col des Fans (comme dirait feu Jacques Martin  FR-07-0758),  

MaPhoto

puis le col de la Rouveure (que j'avais déjà, FR-07-0626)  qui est passé en descente.  

MaPhoto

Le Col du Serre (FR-07-0601) est passé quasiment sur le grand plateau...   

MaPhoto

Reste plus que le Col de Mayres (FR-07-0595) qui constitue pour Baptiste à cette date, le record de cols passés dans une sortie. Pour l'instant les compteurs indiquent quenous avons effectué 3000m de D+. Il en manque un bout pour que Baptiste rencontre aussi Monsieur Karman.

Alors Brigitte qui connait bien la région nous fait faire des détours dans Plats. Cela ne suffisant pas, juste avant d'arriver à Mauves, nous prenons un petit raidard en aller retour, juste pour atteindre la valeur fatidique. C'est alors un vrai moment de joie pour tout le monde.

La luminosité se faisant de plus en plus faible, nous mettons les lumières pour arriver sur Tournon à la nuit tombée. 

Bilan de cette très belle journée. Une rencontre avec un nouveau cycloblogueur très sympathique, une sortie très joyeuse, 166.7km, 3224m de D+ en 10h12, et 12 cols dont 10 nouveaux pour moi.

MaPhoto

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Olivier Buisson 21/11/2011 20:08


Beau travail ! un trio fort efficace pour une cueillette magnifique de cols et de champignons .........

Cricri 22/11/2011 06:09



Pour les chanpignons la cueillette est réservée



KIKI-129 21/11/2011 09:56


C'est "Karman" grandiose une sortie avec une équipe aussi douée et volontaire, le CR nous permet de bien vivre votre journée, veinards


BRAVO


 


Cricri , nous les 2 w end ont été plus rando (en short) champignons, miam miam

Cricri 22/11/2011 06:08



merci. C'est la chance du coin de me retrouver avec des cyclotes et des cyclos enthousiastes et pour qui kms et dénivelé ne font pas peur



Cigogne 21/11/2011 08:32


Ah zut, ça commence mal. Ce n'est donc pas encore cette année que je l'atteindrai, moi, cette ligne de monsieur Karman

Cricri 22/11/2011 06:07



oui mais tu as des explications : ton pays est tout plat ou presque...



Cigogne 20/11/2011 20:40


Superbe sortie. Je suis d'autant plus content que maintenant, tu vas enfin pouvoir rouler pour moi.

Cricri 21/11/2011 06:18



oui j'ai décidé de rouler pour toi... mais hier le théorème de cricri en a pris un coup (445m de d+ pour 105km)



cestdurlevelo 19/11/2011 18:00


Super compte rendu :) Ca fait des bons souvenirs. Oui comme Brigitte l'a dit on ne t'as pas attendu en haut... c'est moi que vous deviez attendre, à force que je mette, enlève, remette, mon coupe
vent :)


En tout cas très bon CR pour une de mes meilleures sorties de l'année!

Cricri 19/11/2011 18:02



merci baptiste... pour moi aussi la sortie fait partie des très bons souvenirs... voire des très très bon. Même hier, j'ai failli t'appeler pour savoir si tu voulais refaire le sabot... mais il
était un epu tôt



Brigitte 19/11/2011 17:02


Un grand plaisir de lire le CR comme tu l'avais dit au retour de mon minitour 
Que du bonheur des journées comme ça à enquiller les cols entre amis , je n'ai pas vu le temps passer. Tu dis qu'on t'a attendu mais en fait, pas vraiment  juste le temps d'enlever la cale, sortir l'APN , guère plus 

Cricri 19/11/2011 17:24



merci pour les compliments... gentil de me dire que vous ne m'avez pas trop attendu... De toutes les façons on a passé une excellente journée



Bruno 19/11/2011 15:27


Il y a certaines routes qui me disent quelque chose

Cricri 19/11/2011 16:09



bizarre... je me demande comment c'est possible