Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Rencontres d'un trajet grâce au Velotaf

4 Février 2011 , Rédigé par Cricri Publié dans #VAE

Sur les 4 premiers jours de cette semaine, j'ai d'ores et déjà effectué 3 trajets domicile-travail à l'aide de mon VAE. Le fait d'effectuer les trajets en vélo m'a permis 2 rencontres cette semaine, avec d'autres vélotaffeurs de mon coin :

  • Mardi Soir : Arrivé au début du cours Gambetta à Lyon, je rejoins un gars à VTT. Je me permets de lui faire remarquer gentiment qu'il n'a pas de feux et que la semaine passée, la police contrôlait les cyclos et amendait ceux qui étaient sans feu et sans gilet jaune. A priori, pour lui, ce n'est qu'un "accident". Cela nous permet d'engager la discussion et de s'apercevoir qu'il effectue les trajets Chassieu-Vaise tous les jours (soit une partie de ma route). Il m'explique son itinéraire auquel je ne comprends rien, mais qu'il faudra que je trouve car en pleine nature.
  • Jeudi Soir : Arrivé au niveau du boulevard Pinel, je suis arrêté au feu Rouge en l'attente du passage de la circulation. Je suis rejoins par un Monsieur d'une cinquantaine d'années qui roule à VTT avec un sac à dos. Il me demande si "c'est un électrique ?". Du coup nous engageons la discussion sur le sujet. Lui effectue quotidiennement le trajet Chassieu-Perrache et s'intéresse de prêt aux VAE. J'essaie de bien le renseigner sur le sujet, sur la concurrence et l'engage à venir faire un essai à Bron. J'espère que ce sera concluant.

J'apprécie ces rencontres car elles permettent de se rendre contre de la nature humaine. Tout le monde n'est pas acariâtre, planqué derrière son volant et ses vitres. On redécouvre le temps de discuter sur le chemin, ne fut-ce que 5 minutes. Certes ce serait différent si tout le monde roulait à vélo, c'est évident, mais il n'empêche que j'apprécie ces rencontres

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

renarde1 04/02/2011 19:44



J'ai rempli aujourd'hui mon bulletin d'inscription pour le BRM
Je suis ravie je pourrai causer avec toi



Cricri 04/02/2011 19:45



COOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL



Bernie38 04/02/2011 13:49



Pour le port du casque en ville, on se rend compte de sa régression depuis la mise en place des vélov, vélib et autres vélos en libre service car il faut maintenant avoir un sac pour porter son
casque
Avant quand les gens avaient leurs propres vélos ils en étaient plus équipés
Dommage



Cricri 04/02/2011 19:45



avec le velo'v, tu constateras qu'il y a un petit panier devant le vélo... ce qui permet de porter ses affaires. De mon côté, quand j'arrive au boulot, on me regarde en souriant car j'arrive en
gilet jaune, avec mon casque à la main (quand je rentre dans le bâtiment), casque sur lequel il y a une frontale : je me fous des sarcasmes... je tiens à ma vie... Comme toi, qui est aussi équipé



KIKI-129 04/02/2011 12:15



les rencontres randos, vélo, VTT, à pieds, ski rando, ...et vélotaf c'est comme ça que nous avons connu les associations de défense des cyclistes, la Fibucy  et Vélotaf entre autres , 
nous avons ainsi relancé l'association vélivélo à Limoges


mais c'est dur pour faire bouger les institutions et les usagers,  c'est triste de voir que le plus grand nombre de cyclos urbains ne veulent pas comprendre que lumières gilets et casque
c'est un minimum pour la sécurité,


 


 



Cricri 04/02/2011 19:42



pour le cas de ce gars là, je pense qu'il avait réellement un soucis de lumière... ce qui peut arriver. Pour un grand nombre de cyclos urbains que je croise tous les jours, ce n'est pas le cas :
habillés en noir, pas de gilet jaune, ni lumière



Cigogne 04/02/2011 11:24



Certes ce serait différent si tout le monde roulait à vélo, c'est évident, mais il n'empêche que j'apprécie ces rencontres


Tu crois vraiment ? En vélo, en principe, la mentalité est différente et le comportement aussi. Déjà on n'est moins stressé par le besoin d'arriver rapidement à bon port. En plus, il n'y a pas la
barrière de carrosserie. Du coup, les relations avec les autres cyclos est naturellement plus conviviale. Personnellement je ne pense pas que le nombre y change quelque chose. Mais ce n'est qu'un
avis personnel et non le résultat d'une étude statistique (c'est très à la mode actuellement)



Cricri 04/02/2011 19:40



puisses tu dire vrai



renarde1 04/02/2011 09:11



J'aime beaucoup cet article.
Le vélo, comme la marche, pour des déplacements utilitaires, modifient la vision des choses et le rapport aux autres. le temps de transport devient un temps "ouvert" , un peu tranche de vie, au
lieu d'un mal inévitable où on s'enferme dans sa bulle vitrée.
Par contre ce n'est pas trop facile de converser avec d'autres vélotaffeurs quand il y a de la circulation  Autrefois j'ai fait des trajets grenoble maylan avec 80% de piste cyclable séparée de la route ... c'était plus facile !



Cricri 04/02/2011 19:40



La conversation a pu avoir lieu car nous étions sur une piste cyclable en site propre... sinon c'est clair que c'est galère. D'ailleurs, vu le nombre de bornes de pistes cyclables du BRM 200km de
Grenoble, on va avoir le temps de causer



Bernie38 04/02/2011 07:59



C'est toujours sympa ces rencontres
Un jour j'ai trouvé un pompier qui faisait Crémieu-Villeurbanne, on a roulé ensemble un bon bout de chemin, mais pas la tête dans le guidon, en discutant



Cricri 04/02/2011 19:38



Crémieu-Villeurbanne, c'est long. Un peu comme toi ; moi je dis CHAPEAU BAS