Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Vacances 2011: Visite du Château de Josselin

29 Juillet 2011 , Rédigé par Cricri Publié dans #Divers

Après la visite à la journée d’hier, il est décidé de ne faire qu’une visite proche de notre lieu de vacances et courte. Cela permet à tous (ou presque ) de faire la grasse mâtinée. Le choix se porte donc sur le village de Josselin.
La visite s’organisera en 2 temps : 
  • Visite du Château
  • Visite de la ville et notamment de la Basilique N.D du Roncier, de son clocher et des maisons anciennes.
Visite du Château  
La visite sera guidée se qui nous permettra d’en apprendre un peu plus sur ce château construit, abandonné, pillé, reconstruit plusieurs fois. Il reste la demeure actuelle de la famille De Rohan, celle-ci n’occupant « que le premier étage »
 
Ci-dessus la façade renaissance du Château adossée au côté médiéval de celui-ci.

MaPhoto

Ci-dessus la façade médiévale du château. Celui-ci est situé au bord de l’Oust, et ces murailles côté rivière forment de grands à-pics.

MaPhoto

La visite du château permet de contempler la salle à manger, l’anti-chambre, le grand salon, et la bibliothèque.

Le texte ci-dessous est issu du prospectus remis lors de la visite :
L’histoire du Château de Josselin remonte au début du XI° siècle. En 1008, Ghéthenoc, vicomte de Porhoët, de Rohan et de Guémené, décide d’édifier sur ce promontoire rocheux dominant la vallée de l’Oust une enceinte urbaine ainsi qu’un Château. Son fils, Grosculinus, donne son nom à cette place forte ainsi qu’à la ville qui vient se développer autour.
Au XII° siècle s’ouvre une grave crise historique, lorsque le roi d’Angleterre Henrri II Plantagenêt tente de s’approprier le duché de Bretagne. En 1168, pour se venger des féodaux bretons qui lui tiennent tête, parmi lesquels Eudon de Porhoët, propriétaire de Josselin, il fait raser le château.
Quelques années plus tard, Eudon de Porhoët fait construire un nouveau château.
En 1351, un épisode mémorable se déroule non loin de Josselin, près de Ploërmel, le fameux « combat des Trente ». Au soir du combat, le capitaine de Beaumanoir, vainqueur, ramène à Josselin les prisonniers et les fait exécuter.
En 1370, à la suite d’un échange avec le comte d’Alençon, Olivier de Clisson, connétable de France, devient propriétaire de Josselin.
A partir du château existant, Clisson fait édifier une véritable forteresse. Trois tours, coiffées de mâchicoulis et de parapets sont bâties au-dessus de la rivière, ainsi qu’une quatrième tour, appelée aujourd’hui « tour isolée ». Il fait aussi construire un donjon, un des plus importants de France à cette époque. Il s’élevait à  l’extrémité de la terasse actuelle et communiquait avec les trois autres tours reliées entre elles par des courtines très puissantes. Enfin, Clisson fait bâtir un châtelet, ou logis-porte, à l’emplacement de l’actuel pont-levis.
A la mort d’Olivier de Clisson, en 1407, Josselin est une splendide forteresse, ainsi qu’une vaste résidence somptueusement meublée. Par héritage et par alliance, le château devient la propriété des Rohan.
A la fin du XV° siècle, Josselin connaît une nouvelle étape. L’arrière petit fils de Clisson, Jean II de Rohan, fait construire un splendide logis. Ce bâtiment, long de 70 mètres, va être doté d’une splendide façade, témoignage exceptionnel du gothique flamboyant et de la renaissance Bretonne. Ce bâtiment édifié probablement avec l’aide d’architectes italiens sera terminé vers 1520.
Cette façade est une véritable dentelle de granit. Chacune des galeries qui courent entre les fenêtres comporte des motifs différents. Au centre, la devise des Rohan APLUS. A gauche, une grille faite de petits losanges, l’emblème des Rohan. A droite, des hermines, emblèmes de la Bretagne.
A partir de la fin du XVI° siècle, le château cesse d’être habité par la famille. Au XVII° siècle, au moment des guerres de religions, Henri de Rohan, général en chef des Calvinistes, se rebelle contre le pouvoir royal. Pour le punir, le Cardinal de Richelieu fait démanteler la place forte de Josselin en 1629. Le donjon et une partie de l’enceinte sont détruits. Vers 1760, le châtelet, en ruines, sera démoli.
La restauration du château, délaissé pendant plus de 250 ans, débute en 1860, sous la direction de Julot de la Morandière, un élève de Viollet-le-Duc, très attaché au style néogothique. Vers 1911 sera aménagé le jadrin à la française, sous la direction du paysagiste Duchêne. Aujourd’hui, le château est toujours habité et entretenu par la famille Rohan.
Les photos n’étant pas autorisées à l’intérieur du château, je vous laisse un lien permettant une visite plus imagée: http://www.chateaujosselin.fr/
La visite de la ville

MaPhoto

 

La ville possède encore pas mal de maisons anciennes.

MaPhoto

Ces maisons datent des XVI et XVII° siècles

MaPhoto

 

MaPhoto

 

MaPhoto

La Promenade

MaPhoto

Basilique N.D du Roncier

MaPhoto

Basilique N.D du Roncier

MaPhoto

Vue du Château depuis le clocher de la basilique

MaPhoto

Le lavoir érigé au XVII° siècle

MaPhoto

Au sein de la ville...

Je n'ai pas résisté non plus à prendre en photo ce T-shirt humoristique, preuve que les bretons ont de l'humour...

 

MaPhoto

Mon avis sur cette visite : à voir pour passer un bel après midi

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article