Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Mon 24° BRM - BRM 200 de Grenoble

21 Septembre 2013 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #Cyclotourisme, #BRM, #Dodecaudaux

Jean-Philippe BATTU est un organisateur doté d'une grande abnégation et qui se dévoue pour la cause cyclotouriste. Lors des années non préparatrices de PBP, il est parfois difficile de trouver des BRM. En cette année 2013, Jean-Philippe nous a proposé :

  • 2 Brevets 200 km, en Mars et en Septembre
  • 2 Brevets 300 km, en Avril et en Juin (Brevet Classique, puis Montagneux)
  • Un brevet 400 km en Mai
  • Un Brevet 600 km en Juin

Quand on sait que Jean-Philippe organise sous l'égide de l'ADF (Amicale des Diagonalistes de France) mais qu'en pratique il est seul à gérer et quand on sait aussi ce que sont les difficultés d'organisation d'une randonnée, je le remercie très chaleureusement de tout ce qu'il fait pour nous...

 

J'ai participé au Brevet du 3 Mars 2013 et j'en avais beaucoup bavé dans les bosses. Il va être intéressant de voir comment cela se passe aujourd'hui.

 

La participation :

En Mars, nous étions 70 environ, aujourd'hui 35, ce qui me semble être un bon cru de cette fin de saison.

 

 

Mon 24° BRM - BRM 200 de Grenoble
Mon 24° BRM - BRM 200 de Grenoble
Mon 24° BRM - BRM 200 de Grenoble
Mon 24° BRM - BRM 200 de Grenoble
Mon 24° BRM - BRM 200 de Grenoble
Mon 24° BRM - BRM 200 de Grenoble
Mon 24° BRM - BRM 200 de Grenoble
Mon 24° BRM - BRM 200 de Grenoble
Mon 24° BRM - BRM 200 de Grenoble

Jean-Philippe nous accueille (Valex avec qui j'ai covoituré et Michel qui est venu de son côté), dès 6 heures du matin, avec café et gâteaux... Les cartes de routes sont prêtes. Il n'y a plus qu'à accueillir les autres participants.

 

La seule difficulté de ce brevet est d'arriver suffisament tôt pour trouver une place (si on est motorisé comme moi). Sinon, il faut venir en train (comme je l'avais fait lors du BRM 400km de 2012).

 

Etape 1 : Grenoble - Roybon

Si en Mars nous étions partis vers 7h15, il est à peine 7h05 quand nous décollons. La température est fraîche mais sans plus (il fait environ 12°), nous roulons en groupe avec les vélos couchés. L'ambiance de cette fin de saison est magique. Personne ne semble vouloir sortir du groupe. Rouler, juste pour le plaisir.. c'est tout et c'est agréable.

Comme d'habitude, ça roule entre 25 et 30 km/h sur cette voie verte, et du coup je m'apercevrai au retour que pas mal de mes photos sont floues... Peut être le fait de vouloir prendre en photo par derrière mon épaule...

A la sortie de la voie verte, "les choses sérieuses" vont commencer, car la route va s'élelver en direction de Varacieux puis Roybon.

La sortie de la semaine dernière, bien coatché par Valex, m'a fait el plus grand bien. Non que je grimpe comme une fusée, mais simplement parce que que, Maitre Valex m'a conseillé sur la manière de gérer les monter au cardio... Je vais donc les gérer à 145bpm maxi. Du coup, je ne suis pas dans le rouge. Et comme je suis plus en forme, ça monte assez bien.

Cette semaine, j'ai essuyé des commentaires assez désagréables sur le fait que je faisais du HT et donc que forcément je cherchais à rouler la tête dans le guidon... Donc voilà c'est fait :-)... Bon allez j'exagère forcément mais ça ne m'a pas fait plaisir. Chercher à s'améliorer, ce n'est pas tout renier... 

Nous sommes rejoints par Robert (Membre de la TMV) et ses accolytes membres du Cyclo Tullins Fures. Ils se rendent sur un rallye et nous quittent rapidement, sans avoir oublié de nous donner la date de la Randonnée de la Noix : ce sera le 12 Octobre.

Valex, très en forme, grimpe sur la plaque. Michel est plutôt en bonne forme aussi malgré le fait qu'il ait peu roulé cette année, embêté qu'il fut par des problèmes de santé.

L'arrivée à Varacieux avait été compliquée pour moi en Mars. Ce samedi elle se fait tranquillement, dans le sillage de mes compagnons de route.

Lors de mes exercices sur Home Trainer, certains de mes amis qui s'y connaissent m'ont conseillé 2 ou 3 trucs. Pour travailler la vélocité lors d'une sortie, sprinter jusqu'à un panneau de village ou au sommet d'une bosse. C'est ce que je fais pour atteindre le croisement de la D71 et la D155, très proche du col de la fêta de Chambarrans. Valex m'accompagne dans cet effort... Si pour moi le cardio a fait un bon, pour lui, qui est le plus beau :-), le plus fort, il a du à peine augmenter d'une pulsation.

Quand je parlais d'abnégation de Jean-Philippe, ce n'est pas un vain mot... Le voilà qui organise avant Roybon le contrôle et nous permet par la même de nous ravitailler...

Il est 9h45 quand nous pointons, alors qu'en Mars il était 10h10. Dans l'absolu nous avons 25min d'avance. En pratique, cela ne fait qu'un quart d'heure, étant partis 10min plus tôt qu'en Mars

Etape 2 : Roybon - Saint-Donnat sur l'Herbasse

Toute petite étape qui nous permet d'atteindre le point le plus au Sud Ouest du parcours.

Nous repartons avec le groupe de sympathiques vélos couchés. Il ne faut pas se demander à qui appartient le bras qui apparait sur la droite de l'image...

Valex qui n'a encore rien compris dans le système de pointage se fait tamponner (le front) par la boulangère :-) Je crois qu'elle se souviendra de lui ;-)

Nous pointons dans une des boulangeries à 10h45 (11h17 en Mars). Nous avons donc avalé les 29kms qui nous séparent de Roybon en une heure. D'accord, nous n'avons pas trop de mérite car la route est en faux plat descendant... mais voilà :-)

Valex et moi avons oublié nos sandwichs à la maison. Si Valex s'achète un pain au chocolat, je me contente d'une barre énergétique, car je n'ai pas spécialement fin...

 

Etape 3 : Saint Donat sur l'Herbasse-Saint Sorlin en Valloire

Les 21 kms qui nous séparent de Saint Sorlin en Valloire nous amènent dans le coin le plus au Nord Ouest du circuit. Nous remontons plein nord, face au vent. La route est valonnée sans plus jusqu'à Chateauneuf de Galaure. Je me souviens de la sortie du village en Mars où j'avais totalement galéré. Il est vrai qu'il y a quelques passages sévères. Mais aujourd'hui, mû par une force inconnue, ça grimpe tout seul.

Michel lui commence à se plaindre de crampes. Valex, dit aussi le Saint-Bernard, grimpe avec lui et l'alimente en gel... Michel ira jusqu'au bout en gérant... Bravo et respect.

Avant d'arriver sur Saint-Sorlin, je remarque cette bâtisse où d'énormes citrouilles poussent dans le jardin... Valex n'en n'a pas trop besoin pour Halloween... Il est bien dôté :-)

Nous pointons à la boulangerie de Saint-Sorlin à 12h00 tout pile. Nous avons parcouru 110km, donc un peu plus de la moitié. Nous avons 45 min d'avance par rapport au mois de mars ;-)

 

Etape 4 : Saint-Sorlin en Valloire-Saint Etienne de Saint Geoirs. 

Les kilomètres ont beau défiler, ils n'affectent pas le moral des troupes comme on le voit sur cette photo...

Nous rentrons dans le pays de la poire...

A Lens-Lestang, Valex joue toujours au St Bernard. Gaffe mon Valex à ne pas te prendre le séparateur de chaussée :-)

Ben ça c'est moi... ça roule pour moi...

Super cadeau lors de cette presque fin d'étape : l'arrivée de David pour nous accompagner sur la fin du brevet. Sa gentillesse est LA PREMIERE QUALITE que je lui accorde... Merci David, ne change jamais...

David qui connait bien les lieux nous permet une pause ravitaillement en eau à Viriville.

C'est groupé que nous atteignons le contrôle de Saint Etienne de Saint-Geoirs à 13h50, km 145 environ, avec 55min d'avance sur le mois de Mars.

Nous respectons le règlement du Brevet, donc pas de bière (malheureusement), mais 4 Coca... Il faudra que je demande à Jean-Philippe le pourquoi de ce point... Parce que mon bon Michel a l'air tout triste :-)

Etape 5 : Saint-Etienne de Saint Geoirs-Serre Nerpol

Je n'ai pas trop compris l'utilité de ce pointage, mais je suppose que c'est juste pour s'assurer que certains ne coupent pas... En tout cas, nous repartons du bar pour retrouver les 7kms de la montée vers le col de Toutes Aures.  Voilà ce que j'avais écrit en Mars "Même si ce col n'est pas difficile, surtout de ce côté, je vais exploser dans les deux derniers kilomètres. En effet, la tête lâche... puis après les jambes; Tout d'abord je pense que le col est situé à 528m d'alitude... Sauf qu'en fait il est situé à 628m... Et quand on a mal aux jambes, et que le mental n'est pas au top, ça donne... BOUM!!! Valex qui a bien senti que je n'étais pas au top, reste à mes côtés... Même si je lui demande de ne pas m'attendre, j'apprécie sa présence, et le lui signifie une fois arrivé en haut..." En fait, je n'ai pas regardé l'altimètre cette fois, J'ai ensuite accéléré dans les 500 derniers mètres faisant exploser le cardio... Et David qui me suivait est arrivé sans doute avec un coeur battant à 82pbm :-) Trèves de plaisanteries, vous l'avez compris, je me suis éclaté dans cette montée, pas tant par le temps mis (j'ai gagné 8min par rapport à Mars), mais par une meilleure aisance à grimper... Et encore en perdant du poids je dois pouvoir faire bien mieux.

Valex et Michel arrivent juste derrière, Valex continuant à jouer son rôle de Saint-Bernard. Ce garçon est parfois un peu turbulent, mais qu'est ce qu'il est gentil (ça va je n'en fais pas trop ? :-) )

Un court arrêt pour remplir nos gourdes et nous repartons en direction du Col du Cognet puis Serre Nerpol, où nous pointons à 14h45 (vs 15h39 en Mars), en répondant à la question secrète.

Etape 6 : Serre-Nerpol - Grenoble

Regardez moi ce beau sourire de Michel. Il fait vraiment plaisir, car il sait qu'il n'y a plus de bosses... Valex, derrière, continue à faire le zouave :-)

De petits nuages d'altitude restent accrochés aux montagnes en face de nous. Depuis le sommet de Toutes Aures, j'ai enfin enlevé le coupe vent que je conservais depuis ce matin.

Bon, comme on ne force pas, les 2 jeunots en profite pour piailler :-)

Après Vinay, un feu passé au rouge sépare le groupe et nous retarde d'une ou 2 minutes. Ensuite, nous arrivons rapidement sur la voie verte, qui malgré la météo restera assez déserte.

Jean-Philippe nous avait prévenu ce matin : 34km de voie verte c'est long... Surtout au retour...

... mais ce 'nest pas comme si on ne connaissait pas. Seul regret : l'attitude des usagers. Sur le nombre de "bonjour" ou "salut" émis par notre groupe, moins de 10% on fait l'objet d'une réponse ou d'un sourire :-(

Regardez bien le geste de Michel : je crois que ça en dit long pour lui... Et cette fois, même sans stabilisateur, il est resté sur le vélo :-)

A l'arrivée à 16h30, nous sommes attendus par Jean-Philippe et par d'autres BRMistes...

... boissons et gâteaux nous attendent : Encore une fois merci Jean-Philippe...

Un dernier mot pour un hommage à Dimitri (je crois) et son vélo couché bricolé par ses soins... 

Bilan : un beau brevet réalisé dans une super ambiance de camaraderie, avec une forme qui revient et qui me satisfait. 3 barres énergétiques et 1 Coca m'ont alimenté lors de ce brevet...

 

Au mois de Mars les données disaient : 10h18 de route, Fréquence Cardiaque Moyenne 138, Fréquence Cardiaque Maxi : 176 et je n'avais fait que tenter d'arriver...

Ce samedi, elles disaient : 9:27 de route, Fréquence Cardiaque Moyenne 117, Fréquence Cardiaque Maxi : 172 uniquement parce que j'ai sprinté en haut de Toutes Aures :-) ...

C'est aussi mon 6ème 200km de l'année, le 4ème depuis le mois d'Août.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain 29/09/2013 01:19

bonjour,
J'y étais ! je suis d'ailleurs sur une de des photos à l'arrivée, de dos le troisième en partant de la gauche (épaules nus). On s'est croisé sur plusieurs BRM et sauf erreur de ma part lors de l'Everest dans le Pilat (de mémoire, pris aussi de dos sur mon vélo avec mon pote, les cyclistes qui montaient plus lentement que toi mais descendaient plus vite : résultat 10 montées pour moi, une 11ème pour mon pote qui avait continué après 20 h). Sur le forum de rubans blancs je suis sccber. Sur ce 200 je me testait suite à une tendinite et trois semaines de repos forcé, puis deux toutes petites sorties, et j'ai roulé avec deux costauds à 24,85 de moyenne, mon plus rapide BRM 200.
Amicalement

Alain 30/09/2013 12:53

L’Everest dans le Pilat l'année suivante devait durer 24 h, s'appeler d'ailleurs les 24 h de la Valla. Malheureusement, il fut arrêté prématurément par les autorité par une application très exagéré du principe de précaution à cause d'un accident de voiture qui avait laissé une petite trace de liquide de refroidissement sur la route... L'année suivante les organisateurs stéphanois, contacté par mon président de club qui était venu la seconde fois de son Ubaye, lui ont dit qu'ils ne le faisaient pas cette année. Quand les administrations contrecarrent le travail des bénévoles, ça décourage forcément. Je ne sais pas si il y aura un jour une autre tentative... Dommage, pour une fois qu'il y avait quelque chose d'original à porté de vélo !

cricri le cyclo 29/09/2013 06:51

Salut Alain... Pour l'everest dans le Pilat, c'est un bon souvenir... Dommage, je ne l'ai fait qu'une fois, je ne sais même pas si ça existe encore. Je vois que ta tendinite t'a permis d'aller au bout et à une belle moyenne ma fois...

Soigne la bien, histoire d'aborder les BRM de 2014 en bonne forme. On se recroisera probablement à cette occasion

Amicalement

Alain 29/09/2013 01:21

Oulà, j'ai laissé plein de fautes d'orthographes !

l'ange blanc (gil) 28/09/2013 21:24

Slt Cricri, je n'ai jamais tenté une si longue distance m'étant arrêté à 160 kilomètres mais c'est quelque chose qui m'attirerai bien, mais pas en mars brrrrrrrrrrrrrr plus de 200 kilo dans le froid...

cricri le cyclo 29/09/2013 06:48

Salut Gil. En 2002, je n'avais jamais tenté ce genre de distance... Un 200 est arrivé, puis un 300... et puis voilà j'avais fait le saut... Connaissant ce que je lis sur ton blog, je suis persuadé que ça passerait tranquillement pour toi...

cestdurlevelo 22/09/2013 22:07

Ahhhhhh l'ambiance des BRM... ça me manque ! Vivement mars prochain ! Je pouvais pas venir faire celui-là, mais vous vous êtes bien marrés en tout cas. Et puis bon tout le monde, Valex inclus, assure l'ambiance ;)
On r'met ça en mars avec toute la troupe ????!

cricri le cyclo 22/09/2013 22:20

entre temps il faudra faire un 200 en octobre, en novembre, en décembre, en Janvier et en Mars :-)

cestdurlevelo 22/09/2013 22:19

vivement que ça arrive !

cricri le cyclo 22/09/2013 22:13

super

Brigitte 22/09/2013 22:12

Volontiers !

cricri le cyclo 22/09/2013 22:11

"on" je ne sais pas mais moi oui...

Brigitte 22/09/2013 22:01

Bravo, jolie moyenne et pour la FC on voit bien que ça a été cool pour toi !!!
Si tes photos étaient floues le matin sur la voie verte, c'est la combinaison mouvement/faible luminosité qui en est la cause, du moins je pense .

cricri le cyclo 22/09/2013 22:08

la moyenne roulante est de 24 je crois, et de 21.5km/h pour celle que je retiens, à savoir pauses comprises... Pour les photos je crois que tu as raison :-) comme d'hab