Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

Articles avec #trirhena tag

TRIRHENA - Le Bilan

15 Août 2014 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #Cyclotourisme, #Cols, #Trirhena

Voilà, près d'une semaine après la fin de l'épreuve (Vendredi dernier à cette heure là nous étions à Fougerolles), il est difficile de re-descendre sur terre. L'écriture des compte-rendu a pris du temps, l'intérêt des copains à l'épreuve est surprenant mais c'est vrai qu'on le retrouve souvent dans ces longues épreuves.

Que dire :

  • De la randonnée ? elle est magnifique, les routes empruntées sont quasi exclusivement des petites routes avec assez peu de voitures. Elle est difficile aussi car les 15800m de dénivelé (officiel, 16540 au Polar, 17500 sur Strava) pèsent dans les organismes. Néanmoins, je suis arrivé sur place avec 7000kms dans les jambes, avec tous les BRM 200, 300, 400, 600 et 200 montagneux de Col du Glandon à Grenoble, ainsi que le parcours des Sucs le jour de l'Ardéchoise. Et finalement c'est passé malgré mes 88 kilos.
  • De l'organisation ? j'ai lu ce qu'à commencé à écrire Pascal, qui trouve qu'il y a des corrections à apporter. Pour ma part, je trouve que cela a été parfait et que l'investissement des bénévoles dans cette épreuve a été total au profit des cyclos, et qu'ils sont responsables d'une partie de notre réussite.
  • De notre Groupe ? partir à 4 sur une aussi dure épreuve est compliqué. Comme je l'ai répété à plusieurs reprises, personne n'a envie de dormir en même temps sur ce genre d'épreuve et les coups de moins bien ne tombent jamais au même moment. Le sort a décidé que nous terminerions à 2. Néanmoins, je veux associer Bruno et Pierre à notre réussite. Ils ont eu le cran de venir, mais aussi de s'arrêter alors qu'il était encore temps.
  • De Valex ? que c'est quelqu'un d'extraordinaire sans galvauder le mot. Oui nous n'avons pas été d'accord tout le temps, mais je crois (je suis sûr même) que nous avons su surpasser nos différences. Valex a aussi une qualité rare que je n'ai pas... Il ne s'énerve pas... Il a été pour beaucoup dans la réussite et je suis fier d'avoir pu être à ses côté à l'arrivée pour son 50° anniversaire.
  • Des cols qu'on a passés ? Ils sont nombreux (33) et seuls 2 appartenaient déjà à mes listes de 100 cols
    • CH-NE-1283 Col de la Vue des Alpes

    • CH-NE-1502 Col de Chasseral

    • CH-BE-1110 Les Pontins

    • CH-BE-1227 Col du Mont Crosin

    • CH-SO-1051 La Scheulte/
      Scheltenpass

    • CH-BL-0847a Breitenhöchi

    • CH-BL-0734 Ober Hauenstein Passhöhe

    • CH-BL-0991 Chilchzimmersattel

    • CH-BL-0603 Hinteregg (Wintersingerhöchi)

    • DE-BW-0541 Scheideck

    • DE-BW-1071a Sirnitzsattel

    • DE-BW-0453 Gescheid

    • DE-BW-0667 Höhe

    • DE-BW-0488a  Pfingsteck

    • DE-BW-0446a Bahlinger Eck

    • FR-67-0582 Col du Schaentzel

    • FR-67-0340 Wolfsgrub

    • FR-67-1075 Col du Champ du Feu

    • FR-67-0961 Col de la Charbonnière

    • FR-67-0534 Col de Steige

    • FR-67-0585b Col de la Salcée

    • FR-67-0602 Col d'Urbeis

    • FR-67-0608 Col de Fouchy

    • FR-68-0903 Col des Bagenelles

    • FR-68-1007 Col du Pré de Raves

    • FR-68-0949 Col du Bonhomme

    • FR-88-0810 Col de Surceneux

    • FR-88-0954a Col des Feignes sous Vologne

    • FR-88-0990 Col de la Grande Basse

    • FR-88-0890 Col de la Croix des Moinats

    • FR-88-0640 Col du Peutet

    • FR-70-0679 Col des Croix

    • FR-88-1171 Le Col du Ballon

  • De l'état physique à l'arrivée ? Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, ça allait très bien. 4h15 de sommeil sur 74h35 de rando et même pas fatigué... Du moins c'est ce qui paraissait. Moi qui suit un habitué des nuits de 6h, je dors depuis le retour entre 8 et 10h par nuit signe que j'ai bien tapé dans la machine... Les jambes vont plutôt pas mal même si j'ai eu quelques douleurs les 2j suivants l'épreuve, mais moins qu'au sortir d'un PBP par exemple. Les fesses ont soufferts, mais bien moins que sur le BRM600, car j'ai pomadé comme me l'avaist conseillé Brigitte tous les 80/100 kilomètres avec une pommade pour fesses de bébé. J'ai aussi des fourmillements dans l'auriculaire et l'annulaire de la main gauche, lié au canal carpien. Cela m'était arrivé sur PBP 2007 mais pas après celui de 2011. D'ici un mois cela devrait être passé.

En conclusion, si vous êtes un cyclo moyen qui aime et pratique la longue distance, si vous avez un fort mental, n'hésitez pas à vous engager sur ce type d'épreuve. Certes elle est difficile mais le bonheur d'aller au bout est quelque chose de fabuleux.

Je voudrais ici aussi remercier ceux par qui j'ai pu réussier ce miracle :

  • Gilles, Pacsal et tous les bénévoles du CCK... La préparation de cette épreuve a été longue, compliquée. L'organisation a été géniale. J'espère que vous êtes contents de vous tous car vous avez été TRES GRANDS.
  • Valex évidemment, j'en ai déjà parlé. Mais Valex a aussi été un super conseillé durant la préparation et en plus un super mécano quelques jours avant le départ de l'épreuve.
  • Dominique Derain : Dominique m'a beaucoup aidé dans la préparation hivernale sur le home-trainer. Merci à toi pour le temps que tu as pris à m'expliquer.
  • Le Boss : Quand quelqu'un comme lui est derrière vous il ne peut rien vous arriver...
  • Brigitte : elle roule, elle roule, elle roule toujours... Mais n'est pas avare d'encouragements pour les autres... La participation au BRM600, terminé ensemble a été un grand moment dans la préparation.
  • Pierre, Bruno, et tous les copains et les copines, les collègues de travail qui ont été derrière nous.
  • Et évidemment, ma femme, et mes enfants sans qui je n'aurais pas pu ne serait-ce qu'avoir l'idée de participer...

Le Trirhena prochain est maintenant prévu pour 2016. A cette heure, je ne sais pas encore si j'en serai. Ca me tente... Que ce soit en tant que cyclo ou bénévole...

  •  

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 > >>