Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Tribulations de Cricri le Cyclo

En route vers Paris-Brest-Paris 2015

26 Avril 2015 , Rédigé par Cricri le cyclo Publié dans #BRM, #PBP, #sortielongue, #Cyclotourisme

Ce week-end du 25-26 Avril 2015 est important à plus d'un titre :

  • C'est le week-end du BRM 400 de Grenoble (le 1er Brevet 400 organisé cette année par Jean-Philippe). J'y ai participé l'an passé et j'en garde un super souvenir
  • J'ai l'occasion de rouler et/ou de rencontrer nombre de mes amis... et encore, le BRM se terminera par une surprise...
  • A compter de Dimanche minuit, je peux faire un premier pas vers le Paris-Brest-Paris 2015 en me pré-inscrivant, dû au fait que j'ai réalisé un 1000 l'an passé. Mais avant que je puisse le faire, il me faut terminer le brevet... Bâcher peut aussi arriver... Comme il y a 3 ans... Et malheureusement, on peut aussi avoir un pépin... comme Franck R., dont nous avons apris la chute après être rentré chez nous... Chute qui lui hypothèque grandement les chances de pouvoir prétendre participer à PBP... Alors Franck R., sache que mes pensées t'accompagnent dans ton rétablissement

 

Le brevet 400 est quelque chose de spécial. Pour moi le plus difficle des 4 brevets obligatoires (200, 300, 400 et 600). Parce qu'il faut passer une nuit sur le vélo, parce que c'est souvent la première fois de la saison que ça arrive.

Pour me mettre dans l'ambiance, j'aime bien arriver tôt pour rentrer tout doucement dans la randonnée...

Du coup, comme je covoiture avec Valex, nous sommes sur place dès 13h, prenant notre repas sur les bancs qui entourent le lieu de départ... Même Valex est assez calme à cet instant... Ce n'est finalement pas si surprenant.

Il n'est pas 14h que pas mal de monde est déjà arrivé. Nous serons finalement 88 à nous élancer de la place de Sfax. C'est aussi une juste récompense pour Jean-Philippe qui met un coeur énorme à l'organisation de ces brevets.

Les copains sont la : Robert, Pascal, Alain...

... Valex et Brigitte

... David, Alain et Jean-Pierre... Bon David a décidé de faire petit joueur aujourd'hui... Juste d'accompagner le départ :D Allez c'est sur, tu y reviendras...

Anne-Marie, qui fait aussi sa petite joueuse... Mais j'avoue qu'elle se rattrapera bien le Dimanche. Et Isabelle... dont je fais la connaissance en vrai et pas que comme contact de contact sur FB.

Valex en train de faire un cours de technique aux filles... Ben c'est sûr, vu ce que je sais faire de mes doigts, ce n'est pas à moi que ça arriverait :D

... Benny et...

... son vélo tout crade ;-)

En tout cas, une chose est sûr, alors que Jean-Philippe est remonté chez lui avant de prendre le départ, ce n'est pas le stress dudit départ qui envahit les cyclos...

15h pétantes... ça y est on y va... Ces moments où l'on part en groupe sont souvent pour moi des moments d'inquiétude, car le risque de chute y est multiplié. Mais bon, je règle ça en me mettant en tête du groupe avec Jean-Philippe. Non pas que je roule mieux ou plus vite... Pas du tout... Mais surtout que je m'y sens plus en sécurité.

Pour sortir de Grenoble, nous empruntons d'abord la voie verte qui mène à la passerelle du Rondeau.

Bon, je ne sais plus ce qu'on se racontait avec Benny en direction de Vif, mais une chose est sûre : ce n'était pas triste.

 

Bon ce n'est pas tout, mais je trouve que dès la sortie d'Echirolles, ça roule très vite... Les cyclos me doublent et j'ai finalement l'impression d'être dans les derniers du brevet... 

... enfin y a aussi Valex au moins qui trainait derrière et qui vient me faire le rythme dans la montée du col du Fau. Faire le rythme vu mon état de forme, c'est être un tracteur qui monte régulièrement... Et Valex sait faire cela à merveille...

En arrivant au Col du Fau, on retrouve Brigitte qui nous a attendu. Elle était devant dans un groupe plus rapide... Mais comme ils ne causaient pas... ;-)

Du coup mon rythme ne la fatigue pas trop... Comme depuis le départ, nous avons le vent de face mais au final, je suis plutôt bien à l'abri. Quelques kilomètres avant le Col de la Croix Haute, un arrêt s'impose car une belle averse... qui ne durera pas... se présente... La météo qui était annoncée cataclysmique est finalement plutôt pas si mal : presque chaud au pied du col... une dizaine de degrés au sommet... 

J'ai connu des arrivées au col de la Croix Haute bien plus fraîches... En tout cas, Valex et Brigitte sont déjà arrivés au sommet quand je m'y présente, bien calé dans la roue d'un autre cyclo... Je leur annonce que je ne m'arrête pas. Je vais simplement rester en roue libre le temps qu'ils redémarrent et qu'ils reviennent sur moi.

Il est 19h30 environ lorsque nous arrivons à Aspres sur Buech.

Notre arrêt à la fontaine pour remplir les bidons attire de nombreux cyclos qui ne connaissaient pas forcément.. Nous repartons après environ 15' de pause. Et oui le temps passe vite...

Du coup, à cause entre autre du vent contraire, nous accusons environ une heure de retard par rapport à l'année dernière. Nous entrons dans la nuit, bien avant Sisteron.

Pour les chasseurs de cols, je précise que nous passons le Col des Hostes (FR-04-0611) environ dix kilomètres avant Sisteron.

N'étant pas sûr qu'un commerce soit encore ouvert à 21h30 à Sisteron, nous répondons à la question secrète... Je garde la photo au cas où... -)

... et comme finalement il y a un café restaurant d'ouvert, nous en profitons pour boire une boisson chaude... et non alcoolisée.

La pause restera courte d'un commun accord, mais de bonne durée pour profiter des toilettes, faire remplir les bidons, et faire le nécessaire pour la section de route suivante de la vallée du Jabron notamment.

Vous ne trouvez pas que quand il veut il peut être sérieux ??? :D

... Alors que Brigitte, elle, ne sait que faire la pitre...

 

Si jusqu'ici la route était assez fréquentée, à partir de Sisteron, quand nous empruntons la vallée du Jabron, la route est un vraie délice. Même de nuit, elle parait magnifique... et surtout peu empruntée par les automobiles...

Après Bevons (un coup), on est Noyers (sur Jabron)... Tant pis si on est mouillé dans Montfroc...D'ailleurs on fait le plein d'eau dans Montfroc... Le pire c'est qu'on sort aussi de Montfroc;-) Bon allez j'arrête là mes jeux de mots à deux balles (que de mots laids pour ces gens bêtes)... En effet, on attaque une successionde petits cols nocturnes...

A minuit, nous passons le col de la Pigière. Celui ci ne passe pas trop mal mais il faut dire que c'est quasi un bonvieux long faux plat...

Minuit et 25 minutes... Arrivée au col de Macuègne. Ce n'est pas un simple faux plat, mais je ne crois pas qu'il soit très difficile. Les souvenirs de l'an passé me laissent le souvenir d'une montée tranquille... Sauf que là, même en 30x28, à 10 à l'heure avec Valex qui m'attend, j'ai l'impression de me trainer... Et ce n'est pas qu'une impression. Le cardio n'est même pas dans le rouge (135bpm)... Mais pas de jambes...

La nuit promet d'être très longue...

Du sommet du col on bascule tranquillement vers le village de Montbrun les Bains (oui ça existe, y en a même qui connaissent dieu l'amant... les amateurs comprendont :) ) où nous pointons en répondant à la question secrète à 0h45.

Nous voici repartis vers le petit col d'Aulan où nous arrivons à 1h35. Je n'ai pas retrouvé mes jambes... Je ne soulignerai jamais assez la gentillesse de mes 2 coéquipiers (Valex et Brigitte, Brigitte et Valex (2 fois car je garde le meilleur pour la fin) )... qui m'ont attendu tout le long...

Arrivée à 2h25 au Col de Peyruergue. Bon, et bien si les jambes ne sont pas là, le mental lui est bon. Ca fait 2 heures que je n'avance pas, qu'en plus je commence à avoir envie de dormir (et ce n'est pas fini), mais dans ma tête tout est clair. C'est un jour sans, mais je sais que j'irai au bout...

Après le col s'en suit une belle descente qui va permettre d'enchainer par la remontée des Gorges de 30 pas... qui en font plutôt 30 000... vu comment je les remonte doucement... J'ai même besoin d'un moment de solitude pour m'arrêter et faire le point... Moment respecté par mes 2 amis... Après être repartis, à 2 kilomètres du sommet, à Estellon, nous faisons le plein d'eau...

... avant de mettre la sauce au col du même nom... Je sais que c'est la fin de la partie qui me pose problème aujourd'hui... Il est 4h35 du matin... Nous sommes 3 cyclos, sur une route de campagne... et nous sommes heureux d'être là.

5h10... Pointage à Bourdeaux en répondant à la question secrète... Nous retrouvons Robert qui attend ses copains du groupe dans lequel il était... et dont un d'entre eux a percé... Finalement, à Crest, Robert décidera de terminer le brevet avec nous... pour notre plus grand bonheur.

A Crest, nous devons remonter en direction de Chabeuil... Et aujourd'hui c'est grand bonheur car le vent souffle au sud. Le temps de parcours sera loin de mon "record" du 30 Mars 2014 (Segment Strava) puisque nous mettrons environ 40'30" vs 34'15" ce jour là mais bien mieux que l'an passé avec le vent de face (1h06')

Il est 7h10 quand nous poitons au café ouvert à Chabeuil. Nos mines fatiguées, mais réjouies en disent long...

... quoi que... quelques instants plus tard :-)

Alors que le ciel est couvert sur le Vercors, nous nous demandons si la pluie va nous attraper...

Quand on a pas trop de jambes, on le trouve vraiment long ce faux plat en direction de Barbières...

On est toujours groupé tous les 4...

Et après une (trop) longue section de nationale après Hostun, Brigitte se met à faire la grève... Malgré son âge avancé ( :-) ) elle fait son caprice... Elle nous a fait une surprise... et la surprise n'est pas là... Et bien elle ne bougera plus ( <3 )

Et chez Brigitte, les surprises arrivent par 2 : Anne-Marie et Olive... Olive et Anne-Marie (je rappelle qu'on garde toujours le meilleurs pour la fin :-) )

Nous allons avoir le plaisir de faire la fin du brevet avec eux... On en est que plus fier pour la photo.

Allez, on repart... Il reste environ 30 kilomètres...

Pour l'instant, à cet endroit, pas encore trop de monde sur la voie verte...

Au niveau de Tullins, le boss nous quitte... C'était très agréable de te revoir avec cette belle santé l'ami.

Même Valex y va de son petit bisou...

Les miss nous emmènent à un bon tempo en cette fin de parcours...

Sauf qu'à 2 kilomètres de l'arrivée, j'ai la bonne idée de crever... Bon dans le groupe on a 2 solutions... Je répare et il y en a au moins pour 30'... Si valex s'y colle on repart dans 5'... Que coyez vous que nous choisissames ??? :-)

Un peu après 11h15 ce sont donc des mines réjouies qui traversent le pont d'Oxford et qui se dirigent vers la rue Félix Esclangon.

Des mines réjouies et fier d'avoir effectué ce brevet ensemble...

... jusqu'à mettre ensemble les cartes dans la boite aux lettres...

Voilà... Le brevet se termine... Reste plus qu'à attendre le numéro d'homolgation. J'ai donc en ma possession, comme mes 3 complices, 3 des 4 pass nécessaires pour pouvoir m'inscrire à Paris-Brest-Paris... En attendant, et dès ce soir du 26 Avril, je me pré-inscris... pour être sûr d'avoir une place... au cas où...

 

Le dernier rendez-vous pour obtenir le dernier pass est prévu le week-end des 16 et 17 mai... Gageons que je pourrai finir ce brevet dans les temps... mais surtout rentrer en bonne santé.

 

PROMPT RETABLISSEMENT A TOI, FRANCK R.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

La feignasse 03/05/2015 21:08

C'était une bonne idée de faire ce BRM avec tes vieux compagnons mais il faudrait que tu apprennes à réparer tes crevaisons car valex ne sera à priori pas là sur PBP

franco 28/04/2015 20:38

t'a prouvé encore une fois que tu gère a merveille la longue distance ,même avec un jour sans comme tu dit ,et ça c'est fort ..
j'aime pas faire les promesses ,mais RDV pour le 600

Cricri le cyclo 28/04/2015 20:43

Sur le 600 tu as intérêt. Je te rappelle aussi de bien réviser ton vélo :-)

Olive 28/04/2015 20:35

Avec peu tu fais beaucoup ! j'étais vraiment content d'être là pour une petite partie du final avec l'équipe TMV ....je vais tacher de le faire pour le 600 .....Bravo pour ton 400 ....

Cricri le cyclo 28/04/2015 21:27

ben pour le 600 je te propose de ne nous accompagner que sur les 400 derniers :-)

Nous aussi on était content et moi en particuliers...

pascal 28/04/2015 11:20

Meme avec un jour sans, tu finis largement dans les délais et maintenant il n'y a plus qu'à préparer la finale des BRM qui arrive à grand pas, je n'ai pas dis à Trente Pas, je peux te rassurer, tu n'es pas le seul à avoir coincé à cet endroit, j'ai quelques noms dont ceux qui ont voulu essayer de suivre JPC en grande forme et qui ont laissés des plumes...

Cricri le cyclo 28/04/2015 20:42

Vu le profil des gorges de trente pas j'imagine l'allure de Jean Pierre :-)

rémi 28/04/2015 09:15

Super cr, on a l'impression d'y être ! Belle ambiance et bravo pour ce 400 que tu as bouclé "sans avoir les jambes" !...

Cricri le cyclo 28/04/2015 20:40

Je confirme que l'ambiance etait superbe. Merci Rémi

Alain2pau 28/04/2015 08:41

Simplement, BRAVO à tous ! ! !
Et merci pour ce reportage, sur des routes où j'ai de bons souvenirs !

Cricri le cyclo 28/04/2015 08:49

Oui merci ces routes dont effectivement magnifiques

Brigitte 28/04/2015 08:28

Quel bonheur de lire et relire ton CR ...
Je me souviens d'une émission sur l'addiction au sport, où ils expliquaient toutes les raisons pour lesquelles les personnes s'adonnaient à une activité sportive.
Ils en oubliaient une : à travers notre activité, on vit de vrais moments de bonheur, qui comptent dans l'existence.
Qu'est-ce que j'ai rigolé en voyant ta photo de l'arrivée et en lisant le commentaire de Robert :-D

Cricri le cyclo 28/04/2015 08:48

Et oui le bonheur c'est parfois simple même s'il ne se limite pas à ça merci pour ce moment

Robert 28/04/2015 07:35

Trop bon Cricri! Merci!
Et comme je suis content et heureux d'avoir terminé ce brevet avec vous!
PS: Te souviens tu de ce que j'ai pu dire pour que Brigitte me regarde comme ça... Si je peux le redire plus souvent...

Cricri le cyclo 28/04/2015 07:39

Tu sais je vieilli aussi donc je ne me souviens plus :-)

cestdurlevelo 28/04/2015 07:22

Tu ajoutes ici une nouvelle belle facette à ce BRM400 auquel j'ai malheureusement renoncé ; on vit le truc sous ton angle à toi, c'est top. Bravo pour ton courage d'avoir admis bien avant la mi-parcours que c'était un jour sans mais que tu irais au bout. C'est une sacrée aventure, de passer la nuit à vélo, et malgré tout, tu l'as fait à merveille. Excitant de voir les qualifs pour PBP qui avancent à grands pas :)

Cricri le cyclo 28/04/2015 07:38

Excitant aussi le fait de passer la nuit avec ses amis sur le vélo

Lionel 28/04/2015 05:58

Merci Cricri pour ce formidable CR.

Cricri le cyclo 28/04/2015 07:37

Merci et bravo à toi